undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
62
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mai 2013
Si seulement 10 % de ce que contient cet ouvrage était exact, ce serait déjà effarant. Or tout porte à considérer que la réalité des faits ici soigneusement décrits va bien au-delà de cette proportion.

La première partie du livre apporte un ensemble de données précises, souvent chiffrées, citant des sources officielles. On y découvre l’état insoupçonné de décadence du système judiciaire et juridique français. Et pourtant il n’y a là encore aucune interprétation, juste une synthèse de faits que tout le monde peut vérifier, mais qui sont rarement divulgués, en tout cas jamais de manière aussi complète.
Après la lecture de cette première partie, une question s’impose : comment est-il possible d’en être arrivé là ? Mais également, comment se fait-il que cette situation d’ensemble soit tellement peu connue du grand public ?

Dans la deuxième partie de ce livre, l’auteur propose des explications qui présentent l’avantage de ne pas entrer dans le débat idéologique et partisan, mais de s’en tenir à une approche pragmatique, là encore, bien documentée. Il décrit les profonds malentendus qui ont progressivement sapé les principes élémentaires de la justice française. À ce stade de la lecture, le niveau inquiétant de la délinquance en France et les trop fréquentes absurdités de la réponse judiciaire que les médias nous donnent en spectacle paraissent enfin s’expliquer. Tout cela n’est pas contingent ou anecdotique, mais bien une « culture » de la (non-)justice propre à notre pays. Ce gain en clarté se paie par un sentiment de découragement : la situation semble indépassable tant elle repose sur de profondes motivations institutionnelles à sanctionner le moins possible, quel que soit le crime. Le titre de l’ouvrage prend ici son sens : bien trop souvent, la justice n’apporte plus ni protection ni réparation ; elle vous laisse livré à vous-même, car au fond elle n’est plus en état de distinguer les coupables des victimes.

La troisième partie de l’ouvrage propose des solutions issues de l’analyse des faits et de leurs explications. Ces propositions s’inspirent également de ce qui s’est montré efficace dans d’autres pays. Ces solutions paraissent évidentes, de « bon sens » pourrait-on dire, et l’on mesure encore mieux l’absurdité du système.

En somme, cet ouvrage n’est pas un essai exprimant les spéculations d’un esprit arbitraire, jugeant le monde de son fauteuil. C’est une description bien documentée de faits avérés et de causes manifestes. La plus grande surprise qu’apporte la lecture de ce livre est probablement la découverte de l’étendue de nos idées fausses sur ce problème. Même ceux qui sont déjà convaincus du besoin de plus de justice en France y découvriront l’ampleur de leur aimable naïveté.
4040 commentaires| 173 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous croyez vivre dans un pays où police et justice ont pour mission d'assurer la sécurité des biens et des personnes ?

Et bien ce livre montre que vous vous trompez.

La justice est devenue une machine à créer de l'insécurité, elle sape le travail des policiers. Le laxisme des juges, les dysfonctionnements de la justice, la complexité des procédures sont des armes aux mains des criminels qui prospèrent. Le juge qui fut longtemps un représentant des puissants est devenu un "révolutionnaire en robe" qui prend partie CONTRE la société et CONTRE les victimes. La victime semble être le cadet des soucis des cette justice minée par l'idéologie de l'ultragauche du Syndicat de la Magistrature.

Il faudrait tout balayer pour reconstruire une justice véritablement impartiale et libérée des idéologies et des syndicats. Une tâche titanesque que ne mènera pas Mme Taubira.

On comprend mieux l'épisode du mur des cons et l'absence de réactions des juges devant ce scandale. Quand on pense que ces gens ont pouvoir sur nous, peuvent nous juger... On est terrifié.

Quel pays avons nous construit ?
22 commentaires| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le 11 septembre 2013, un bijoutier niçois tue son braqueur alors que celui-ci s'enfuit. Anthony, âgé de 19 ans, avait déjà fait l'objet de 14 condamnations pour vol. Dans la semaine qui suit, plus de 1,5 millions de personnes manifestent leur soutien au bijoutier via Facebook. Un fait divers qui révèle l'exaspération de la population face à une justice perçue comme trop généreuse avec les délinquants. Qu'en est-il exactement ? Le système judiciaire français correspond-il aux attentes des citoyens ?

Xavier Bébin est le secrétaire général de l'Institut pour la Justice. Refusant toute subvention publique afin de conserver son indépendance, cette association, qui vise à modifier le système judiciaire français, a très vite été qualifiée d'extrême droite afin de la rendre infréquentable aux yeux du grand public. Au pays de Victor Hugo et de Georges Brassens, il est mal vu de militer pour une justice plus répressive. Le progrès irait de pair avec la mansuétude, et la demande de répression serait du populisme. Nous sommes pourtant loin de l'époque où Jean Valjean était condamné à 5 ans de bagne pour avoir volé un pain.

Le livre est divisé en 4 parties de 3 chapitres chacun, dont voici les titres afin de se faire une idée de son contenu :

Partie I - Des réalités insoupçonnées
1 : L'impunité est devenue la règle.
2 : Des criminels dangereux en liberté.
3 : Des victimes laissées pour compte.

Partie II - Tant d'idées reçues
1 : Un fatalisme : "Le risque zéro n'existe pas".
2 : Un angélisme : "Seuls fonctionnent la prévention, la réinsertion et les soins".
3 : Un catéchisme : "La prison est une école du crime".

Partie III - Les racines du dogmatisme pénal
1 : Un humanisme hémiplégique.
2 : Le droit et l'obscurantisme.
3 : Les logiques professionnelles.

Partie IV - La Justice à refaire
1 : Les trois urgences.
2 : Changer nos juges.
3 : Rendre la Justice aux citoyens.

Un reproche : le manque de tableaux, de diagrammes pour pouvoir s'y retrouver, notamment lorsque l'auteur aligne les nombres. Hormis ce défaut qui rend la lecture parfois un peu pénible, j'ai aimé ce livre, notamment pour son courage et son humanisme.
Le courage de tenir un propos que tous les responsables politiques de ces dernières décennies condamneront, et qui se résume ainsi : les problèmes ne viennent pas des dysfonctionnement de la justice, mais de son fonctionnement habituel, qu'il faut par conséquent modifier.
L'humanisme de s'intéresser avant tout aux victimes, à celles qui sont marquées pour des années et à celles qu'on ne prend plus en compte simplement parce qu'elles sont mortes.
55 commentaires| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2013
Un travail énorme avec des spécialistes de la justice (juges, avocats, policiers, psychiatres, victimes et politiques de toute tendance). Ce livre peut être lu par tous. Balaie au passage plein d'idées reçues et propose des solutions chiffrées. Quand va-t-on bouger ?
0Commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2013
Nous avons souvent la sensation que notre système juridique est inadéquat et offre peu de remèdes à l'insécurité qui nous entoure. En dissèquant le fonctionnement de la justice et les dogmes qui la régissent et, surtout, en quantifiant les conséquences pour les victimes avérées et potentielles de la criminalité, Xavier Bebin fournit les clefs de la compréhension d'un système en échec. L'etat faillit à son premier devoir: celui de protéger ses citoyens. Protéger les délinquants au détriment des victimes est un manquement grave à ses obligations. Sans excès et avec la plus grande clarté, ce livre dresse un état des lieux qui fait froid dans le dos. Absolument remarquable.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2013
Un excellent livre !

Ici, il est question de la façon dont on peut efficacement prendre en charge les délinquants, criminels ainsi que leurs victimes, avec un humanisme qui n'oubliera personne, et un équilibre entre le sort réservé aux mis en cause et celui réservé aux victimes... par la justice.

l'auteur fait l'état des lieux de "ce qui marche" et de "ce qui ne marche pas" dans cette prise en charge, et apporte de nombreuses pistes de travail pour améliorer notre système.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Pour tout comprendre sur la justice en laissant de côté tous les préjugés, une analyse implacable et sans concessions alors que l'on entend tout et n'importe quoi
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un ouvrage bien documenté, à jour de données récentes, qui reste prudemment pragmatique et objectif afin de s'en tenir à des faits avérés sans parti pris idéologique, dans lequel il apparaît clairement que la criminalité en France est bien plus élevée qu'on ne le dit officiellement et que le fonctionnement ordinaire (et non seulement les dysfonctionnements) de notre système judiciaire, qui accorde notamment une compassion toute particulière aux délinquants et pas le moins du monde aux victimes, est par lui-même criminogène. J'imagine aisément que l'auteur, qui semble mesuré et raisonnable dans son propos, puisse avoir été épinglé sur un certain mur, mais comme les photos de ce mur ne sont pas accessibles au public - censure d'état oblige, nous sommes parait-il en démocratie- et que d'ailleurs je ne connais pas la physionomie de l'auteur, il m'est impossible de l'affirmer.
A lire et à faire connaître en tout cas.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2013
Combien faudra-t-il de livres de ce genre pour faire prendre conscience aux gens que nous sommes dans la panade ???
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2013
Il faut absolument lire ce livre pour pouvoir discuter des problèmes de la justice dans notre pays. On ne pourra plus dire: je ne savais pas.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)