Acheter d'occasion
EUR 7,62
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
7 d'occasion à partir de EUR 7,62
1 de collection à partir de EUR 11,41
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Quatre variations philosophiques Broché – 26 novembre 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 7,62

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Cogito et neurosciences : Sujet cartésien versus Théâtre cartésien

Dans ses attaques contre l'idéologie bourgeoise, Lénine aimait insister sur la nécessité de connaître parfaitement ses ennemis : on peut quelquefois en tirer nombre de leçons, puisque dans un combat idéologique, les ennemis perçoivent plus précisément que nos proches ce qui est véritablement en jeu dans ce combat. C'est tout l'intérêt, pour ceux qui se considèrent proches du «postmodernisme» ou de la déconstruction, de l'école récente des disciples allemands et américains de Dieter Henrich. Le projet fondamental de cette école est de contrebalancer les différentes versions aujourd'hui en cours du «décentrement» ou de la «déconstruction» du sujet, en revenant à la notion de subjectivité au sens de l'idéalisme allemand. Il serait facile de démontrer que leur lecture critique des «déconstructionnistes» (vocable sous lequel ils regroupent, sans discernement excessif, Heidegger, Lacan, Foucault, Derrida, Rorty...) est souvent erronée ; cependant, plutôt que de se livrer à de pareils essais de marquer des points, il semble plus intéressant de se pencher sur la position centrale de cette école, qui est incontestablement d'un grand intérêt sur le plan théorique : leur tentative de prouver que la notion de sujet, telle qu'elle a été élaborée par l'idéalisme allemand, n'exclut en aucun cas le «décentrement du sujet», autrement dit le rejet du principe de subjectivité comme fondement métaphysique ultime. Le rejet un peu hâtif, par les «déconstructionnistes», de la conscience de soi de l'idéalisme allemand, ne prend précisément pas en compte la complicité paradoxale des deux aspects de la conscience de soi. La dimension de la subjectivité est irréductible, la connaissance de soi par le sujet est toujours-déjà présupposée dans tous nos actes, l'écart entre l'expérience de soi immédiate du sujet et les mécanismes de sa genèse objective est constitutif, c'est pourquoi on ne peut réduire le sujet à l'effet d'un processus objectif sous-jacent. Cependant, le caractère incontournable de ce principe de subjectivité ne nous oblige en aucun cas à accepter la subjectivité comme le fondement métaphysique ultime - la notion même de sujet, quand on y réfléchit sérieusement, nous pousse à poser l'insertion du sujet dans un Fondement (Ground) pré-réflexif, non subjectif (l'Absolu). C'est pourquoi l'école de Dieter Henrich se focalise sur ces auteurs souvent négligés qui, au sein de l'idéalisme allemand, ont élaboré les contours d'une «histoire alternative» à l'histoire officielle du fondationnalisme idéaliste absolu qui culmina avec Hegel : Hölderlin, Novalis, Schelling...'

Présentation de l'éditeur

Ces textes de Slavoj Zizek sont des variations sur le thème du sujet et de la subjectivité. Le fil directeur est cartésien, bien qu'en un sens inattendu. Le cogito que l'on trouvera ici n'est pas le centre souverain de nos pensées conscientes, pas plus que la fenêtre qui ouvrirait quelque « Théâtre » intérieur de la conscience de soi. Il n'est pas de type psychologique et n'est certes pas le point d'ancrage de quelque énième philosophie de la conscience. Tout au long de ces quatre textes nous serons à l'orée d'un sujet de l'inconscient, « entre-deux » évanouissant, fuyant, rétracté, jamais donné et pourtant médiateur en profondeur du passage de la nature à l'univers symbolique.
On appréciera la virtuosité avec laquelle Slavoj Zizek manie ces thèmes, les retrouvant dans les contextes les plus divers : l'oeuvre d'Orson Welles, le Parsifal de Wagner, les bestsellers d'Ayn Rand, La Source vive, La Révolte d'Atlas, le schéma des quatre discours et les formules de la sexuation chez Lacan, l'oeuvre de Beckett, mais aussi les neurosciences, le cyberespace...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?