EUR 23,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Quatuor d'Alexandrie a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Quatuor d'Alexandrie Poche – 15 janvier 2003

5.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 23,00
EUR 23,00 EUR 20,91
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Quatuor d'Alexandrie
  • +
  • Le Carnet noir
Prix total: EUR 31,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Justine / BalthazarMountolive / CleaPréface de Vladimir VolkoffTraduction de Roger GirouxAnnotation et postface de Christine Savinel

Biographie de l'auteur

Lawrence Durrell, écrivain et voyageur britannique, né le 27 février 1912 à Jalandhar (Indes Britanniques) et mort le 7 novembre 1990 à Sommières (France).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Durrell a ses fans. Ils forment une sorte de secte. C'est un peu dommage car ça contribue à le maintenir dans un ghetto littéraire, d'autant que ses autres œuvres sont loin d'atteindre la même qualité ("Le quintette d'Avignon", en particulier, confus et plutôt lourdaud dans son parti-pris ésotérique). En fait, il s'agit d'une œuvre majeure de la littérature du 20e siècle, à ranger au même niveau que Proust et ... pas beaucoup d'autres.
Le style est éblouissant (et même meilleur en traduction française qu'en version originale: je suppose que Durrell, qui possédait une maîtrise parfaite du français, a dû plus ou moins la superviser). Il y a plusieurs niveaux de lecture: la peinture d'un monde disparu (Alexandrie dans l'entre-deux guerres), le cheminement ésotérique, la réflexion sur la mémoire, l'analyse psychologique, la relativité des perceptions, la formation d'une sensibilité artistique, etc. Roman de mœurs, roman d'apprentissage, roman historique, il a un peu de tout cela sans se rattacher à aucun genre particulier.
Une des originalités du livre réside dans sa structure.
Lire la suite ›
1 commentaire 65 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
En littérature, le style c'est l'homme, paraît-il. Que dire du style de Lawrence Durrell ? Lorsque je m'en imprègne par la traduction française du Quatuor d'Alexandrie, je suis envahi par un ravissement absolu. Est-ce la magie d'une écriture tellement belle, qu'elle continue de faire effet, même par traducteur interposé ? Est-ce le talent, rare, de ce dernier, Roger Giroux, d'être parvenu à enjoliver l'œuvre originelle, ou tout au moins à préserver toutes ses qualités, toutes ses nuances et son ineffable fraicheur ?
Un peu des deux sans doute, mais n'étant pas anglophone suffisamment averti, je ne saurais trancher...
La force du quatuor d'Alexandrie, est qu'après y avoir goûté on y revient sans cesse. Comme de toutes les grandes créations, on n'en épuise jamais la substance tant ses facettes sont nombreuses, et aussi parce qu'après avoir plongé dans cette matière si dense, on peut y nager à toute profondeur.
On dit de cette somme qu'elle est d'un abord difficile : c'est vrai et c'est probablement en partie à cause de cela qu'elle est belle. Une sorte d'universalité émane de son propos égaré dans le temps, et cheminant librement dans l'espace. Autour des personnages, on virevolte sans contrainte, tantôt comme des papillons capables d'appréhender les détails les plus infimes (les mouvements spasmodiques de l'œil de verre de Scobie), tantôt comme des aigles survolant les infinis les plus complexes (les méandres de la Kabbale). Même s'il sont étincelants, Durrell livre en morceaux son énigme. Charge au lecteur d'en faire une harmonie.
Lire la suite ›
1 commentaire 27 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 1 avril 2005
Format: Poche
Ce volume regroupe les 4 romans qui constituent le quatuor d'Alexandrie : Justine, Mountolive, Balthazar, Clea. Il est précédé d'une introduction - consternante - de Vladimir Volkoff mais contient une intéressante postface. Que dire du quatuor, de ce livre-monde qui n'a guère d'égal en ce dernier demi-siècle - Belle du seigneur, Le choix de Sophie, Ada, Une saga moscovite peut-être exceptés. Comme ces romans, le quatuor nous parle, avec une cruauté que masque une fausse nostalgie, d'un monde et d'hommes qui ont cessé d'être ; et dans des personnages comme Pursewarden, Leila ou ses fils, c'est toute l'expérience humaine qui nous est livrée sans fard. Un monde qui devient nôtre.
1 commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 3 octobre 2001
Format: Broché
Formidable enchevêtrement de tableaux et de personnages, qui se croisent et s'entrecroisent dans l'onirique décors Alexandrien, le tout au service d'une langue française rêvée, servie par un style de Maître.
Au niveau de 'La Recherche' ou de 'Belle du Seigneur'.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Peut on approcher la littérature contemporaine sans cet opus de référence ?
Attirant, captivant et terriblement addictif tant pour le style que pour les positions narratives.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?