undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

2,5 sur 5 étoiles
2
2,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:13,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 juin 2014
Je découvre la philosophe américaine Judith BUTLER avec ce petit ouvrage qui reprend le texte de son discours prononcé le 11 septembre 2012 au moment où elle reçoit le prix ADORNO.

Disons-le d'emblée, si le contenu suscite indéniablement la réflexion, le prix (12,8 euros) quant à lui est clairement excessif et ne se justifie pas. C'est la raison pour laquelle je ne mets que trois étoiles (il s'agit de noter le contenu mais aussi le contenant, non ?).

Cet opuscule d'une centaine de pages de texte (aux caractères assez gros) est divisé en deux parties : une longue introduction du philosophe et traducteur, Martin RUEFF (44 pages) et le discours de Judith BUTLER (55 pages).

Dans l'introduction, Martin RUEFF (qui est aussi le traducteur du discours) s'attache longuement à analyser ce qui rapproche Judith BUTLER de ROUSSEAU et ce qui l'éloigne de Michel FOUCAULT. Soit. C'est loin d'être inintéressant mais, pour celui qui ne jongle pas avec aisance avec les notions philosophiques, les propos de Martin RUEFF peuvent apparaître parfois peu explicites.

Venons en au discours de Judith BUTLER. S'inspirant des réflexions du philosophe allemand Theodor ADORNO, Judith BUTLER se pose la question de savoir comment mener une vie bonne dans une vie mauvaise. Une telle question est éternelle (finalement, Victor HUGO dans "Les misérables" se la posait aussi) et elle continue de nous préoccuper. Les propos de l'auteur sont clairs et stimulants. Elle réfléchit sur la misère, le déclassement social, la vulnérabilité, la précarité, sur les inégalités, sur les mouvements de protestation. Elle souligne l'interdépendance des êtres humains : "Si je dois vivre une vie bonne, ce sera une vie bonne vécue avec les autres, une vie qui ne serait pas une vie sans les autres." (page 109)

C'est donc un texte dont je recommande vivement la lecture mais sans doute pas à ce prix là. Cherchez un peu sur le web et vous trouverez le discours de Judith BUTLER en accès libre.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2014
Qd on connaît "la dame" , il n'y a pas de surprise ds ce livre avec une très longue introduction pas tjs passionnante .
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,50 €
16,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)