• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Quitter le monde a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Quitter le monde Poche – 21 octobre 2010

3.6 étoiles sur 5 97 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,50
EUR 4,99 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Quitter le monde
  • +
  • Cet instant-là
  • +
  • Piège nuptial
Prix total: EUR 23,95
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

" Je ne me marierai jamais et je n'aurai jamais d'enfants. " Lorsqu'elle prononce cet arrêt, Jane a 13 ans. Le lendemain matin, son père fait ses valises. Hasard ? Coïncidence ? Toute sa vie, Jane s'en mordra les doigts.

De Harvard à Boston, des belles lettres aux manipulations boursières, tout ce qu'elle touche se dérobe. Et lorsque, enfin, la vie lui fait un cadeau, c'est pour le lui reprendre aussitôt. Alors Jane n'a qu'une obsession : fuir, n'importe où, hors du monde.

" L'un des meilleurs romans de cet écrivain américain. "
François Busnel – L'Express

Biographie de l'auteur

Douglas Kennedy est né à New York en 1955, et vit entre Londres, Paris et Berlin. Auteur de récits de voyages remarqués, il s'est imposé avec, entre autres, L'homme qui voulait vivre sa vie, adapté au cinéma par Éric Lartigau avec Romain Duris, Marina Foïs, Niels Arestrup et Catherine Deneuve en 2010. Tous ses ouvrages sont publiés chez Belfond et repris chez Pocket. Retrouvez l'actualité de Douglas Kennedy sur www.douglas-kennedy.com

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Alamelle MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 28 juillet 2009
Format: Broché
Avec la femme du V°, son avant dernier roman, J'avais été déçu. Même si ce n'est pas son meilleur livre; Quitter le monde m'a réconcilié avec l'auteur dont j'ai lu tous les ouvrages. En effet son dernier roman est bien dans la veine de l'ensemble de son œuvre, c'est un bon cru. On retrouve cette plongée aux enfers de ses personnages, ici c'est l'histoire d'une jeune femme Jane qui grandit dans une famille peu aimante, ses parents divorcent, sa mère tout au long de sa vie lui fera le reproche de cette séparation, son père est un escroc qui l'abandonne. Enfant, elle s'est juré de ne jamais se marier ni d'avoir d'enfant ; mais le destin en décide autrement après une aventure douloureuse, elle croit tenir le bonheur avec un passionné de cinéma Théo dont elle a une petite fille ; mais ce sera l'enfer. Les malheurs s'abattent sur elle, il ne lui reste qu'à quitter le monde ; le destin encore une fois s'en mêle. Elle vivra dans des souvenirs douloureux et toujours présents. Mais si la vie peut blesser durablement les êtres, elle peut également les réconcilier avec eux-mêmes. Des rencontres décisives et un fait divers permettront que Jane ose enfin ouvrir les yeux parce qu'on lui donne la main et on lui montre la beauté du monde...Douglas Kennedy a le chic pour plonger ses personnages dans des situations en apparence sans issues, mais il leur offre à chaque fois cette possibilité de renaître de leur immense souffrance. J'aime bien l'espoir des possibles qui vous ouvrent les yeux et vous apportent la paix...
12 commentaires 68 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'aime beaucoup Douglas Kennedy. J'ai lu tous ses livres ou presque. J'avais même "réservé" Quitter le monde en version poche sur Amazon depuis plusieurs semaines et j'attendais le nouvel opus.
Cela commence plutôt bien : situations impossibles à vivre sereinement et personnages qui font systématiquement le mauvais choix, comme s'ils recherchaient le malheur avec une certaine application. Mais cette fois, DK a du mal à nous intéresser pendant 700 pages. On dirait presque une succession de trois petits romans mettant en scéne la même héroïne à plusieurs moments de sa vie. L'aspect "road-story" entre les USA et le Canada finit par lasser, le succès de Jane - quoi qu'elle entreprenne - agace également. Heureusement qu'elle subit un deuil violent et insupportable, sinon on s'approchait de la bibliothèque rose. Je sais que j'exagère mais quand on aime un auteur, on pardonne finalement moins.
Non, ce n'est pas un mauvais livre. Mais si j'avais commencé par celui-ci, je ne sais pas si j'aurais lu tous les autres.
13 commentaires 31 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Pascale TOP 500 COMMENTATEURS le 26 février 2010
Format: Broché
Devenue fan de Kennedy depuis le merveilleux "La poursuite du bonheur", j'avais hâte de découvrir "Quitter le monde", dont le titre à lui seul était la promesse d'une bonne lecture.

Celle qui veut quitter le monde, c'est Jane Howard, professeur de littérature, et elle a d'excellentes raisons pour ce faire. Sans entrer dans les détails pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, sachez que l'existence ne la gâte pas et que le trésor qui lui est enfin donné lui est repris de la façon la plus brutale qui soit.

Le point fort du roman est selon moi l'approche psychologique des personnages et surtout de Jane. Kennedy est tellement juste dans ses réflexions que l'on a du mal à croire que cette compréhension de la femme émane d'un auteur masculin -observation qui vaut pour d'autres de ses romans. Son approche de certaines situations, que ce soit l'adultère, les relations parents-enfants ou encore le désespoir le plus absolu de l'être humain face au néant, est tout simplement magistrale. Une autre qualité de ce roman est selon moi l'arrière-plan culturel, avec des références cinématographiques et littéraires intéressantes qui auraient mérité peut-être d'aller un peu plus loin encore.

Un bémol cependant, qui justifie l'absence d'une cinquième étoile: la dernière étape du roman, constituée d'une enquête policière par laquelle Jane essaie de trouver une quelconque rédemption, est inutile et franchement maladroite.
Lire la suite ›
1 commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Douglas Kennedy écrit beaucoup mais se renouvelle peu. A l'exception du très caustique « Cul-de-sac » (retitré bêtement « Piège nuptial »), ses romans comportent les habituels ingrédients qui font le succès de l'écrivain depuis plusieurs années :
- des personnages malheureux mais pas trop complexes (il faut que le lecteur puisse distinguer les « bons » des « méchants »);
- quelques « twists » dans l'histoire (cf. l'intrigue policière des dernières pages qui tombe comme un cheveu sur de la soupe) mais pas trop (il ne faut pas que le lecteur soit dérouté) ;
- quelques réflexions générales sur la vie mais pas trop (il faut faire croire au lecteur qu'il lit des choses intelligentes tout en se divertissant)
- une écriture soignée mais pas trop (il faut être en phase avec le lecteur qui n'a pas encore atteint l'âge de 50 ans et qui appréciera probablement l'utilisation du terme « hallucinant » page 82);
- une note d'espoir qui égaye la fin (il faut donner envie au lecteur de lire le roman suivant).
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?