EUR 20,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
RÉSISTANT EN PALESTINE : ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

RÉSISTANT EN PALESTINE : Une histoire vraie de Gaza Broché – 29 mars 2013

5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 20,00
EUR 20,00 EUR 9,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

«Et maintenant, es-tu sûr que tu as ton passeport ?»
«Dans ma poche, Papa.»
«Vérifie juste encore une fois.»
«Je l'ai fait une centaine de fois, Papa.»
«Rassure-moi, fils. Tu ne veux pas me faire mourir de peur ?»
«D'accord, Papa, voici mon passeport. Voici le permis spécial de l'armée pour l'aéroport. Voici le permis de l'armée pour traverser Gaza. Voici ma carte magnétique pour passer le poste de contrôle d'Eretz pour Israël. Cela devrait te rassurer.»
«Où est le permis de huit heures pour attendre l'avion ?»
«Juste là. C'est le même que celui pour le passage d'Eretz. Crois-moi, Papa. J'ai vraiment tout.»

Le souvenir du visage usé et plein de sagesse de mon père, debout près de la maison familiale dans un camp de réfugiés de Gaza, demeure aujourd'hui aussi vif que le jour où je l'ai quitté. Il portait un pyjama jaune et un long peignoir gris froissé, l'un et l'autre probablement plus vieux que ses enfants devenus adultes. Son visage ridé exprimait des sentiments opposés. Toute son attitude trahissait son émotion. Mais à sa peine se mêlaient d'autres sentiments. De la crainte. Du regret. De l'espoir. De l'inquiétude. Je devais à tout moment le rassurer, lui disant que j'avais bien tout ce qu'il me fallait pour mon voyage, et que la seule chose qui me manquait était la bénédiction qu'un père donne à son fils qui part au loin. Mais mon père restait intraitable.

«As-tu tout ce qu'il te faut ? As-tu assez d'argent ?»
«Oui, Papa, s'il te plaît, rentre dans la maison, les soldats peuvent arriver d'un moment à l'autre.»

Un autre appel du chauffeur de taxi, de plus en plus impatient, a rappelé à mon père que son fils partait inéluctablement pour un lointain pays, et que peut-être, si la vie continuait de la sorte, jamais il ne le reverrait. Le ton de sa voix s'est adouci. L'interrogatoire si formel a cessé, tandis que ses yeux se remplissaient de larmes. Ses accès de force et de faiblesse ont toujours été séparés par une ligne très ténue. Le père à la voix de tonnerre qui exigeait et attendait beaucoup, était aussi un papa doux et affectueux dont le bonheur dépendait de celui de ses enfants, tout comme son malheur. Pendant que sa voix s'éteignait en murmures inintelligibles, les voisins sont alors intervenus, m'invitant à embrasser ses mains et à partir sans retard. Quand nous avons finalement démarré, j'ai regardé par la vitre arrière le visage de mon père tourné vers le taxi. Il était entouré de ses voisins et amis. Il ne m'a jamais semblé aussi brisé qu'à ce moment-là.

Je me disais avec honte que je laissais derrière moi un père souffrant, affolé à l'idée de continuer son éternelle vie de désolation dans un camp de réfugiés de la Bande de Gaza alors que je m'embarquais pour me construire une vie nouvelle aux États-Unis. Ce sentiment, je l'ai conservé durant de nombreuses années, et il m'a submergé lorsque mon père est décédé dans ce même camp de réfugiés quinze ans plus tard.

Toutefois, mon départ était «absolument la bonne chose à faire», comme mon père l'avait souvent déclaré, affirmation que corroborait n'importe quel ami ou voisin, particulièrement si celui-ci avait lui-même des enfants. La vie dans le camp de réfugiés paraissait avoir créé un dénominateur commun, sinon un lien parmi tous les parents : ils voulaient tous envoyer leurs enfants au loin, en sécurité. De nombreuses fois pendant ma jeunesse, il nous a cachés pour nous offrir un peu de répit dans des endroits où il pouvait nous retrouver rapidement, comme dans la vallée de Gaza, où nous avons vécu longtemps dans la maison de parents éloignés ; celle-ci se trouvait dans un immense verger de citronniers, où nous nous tapissions dans la cabane d'un ami, faite de branches de palmiers, sans eau ni électricité. Le sens de l'humour de mon père n'enlevait rien à la rudesse de cet endroit. Le soir, nous pendions une couverture en guise de porte et quand les chiens sauvages s'approchaient, flairant l'odeur peu familière de mes frères et la mienne, mon coeur battait alors très vite et mes tremblements me gardaient éveillé toute la nuit. Nous n'osions pas utiliser de lampe torche ni allumer de bougie parce que ce genre d'endroit était généralement utilisé par de jeunes combattants et nous ne pouvions pas prendre le risque d'être vus. Ce n'était qu'à l'aube, quand un minaret lointain égrenait un rassurant appel à la prière que le sommeil venait.

Présentation de l'éditeur

«Il s'agit d'abord d'un livre sur la Bande de Gaza. Mais c'est aussi l'histoire de ma famille, et en particulier celle de mon père : comment des agriculteurs palestiniens, vivant de leurs cultures sur leurs propres terres, ont été amenés à fuir pour sauver leur vie et furent contraints de s'installer dans un camp de réfugiés de Gaza. Tout au long de l'ouvrage, je précise le contexte de l'invasion sioniste, et insère mon histoire familiale au sein de l'Histoire plus large de mon peuple et de la destruction de son ancien mode de vie. Jusqu'à aujourd'hui, existaient beaucoup de livres écrits par des Israéliens, dont certains compatissants et d'autres non, concernant la création de l'État d'Israël et son agrandissement ultérieur. Mais vraiment très peu relatent l'histoire de ceux d'entre nous qui ont tout perdu. Je suis fier de vous livrer ce récit : il symbolise le feu de la résistance dans tous les coeurs palestiniens ; la résistance de tous les êtres humains opprimés, en l'occurrence par les sionistes d'Israël et par les forces impérialistes qui les soutiennent. L'écriture de ce livre personnel m'a passionné, mais il n'en est pas moins un reflet exact de ce qui a gardé la résistance palestinienne en vie depuis si longtemps contre toute attente.» - Ramzy BAROUD

Ligne de front dans le conflit entre Israël et les Palestiniens, Gaza est systématiquement dépeinte comme un lieu de violence et de terreur. Ramzy BAROUD explore la vie quotidienne des habitants de cette région tourmentée, nous donnant à comprendre ce qui est en danger dans chaque nouvelle explosion de violence. Son livre raconte la fascinante histoire de son père : chassé de son village et parqué dans un camp de réfugiés, il a courageusement combattu l'occupation tout en élevant sa famille. Ce récit vivant et sans concession nous révèle des êtres humains complexes qui font de la Bande de Gaza bien plus qu'un simple territoire contesté.

«L'écriture profonde, sensible et réfléchie de BAROUD plonge au coeur de dilemmes moraux que l'on ne peut éluder qu'à nos risques et périls. Son regard clairvoyant épargne peu de monde...»
Noam CHOMSKY

Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet Palestine Chronicle, une source irremplaçable d'informations et d'analyses sur le conflit israélo-palestinien, ses articles sont publiés par les journaux du monde entier, comme le Christian Science Monitor, l'International Herald Tribune, le Washington Post, Al-Quds, le Jérusalem Post, le Guardian, Le Monde. Il est l'auteur de plusieurs livres, dont Searching Jenin : Eyewitness Accounts of the Israeli Invasion (2003) et de La Deuxième Intifada palestinienne : Chronique d'un soulèvement populaire (Scribest & CCIFP.2012).

Préface de Frank BARAT,
coordinateur du Tribunal Russell pour la Palestine

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 3 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

6 novembre 2014
Format: Broché|Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
12 octobre 2017
Format: Broché|Achat vérifié
24 février 2015
Format: Broché
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?