• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le Réprouvé a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Réprouvé Broché – 19 août 2010

Rentrée Littéraire 2017 : Découvrez toutes les nouveautés
3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,00
EUR 7,98 EUR 0,72
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

C'est un homme souriant que j'ai en face de moi. Son grand front, ses pommettes saillantes et ses yeux presque bridés en font un cavalier mongol prêt à déferler sur la steppe. En dépit des années, il a gardé ses cheveux noirs et ondulés. Son complet bleu marine à pans croisés et larges revers le protège et l'isole du monde comme une yourte. C'est un guerrier immobile qui s'apprête au triomphe. Le vol des oiseaux, une rafale du vent, ou bien je ne sais quoi sur le boulevard Saint-Germain, lui ont fait part de leurs augures. De toute évidence, cette journée sera la sienne. Je le vois fouiller dans ses papiers à la recherche d'un chèque, d'une lettre, bref d'un nouveau signe venant confirmer l'oracle matinal. Je le regarde avec une bienveillance teintée d'inquiétude et, comme d'habitude, je m'égare dans son silence car cet homme-là est mon père.
Le bureau n'a pas changé depuis que j'y venais enfant. Il y flotte toujours comme un parfum d'avant-guerre, une simplicité Spartiate. Dehors, dans les couloirs, dans les recoins qui font office de salons, les auteurs peuvent s'affaler sur des fauteuils en cuir aux lignes arrondies, mais une fois passé la porte du directeur commercial, on ne cause plus légèrement avachi, on expédie les affaires courantes, on transite. Quatre panneaux de bois dissimulent l'entortillement de ses jambes. Une trappe située dans le mur abrite un téléphone en bakélite noire, seul témoignage de modernité. Il lui suffit alors de tendre le bras vers l'orifice pour se saisir du combiné. L'homme est à contre-jour, encore une ruse de chaman. Il a eu l'habileté de placer son fauteuil dos à la fenêtre, si bien que son visage reste inaccessible, tâche obscure aux contours incertains. Impossible d'en déduire quoi que ce soit. Seule sa silhouette longiligne se découpe en ombre chinoise sur la clarté aveuglante du dehors, car les nuages viennent de s'ouvrir au-dessus de la rue Sébastien-Bottin. Les mots sortent soudain de sa bouche sans que l'on puisse voir le mouvement de ses lèvres, forme extrême de ventriloquie. Les chaises volontairement inconfortables se chargent d'écourter les entrevues, d'éloigner les importuns. En tout point, la mise en scène est parfaite. Le regarder en face reviendrait à défier le soleil, à contempler la divinité dans son opacité totale. Le plateau du bureau est littéralement noyé sous la paperasse - contrats, correspondance, un tampon buvard avec lequel j'aimais jouer et dont la forme continue de me fasciner aujourd'hui. J'ai grandi.

Revue de presse

Lui-même petit-fils d'un fondateur de la NRF, Mikaël Hirsch offre avec Le réprouvé un saisissant tableau du milieu littéraire des années 1950, en ce temps où la place de Furstemberg était encore le "nombril du monde". Saupoudré de références délicieusement désuètes, ce voyage dans l'Histoire et le souvenir se teinte au fil des pages d'une grâce inattendue. Car au-delà du chromo d'époque, Hirsch réussit surtout un beau roman d'apprentissage, mêlant avec finesse entrée dans la vie d'homme, éveil à la littérature et découverte de la judéité. Faites passer. (Julien Bisson - Lire, novembre 2010)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 30 novembre 2010
Format: Broché
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2010
Format: Broché
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2010
Format: Broché
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2010
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?