• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Révolte des cochons a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Ammareal reverse jusqu'à 15% du prix net de ce livre à des organisations caritatives
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Révolte des cochons Album – 1 octobre 2005

3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
EUR 8,00 EUR 4,85
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

La révolte des cochons

Un empereur heureux

Le cortège s'avançait majestueusement. Un tuba poussa quelques graves grognements et toute l'assemblée entonna l'hymne officiel :

«Empereur bien aimé
Baboum Premier
Viens éclairer
Cette journée !
Ce matin neuf
Viens manger l'Oeuf !
Empereur bien aimé
Baboum Premier !»

- Premier ! Premier !
Reprirent en choeur les hauts dignitaires avec force.
Car telle était la coutume à la cour de répéter toujours en écho les dernières syllabes pour renforcer encore la majesté des propos.

Revue de presse

Sujet : La Zophophagie occidentale était un pays pauvre avant l'arrivée d'un homme venu du bout du monde. Baboum lui emprunta alors l'idée lumineuse d'élever des poules. Pas n'importe comment, non...il leur fit subir un traitement révolutionnaire à base de poudre magique, de piqûres, de flashs lumineux pour les faire pondre à outrance et sa richesse subite le fit accéder au trône d'Empereur.
Mais un jour, les poules se rebellèrent et son royaume manqua s'effondrer.
Heureusement, des cochons se prêtèrent magnifiquement à l'expérience et l'empereur Baboum 1er put à nouveau se reposer sur sa fortune.
Jusqu'au jour où les cochons se rebellèrent...

Commentaire : Une satire fabuleuse de la société de surproduction !
Ecrit avec un humour débordant, ce texte peut se lire à deux niveaux. Les enfants y verront une fable burlesque et pédagogique ; les adultes un clin d'oeil à notre société où l'avidité conduit à l'exploitation excessive des hommes et de la nature. Une manière amusante de dire que l'explosion du progrès technologique ne doit pas faire perdre toute moralité. Mais le héros n'en tire, lui, aucune leçon...
Les dessins déclinés dans des tons noirs, blancs et saumons sont simples et illustrent explicitement un texte court et soigné, ponctué de quelques expressions familières. La couverture rigide et les cahiers cousus en font un ouvrage solide. -- www.choisirunlivre.com

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album Achat vérifié
Ce livre est parfait pour expliquer aux enfants ce que les cochons (mais les poules aussi) vivent au quotidien lorsqu'ils sont exploités. mais derrière cela il y a une moquerie de la société, qui nous montre que même les plus faibles peuvent se rebeller.

Note : j'aurai mis comme titre la révolte des poules, car le principal de l'histoire est concentré sur les poules, les cochons arrivant à la fin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?