Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

RASPOUTINE Broché – 19 janvier 2012

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 6,87
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 160,33 EUR 4,77
Broché, 19 janvier 2012
EUR 20,25

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

A travers sa longue histoire que nous connaissons seulement de façon fragmentaire la Russie nous apparaît comme un pays dont la synthèse ne peut pas être faite, auquel on ne peut donner aucune unité. Bien sûr la géographie nous situe la Russie entre l'Europe et l'Asie et, des glaces du pôle Nord aux soleils de l'Orient, nous pouvons découvrir ses différences, ses oppositions, ses contradictions, ses complexités. Un peuple aussi bigarré, formé, déformé, et reformé de tant de races, si longtemps ignorées entre elles, aux origines les plus lointaines, ne peut pas nous être révélé comme le sont beaucoup d'autres. Sa naissance, son évolution, sa longue enfance jamais terminée posent bien des problèmes à celui qui tente de le découvrir et voudrait l'expliquer.
Cette immense diversité de climats et de distances qui singularise leurs pays donne aux slaves une âme nomade.
Les peuples d'Occident ou d'Orient s'organisent dans les limites séculaires des quatre points cardinaux. Ce qui peut conduire chacun d'eux au rationalisme, à la logique, au domaine du concret.
Les Slaves, entre la contemplation asiatique, les probabilités et les improbabilités de l'Extrême-Orient et l'ambitieux réalisme européen, éprouvent une nécessité d'avoir une intimité de quelque ordre que ce soit, avec l'invisible, le divin, l'irrationnel. On dirait qu'il y a pour eux la prescience d'un «cinquième» point cardinal révélé par l'insondable noce du ciel et du sol.
Cela tient probablement aussi à la longue monotonie de plaines et de déserts où tout ce qui est immédiat semble hostile et, par conséquent, le moins proche prometteur d'assistance, de réconfort, de détente.
Cette nostalgie éparse dans les chants et la musique russe traduit à la fois la résignation et l'espérance d'un peuple pour qui tout est mystère d'angoisse ou de confiance. Les rigueurs du quotidien, la nature inexorable, indifférente aux épreuves matérielles de l'homme condamné à s'accomplir sans beaucoup d'avantages ont conduit très tôt des masses isolées à subir l'oppression de qui prenait l'audace de commander, de menacer ou de promettre en invoquant une force indistincte.
Voilà pourquoi, depuis des siècles et des siècles, les Russes ont obéi à de multiples croyances développées, cultivées ou contrariées mieux que partout ailleurs parce que l'ignorance, la misère et la nécessité des consolations pour ce peuple offraient et offrent encore un inépuisable champ d'action pour les trafiquants de merveilleux, les aventuriers de l'idéal, ces usuriers du crédit spirituel d'autant plus nombreux que leurs réussites ont toujours été faciles et sans risques lorsqu'ils s'attaquent à la candeur de créatures chez qui l'imagination tient lieu de tout pouvoir.
Les Slaves du Sud ont eu pour ancêtres des Ukrainiens et des Ruthènes. Ils vinrent du plateau de l'Iran. De même que les Égyptiens ils adoraient le soleil.
Aujourd'hui encore on peut retrouver dans les chansons populaires des mots et des images de ce temps là. Dieu étant le soleil est sans cesse évoqué. Tantôt il s'appelle «Did Cado», «Yarilo» ou «Daj-bog».
Nous approchons déjà, grâce à la phonétique de la parole qui désigne Dieu selon les chrétiens dans la religion russe orthodoxe : «Bojé».
L'Église chrétienne s'est adaptée même aux traditions du calendrier païen. Entre autres, «Koliada» qui était la grande solennité d'hiver (Koliada vient du mot «Calendae» s'est confondue avec la «Noël», les fêtes du printemps sont à l'origine de Pâques et de la Pentecôte et l'ancien «Koupala», règne de l'été, est devenu fête de Saint-Jean.
Avec habileté l'église chrétienne a repris l'ancienne poésie des grandes tribus païennes et bientôt les chants du peuple font de «Koliada» la sainte «Koliada» qui loge dans la maison de Pierre.
Au siècle dernier un écrivain comme Melnikov-Petchorski décrit les fêtes de Koupala qui marquent au printemps la naissance et la mort du soleil.

Présentation de l'éditeur

On connaît surtout Raspoutine à travers les légendes du «moine scélérat», du moujik sadique, le despote occulte qui serait la cause de la tragédie impériale et de la révolution russe. Dans ce livre, l'auteur apporte au public une étude - qu'il a souhaitée objective - sur ce que fut réellement cet homme doué d'un pouvoir magique.
On le découvre dans son enfance, sa jeunesse sibérienne au milieu de sa famille, de sa femme et de ses enfants. Certes, Raspoutine n'était pas un saint mais, animé d'un réel amour de sa patrie - la Russie -et de Nicolas II son souverain, ayant toujours voulu la paix de son pays, il aurait certainement obtenu du tsar sa non-participation à la guerre de 1914-1918 et il l'aurait convaincu de rester neutre si, déjà victime d'une tentative d'assassinat, il ne s'était trouvé, en août 1914, grièvement blessé au fond d'un lit d'hôpital à Tioumen. Le prince Félix Youssoupoff l'attirera plus tard dans un guet-apens, où il trouvera la mort la plus affreuse qui se puisse imaginer.
L'auteur n'a pas de motif pour accuser ou plaindre. Il a vécu toute son enfance dans l'atmosphère de l'émigration russe à Paris. Son grand-père fut chambellan d'Alexandre III, son père appartint à l'École des Cadets de Saint-Pétersbourg et fut l'un des derniers diplomates de la Russie tsariste à Paris. Son oncle, le prince Alexandre Mourousy, accompagnait Nicolas II dans toutes les visites officielles en qualité d'aide de camp et fut un pionnier de l'aviation russe. Il se conduisit en héros pour la France et mourut à Paris de longues années après la guerre, enveloppé dans le drapeau français et Grand-croix de la Légion d'Honneur.
L'auteur a connu morgue des intrigants, des aristocrates - les vrais et les faux - l'outrecuidance des imbéciles - toujours mieux renseignés que les autres - la retenue des âmes étouffées par la peur ou les scrupules, l'hypocrisie de certains témoins, la quête passionnée des historiens, les mendiants de la renommée, la sottise des petits nobles martyrisés par leur exil, mais il n'a voulu retenir de tout cela que les faits précis, dont la plupart lui furent confiés par un ancien fonctionnaire de l'Okrana (police secrète impériale), Jean Jacoby, connu à Paris pour ses ouvrages historiques sur la Russie et qui mourut à Bruxelles de manière ambiguë, il y a bien des années.

Historien, journaliste, romancier, auteur dramatique, et conférencier international, Paul Mourousy possède l'art de faire sortir de leur légende certains personnages de l'Histoire et de les replacer dans une réalité souvent plus pathétique et plus attachante que tout ce que l'on croyait savoir. Ce livre a reçu le prix de l'histoire de l'académie française en 1985. La famille Mourousy et notamment son fils Constantin, joue maintenant un rôle important en France pour cultiver les souvenirs de la Russie éternelle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 20 décembre 2016
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2012
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : coque nokia 930

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?