Acheter d'occasion
EUR 12,33
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Attention ! Ancien support de bibliothèque, plastifié, étiquettes... Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

RENAUD LAVILLENIE, TOUJOURS PLUS HAUT Relié – 19 novembre 2014

Découvrez toutes nos idées cadeaux livres pour Noël !

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
EUR 12,33

Retrouvez toutes nos idées cadeaux livres
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Atteint très jeune par le virus

«Mon père avait un grand hangar, se rappelle Renaud. On y avait installé des tapis de hauteur pour sauter, Et pour le butoir, on avait creusé un trou. Et moi, j'avais bricolé les poteaux. Plus rustique, tu fais pas ! À l'époque, je valais 3,40 m en compétition et je devais sauter 2 m-2,30 m sur ce sautoir-là. Mais ce n'était rien de concret, ni de réel.»
Le père, Gilles Lavillenie, avait déjà la perche dans le sang. Dans son ADN même puisqu'on retrouve cette passion chez ses enfants, et même chez son propre père.
Gilles Lavillenie était (et est toujours) un fana de perche, un vrai, un irréductible, fort d'un record à 4,41 m. Renaud était à peine âgé de quelques jours qu'il l'amenait avec lui aux entraînements et le couchait sur le tapis de réception. Vacciné avec une perche, le petit Renaud en apprend très vite les rudiments. «Un jour qu'il m'accompagnait au stade, se rappelle son père, il devait avoir un an et demi, deux ans, j'ai vu Renaud prendre une perche, la tirer et aller la poser dans le butoir. Il avait déjà compris comment ça marchait !»
A quatre ans, il lui bricole une perche adaptée à son âge. Le gamin est lancé. Vers sept, huit ans, il commence les compétitions. «Je n'ai pas eu à le pousser», se souvient Gilles Lavillenie. À neuf ans, Renaud passe 2,10 m et est surclassé dans la catégorie d'âge supérieure. La machine est lancée.
C'est à ce moment que, dans la famille Lavillenie, on abat une autre carte, celle du grand-père. Entre son boulot et ses propres entraînements, Gilles Lavillenie n'a pas le temps de s'occuper de l'ascension de son fils sur les sautoirs. C'est donc son propre père, Jean, qui prendra la suite aux côtés du gamin. Autodidacte, il n'a jamais sauté lui-même et apprend sur le tas, faisant découvrir les rudiments de la discipline à son petit-fils, jusqu'à ce qu'en 2006 Gilles reprenne la main.
«Que mon père soit perchiste était un avantage, admet Renaud. Ça nous a permis de vivre ensemble pas mal de moments qu'on ne peut pas habituellement partager avec un père.»
Le virus a également été transmis à Valentin, de cinq ans le cadet de Renaud, avec lequel il jouait gamin dans le hangar de Cognac. Valentin est aussi un vrai fondu de perche. Il est venu s'installer à Clermont et s'entraîne avec son frangin Renaud dont, faut-il s'en étonner, la compagne Anaïs est naturellement une perchiste. La perche est une grande famille de passionnés.

MARC VENTOUILLAC L'Équipe du 16 février 2014

Présentation de l'éditeur

«Pour moi, battre un record à la perche est une expérience unique car c'est la seule discipline, avec la hauteur, où l'on sait qu'on s'y attaque. Mais, à la différence du sauteur en hauteur, le perchiste est le seul à visualiser en direct tout ce qu'il fait. Depuis Fosbury, le sauteur en hauteur passe sur le dos. Nous, on a la barre à une poignée de centimètres des yeux... puis on redescend et on la voit qui reste. Alors toutes les connexions se font dans le cerveau. On comprend tout instantanément. C'est un truc de barjot.»

RENAUD LAVILLENIE, champion olympique et recordman du monde du saut à la perche, analyse et commente tous les grands moments de sa carrière. Avec la complicité de L'Équipe, qui l'a suivi sur le vif depuis ses premières courses d'élan, il raconte notamment comment il est parvenu à faire tomber le record mythique de 6,15 m détenu pendant plus de 20 ans par Bubka.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Retrouvez toutes nos idées cadeaux livres

Détails sur le produit


2 commentaires client

5,0 sur 5 étoiles

Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires

25 décembre 2014
Format: ReliéAchat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
10 avril 2016
Format: ReliéAchat vérifié

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?