• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Les Radley a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Livréco
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci ! en achetant ce livre vous soutenez une entreprise qui a pour vocation l'insertion de travailleurs handicapés. Expédition sous 48 h à réception de votre commande. Emballage soigné depuis la France. ALL-LIVRES
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Radley Broché – 29 septembre 2010

3.5 étoiles sur 5 35 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,20
EUR 20,20 EUR 1,19
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 16,90 EUR 1,25
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

17, Orchard Lane

C'est un coin tranquille, surtout la nuit.
Trop tranquille, penseriez-vous, pour abriter le moindre monstre dans ses jolies allées ombragées.
Et de fait, à trois heures du matin dans les rues de Bishopthorpe, il est facile de croire le mensonge dans lequel se complaisent ses habitants, à savoir que c'est l'endroit idéal pour de bonnes gens paisibles, qui mènent une vie sans histoire.
À cette heure, on n'entend d'autres sons que ceux de la nature elle-même. Le hululement d'un hibou, l'aboiement lointain d'un chien ou, par une nuit venteuse, le murmure ténébreux de la brise dans les sycomores. Même si vous vous postiez dans la grand-rue, juste devant la boutique de déguisements, le pub, ou le traiteur Au Glouton affamé, vous entendriez rarement le moindre bruit de circulation, et ne verriez pas le graffiti insultant qui décore l'ancien bureau de poste (encore que le mot TARÉ soit lisible avec un petit effort).
En dehors de la grand-rue, si vous alliez vous promener la nuit dans un endroit tel que Orchard Lane et passiez devant les maisons anciennes où habitent avocats, médecins et comptables, vous trouveriez toutes leurs lumières éteintes et leurs rideaux tirés, de façon à se calfeutrer pour la nuit. Ou du moins, avant d'arriver au numéro dix-sept, où vous remarqueriez à travers les rideaux une lumière à une fenêtre d'en haut.

Revue de presse

Après l'excellent Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist, Les Radley- premier roman de Matt Haig - confirme que le genre vampiresque ne se résume pas au sirop Twilight. Au-delà du jeu avec les conventions, le jeune auteur britannique réussit une critique sociale aussi juste que féroce, particulièrement vacharde lorsqu'il entrecoupe son récit d'extraits du très métaphorique Manuel de l'abstinent. A l'image de ce conseil fort avisé : "N'invitez jamais chez vous un vampire pratiquant, même si c'est ami ou un membre de votre famille. (Baptiste Liger - Lire, novembre 2010 )

Dans un roman spirituel, bourré d'humour et de clins d'oeil jubilatoires, Matt Haig bat à nouveau toutes les cartes pour créer un type inédit : le vampire ordinaire. Un "Monsieur Tout-le-monde" qui vit son anormalité comme une tare et veut la faire oublier ; un "abstinent" bien sous tous rapports, bon père, bon époux (quoique), voisin idéal et médecin dans une petite ville de province...
Matt Haig, jeune auteur britannique, dont ce livre est le deuxième traduit en français, connaît très bien le mythe des vampires et toutes les légendes afférentes ; s'il en utilise chaque détail, c'est pour mieux le détourner. Ses vampires ne sont pas des morts-vivants mais des monstres très humains victimes d'une addiction comme les autres - alcoolisme, drogue, etc. Certains choisissent une vie "normale" au prix d'une frustration de tous les instants, d'autres cèdent à leurs instincts mais s'excluent de la société. Vaut-il mieux accepter sa nature ou la nier ? Et jusqu'à quel point ? (Véronique Maurus - Le Monde du 25 novembre 2010 )

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 26 juillet 2012
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2011
Format: Broché
44 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 7 mars 2011
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?