Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Rage for Order Import

5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle

Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Queensrÿche


Détails sur le produit

  • Cassette (1 juillet 1986)
  • Format : Import
  • Label: EMI America
  • ASIN : B00000EEQF
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par FeydRAUTHA COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 26 février 2016
Format: CD Achat vérifié
Sans entrer dans un débat sur la discographie de Queensrÿche et de l'influence du groupe sur le développement du metal progressif, il y a tout de même à mon avis deux albums fondamentaux produits par ce groupe, et qui devraient intéresser les amateurs de metal ou de rock en général. Ces deux albums sont celui de l’innovation, Rage for Order, et celui du succès, Operation Mindcrime.

J'avoue ma préférence pour Rage qui, replacé à l'époque de sa sortie, est un album extrêmement novateur, et dans cette voie beaucoup plus radical que Mindcrime.

Certains morceaux de l'album restent assez classiques, avec une forte influence d'Iron Maiden (Wlak in the Shadows, Surgical Strike, Chemical Youth). Les autres morceaux sont beaucoup plus surprenant, que ce soit au niveau de la composition qui adopte des structures complexes ou des instruments utilisés avec l'introduction de nombreux sons synthétiques. Les morceaux Neue Regel, London et Screaming in Digital sont à ce titre sans doute les plus novateurs. Le chant de Geoff Tate participe beaucoup à l' aspect progressif de l'album. Il utilise au maximum l'étendue de sa voie pour créer un effet théâtral qui colle particulièrement bien au côté concept album de Rage for Order.

Rage for Order est un album très surprenant, qui constitue une des pierres angulaires du développement du metal progressif. C'est aussi pour moi l'album le plus intéressant de Queensrÿche.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 18 mars 2009
Format: CD
1986. Un objet étrange tombe sur nos platines. Autant le premier album, "The warning", paru deux ans plus tôt n'avait pas laissé une empreinte indélébile (très inspiré par Iron Maiden), autant celui-ci bouleverse toutes les bases établies du metal. Grosse prise de risque pour l'époque, donc, mais ultra payante. Où comment se démarquer de la masse des groupes américains des années 80.
Musicalement, nous sommes à la croisée de pas mal de styles. Des compos assez calmes dans l'ensemble mais qui se durcissent quand il le faut ("killing words", "Dream in infra red") côtoient des titres bien plus hargneux ("Surgical strike", "Screaming in digital"). Choeurs somptueux, soli ultra mélodiques. Tout est peaufiné dans les moindres détails (trop, diront certains...)
Là où le groupe prend des risques, c'est sur des titres comme "Neue regel" et "Screaming in digital" avec leurs sonorités indus et leurs choeurs qui déboulent de nulle part ou encore la reprise de Dalbello, "Gonna get close to you" avec son synthé omniprésent. Des innovations restées sans lendemain, mais on ne leur reprochera pas, vu ce qui a suivi.
Evidemment, on ne peut pas évoquer cet album sans parler du travail exceptionnel du chanteur Geoff Tate, qui prend ici toute sa dimension. Même si ce type de chant assez haut perché peut en irriter plus d'un, il faut reconnaître la grande qualité du monsieur sur l'ensemble de l'album.

Le groupe a alors le vent en poupe et va pouvoir encore franchir un nouveau cap avec l'album suivant, le conceptuel "Operation : Mindcrime", album avec lequel le groupe va véritablement exploser.
Lire la suite ›
2 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 28 juin 2015
Format: CD
Quand un groupe de heavy metal on ne peut plus classique se décide, sans crier gare, de larguer les amarres et de se lancer dans une toute nouvelle expérience, ça donne Rage for Order, un triomphe complet selon certains, une trahison totale selon d'autres. Alors, ce second album studio de Queensrÿche, glop ou pas glop ?
Une chose est sûre, quelque soit votre appréciation de la chose, Rage for Order est un album gonflé, parce qu'il faut en avoir une bonne paire bien accrochée (ou cinq, en l'occurrence, comme les nombre de membres) pour oser, quand on connaît l'intégrisme de l'immense majorité des fans de metal, une transformation aussi radicale de son son, une plongée dans une sorte de new wave progressive péri-metalleuse ayant plus à voir avec les développements 80s d'un Rush que les exactions plus orthodoxes d'un Iron Maiden dont le groupe se réclamait largement auparavant. Et donc, sous la férule d'un Neil Kernon largement impliqué dans le processus créatif, claviers et arrangements, il en est !, Tate, DeGarmo et leurs collègues, faisant fi de tout controverse, créent ce qu'ils ont envie, comme ils en ont envie, et c'est bon.
Ceci dit, on peut comprendre le choc de ceux qui n'attendaient pas autre chose qu'une suite logique aux aeuvres débutantes du combo (le EP éponyme et son successeur long-jeu, The Warning) confrontés à l'étrange animal qu'est Rage for Order.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?