Acheter d'occasion
EUR 6,61
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 5 images

Rapaces, tome IV Cartonné – 23 août 2003

4.3 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 52,00 EUR 6,61

Il y a une édition plus récente de cet article:


Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Planète Terre, dans un présent proche... La race des vampires a fait de l'homme un animal traqué et a réduit l'humanité au rang d'espèce protégée. Seuls quelques individus résistent encore... Dans une ville aux mains des vampires se joue le quatrième et dernier acte de cette tragédie fantastique conduite par Jean Dufaux & Enrico Marini. D'étranges alliances se nouent entre Rapaces, Humains et Vampires qui tendent toutes vers un seul et ultime but : la résolution des conflits entre forces de vies et forces de mort. Les sous-sols de la ville grondent ; un souffle nouveau remonte des profondeurs ; la peur peu à peu s'efface et fait place au courage et au combat. C'est un album rugissant et plein d'action que signent ici Dufaux et Marini. Les scènes de carnages répondent intensément aux tractations les plus sordides. Les fils livrent leurs pères, les traîtrises se succèdent les une aux autres dans une atmosphère des plus méphitiques. Un album Faustien, qui confirme si besoin était le talent magistral de Dufaux & Marini.

Biographie de l'auteur

Jean Dufaux est l'auteur d‘une oeuvre importante comprenant près de 200 titres, une oeuvre originale, à l'écart des modes, plus complexe qu'il n'y paraît : "Complainte des landes perdues, Double masque, Murena, Rapaces, Djinn, Croisades, Barracuda, Sortilèges, Loup de Pluie, Le Bois des vierges, Conquistador, ..." Le monde de Jean Dufaux s'orchestre autour de quelques thèmes récurrents qui structurent ses récits : le pouvoir et la folie, la solitude et ses miroirs, les égarements du temps, les blessures du passé. Cette mosaïque immense qui ne refuse ni les jubilations du roman-feuilleton ni les ellipses cinématographiques se veut avant tout une oeuvre de plaisir, d'enchantement, au sens féerique et occulte du terme. Ces albums, vendus à des millions d'exemplaires, couronnés par de nombreux prix et récompenses, diffusés dans une douzaine de pays (Europe, Japon, Etats-Unis), elle déploient leurs charmes, se parant du graphisme des meilleurs européens et s'appuyant un art du dialogue qui épouse et repousse l'image dans un même mouvement. Parmi les nombreux prix, dont certains pour son oeuvre complète, qui qu'a reçus Jean Dufaux, citons : Le prix Calibre 38, (prix du meilleur polar) pour HAMMETT, aux éditions Glénat, en 1996. Le prix de la Société des gens de lettres pour MURENA, aux editions Dargaud, en 2007. Le prix Cheverny (meilleur roman graphique "Histoire") pour MURENA en 2011. Jean Dufaux est, par ailleurs, président du jury des prix Diagonale qui, en Belgique, récompensent chaque année des artistes de la bande dessinée. En 2009, son oeuvre est exposée lors des « Regards croisés de la bande dessinée belge » dans les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Jean Dufaux a été nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2009.

Enrico Marini, de nationalité italienne, est né le 13 août 1969 en Suisse où durant quatre années il étudiera le graphisme à l'Ecole des Beaux-Arts de Bâle. Son trait est alors influencé par les Comics américains, les Fumettis et le Manga, son admiration se porte sur des auteurs tels que Hermann, Jordi Bernet, Milton Caniff, Alfonso Font, Giraud et Otomo. Sa carrière débute en 1987 au Festival de la Bande Dessinée de Sierre, où il concoure avec les nouveaux talents. Très vite remarqué, il se voit confier sa première série Olivier Varèse sur un scénario de Thierry Smolderen, chez Alpen Publishers. En 1992, Marini et Smolderen changent d'univers et créent Gipsy, un vrai héros de chair et de sang. Ensuite Marini parcourt, avec Jean Dufaux, le monde des vampires avec Rapaces. Avec Stephen Desberg, il concrétise un rêve d'enfant - dessiner un western, L'Etoile du Désert. De cette rencontre est née Le Scorpion, une grande fresque de cape et d'épée. Depuis 2007, Marini, désormais auteur à part entière, fait revivre l'antiquité avec Les Aigles de Rome.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Cartonné
...franchement ce que je redoutais est arrivé. A savoir que les auteurs sont tombés dans la facilité.
bon d'accord ce n'est pas un mauvais album, loin de moi cette pensée, mais bon il faut tout de même avouer que la force du 1er tome est très vite passé au second plan.
là où nous étions sur les dents pour comprendre leur histoire personnelle à tous (la jeunesse de drago et camilla par exemple!! c'est vrai! comment ont-ils grandi? où? et pourquoi Vicky se transforme-t-elle ?elle n'a pas bu leur sang à ce que je sache! alors si c'est juste parce qu'elle était leur jouet sexuel... bof pour le script) j'aurai aimé que l'histoire reste plus sombre, mystérieuse. L'aura de mystère c'est trop dissipée pour faire place à une version plus SM (bien que j'apprécie les tenues latex ya des moments où c'est inutile) enfin bref. je redoutais justement ce 4 tome car beaucoup trop de question étaient laissées en suspens à la fin du 3,et même si Marini est comme à son habitude excellent je regrette quand d'avoir à dire que je suis(un peu) déçu.ça reste un peu trop vide mais bon après tout c'est vrai qu'il aurait été difficiel de faire aussi bien voire mieux que le 1er volume...
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
C'est par hasard que je suis tombée sur cette série que j'ai dévorée. J'ai tant aimé les graphismes que le scénario. Merci pour ces bons moments de lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Cartonné Achat vérifié
Rapaces, tome IV
Enrico Marini
Marini bonne série, les personnage sont repris pour le scorpion au niveau graphique.... sympa et distrayant, du marini
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 25 août 2003
Format: Cartonné
Ce nouvel album est dans la lignée des precedents . Autant dire que la serie n'a rien perdu de sa splendeur. Le seul probleme c'est qu'on a peur d'arriver a la fin pour quitter definitivement cette atmosphere dans laquelle on s'est impliqué depuis la premiere page du tome 1 .
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique