• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Razzia sur la Corse: Des ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Razzia sur la Corse: Des plasticages à la folie spéculative Broché – 30 mai 2012

4.5 étoiles sur 5 17 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 19,00 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Il y a une édition plus récente de cet article:

Corse, l'étreinte mafieuse
EUR 19,00
En stock.

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Razzia sur la Corse: Des plasticages à la folie spéculative
  • +
  • Corse, l'étreinte mafieuse
Prix total: EUR 38,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Combien de temps le littoral corse résistera-t-il à la pression immobilière ? L’île de Beauté est encore remarquablement sauvage et préservée, comparée à la Côte d’Azur ou aux Baléares.
Elle était pourtant promise au même type de tourisme intensif. Dans les années 1960, des projets fous ont été stoppés net par la violence nationaliste. Les plasticages et le racket, rebaptisé impôt révolutionnaire, ont durablement découragé les investisseurs. Le conservatoire du littoral en a profité pour acheter et sanctuariser des sites d’une beauté exceptionnelle.
Mais, depuis dix ans, la spéculation s’est intensifiée. Les golfes et les criques sont de plus en plus bétonnés par des promoteurs sans scrupules et des célébrités au bras long qui rêvent de piscines avec vue sur le large. Ces opérations se font souvent en violation de la loi littoral de 1986, qui organise dans toute la France la protection des bords de mer. Face à ces menaces, une nouvelle forme de résistance s’organise. Cependant, les associations écologistes se sentent bien seules à mener le combat, tant les pouvoirs publics, à qui l’on conseille en haut lieu de lascia corre (laisser courir), paraissent souvent défaillants.
Car les menaces sont à la hauteur des enjeux financiers : le grand banditisme corse, qui a longtemps fait ses affaires hors de l’île, blanchit désormais des fonds d’origine douteuse dans de gros projets de construction, parfois en rivalité avec des nationalistes reconvertis, eux aussi, dans les affaires.

Biographie de l'auteur

Journaliste indépendante, spécialiste de l'investigation, elle écrit dans L'Express, Mediapart, et réalise des documentaires pour la télévision. Razzia sur la Riviera est son huitième livre, après notamment Razzia sur la Corse (Fayard, 2012) et Députés sous influences, avec Vincent Nouzille (Fayard, 2006).
 
 

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 octobre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Razzia sur la Corse/Hélène Constanty
Reconnaissons à Hélène Constanty, journaliste, le mérite d’avoir mené une enquête très détaillée sur l’histoire tumultueuse et tragique de l’immobilier en Corse.
Que de dérives mafieuses sous couvert de revendications écologiques !
Que de projets avortés ou sabotés !
Même si la longue liste des faits et méfaits, assassinats et plastiquages, rackets et menaces, au bout d’un moment n’étonne plus, même si un sentiment de répétitivité se fait jour dans le dernier tiers de cette enquête, l’audace de H.C. force l ‘admiration et cette mise au grand jour a dû lui valoir quelques inimitiés sérieuses !
C’est en 1975 que les autonomistes vont commencer à faire parler d’eux avec l’affaire de l’occupation de la cave d’Aléria qui est en somme l’acte fondateur du nationalisme corse.
La mise en place d’un Conservatoire pour le littoral cette même année par le Parlement constitue une première étape dans le contrôle de l’urbanisation des rivages. 32% sur les 1000 kilomètres sont ainsi classés inconstructibles.
Malgré cela des investisseurs sans scrupules s’installent ; résultat : entre 1980 et 1995 un millier de villas et établissements touristiques ont sauté ! Le FLNC fait montre d’une extrême violence avec des nuits bleues à répétition.
Dans le même temps le racket s’officialise pour alimenter l’Impôt révolutionnaire.
Un parfum de banditisme s’attache à presque toute promotion immobilière : le développement du tourisme stimule les initiatives.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai lu ce livre, à mon retour de Corse fin juin. J'ai souvent eu l'impression de lire un roman tant les faits relatés semblent parfois incroyables, pourtant il semble bien que ce soit la triste vérité . C'était captivant.

J'ai pu constater la violence de certains propos de "paillotistes" vis à vis de ceux qui essayent juste de profiter de la plage (à Palombaggia par exemple).

Je recommanderais chaudement ce livre à tous ceux qui viennent sur l'Ile de beauté et n'imaginent pas un seul instant ce qui se trame au sujet des belles plages sur lesquelles ils se prélassent.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par b le 15 novembre 2016
Format: Broché Achat vérifié
Intéressant mais en corse c est monnaie courante il se passe que des choses bizarres la bas et pourtant on l appelle L ILE DE BEAUTE
l ile oui la beauté oui mais les drames surtout et morts non élucidées
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Petite erreur sans importance. Dire que quatre ans se sont écoulés depuis la parution de ce livre et que la situation s'est encore dégradée. Excellent complément au livre de Pierre Péan. Environ 300 000 citoyens sont livrés, pieds et poings liés (presque littéralement), par l'État à 5000 voyous. De temps en temps, des continentaux demandent à un Corse : « Qu'est-ce que vous attendez pour vous débarrasser de ces gangsters ? » Aurait-on l'idée de poser la même question à un habitant de Grenoble ou à un Marseillais ? Faudrait-il que les Corses honnêtes se constituent en comités de vigilants pour faire appliquer une justice d'exception dont ils détermineraient eux-mêmes les limites et les modes d'application ? Ce que décrit ce livre c'est la descente aux enfers de la Corse et finalement des Corses eux-mêmes. Les différents gouvernements, qu'ils soient de droite ou de gauche, ne feront rien. Pourquoi cela ? Parce que en admettant que le corps électoral corse représente 300 000 voix dans les urnes (en additionnant les Corses vivant sur le continent), un politicien qui déciderait de régler le problème ne parviendrait qu'à emporter la moitié des voix, soit environ 150 000. C'est-à-dire, presque rien comparé aux grandes villes françaises. Et pour obtenir cette pincée de voix, il lui faudrait engager des dépenses absolument monstrueuses, bâtir un programme sur au moins une décennie et risquer chaque jour sa carrière politique. On peut compter sur les hauts fonctionnaires inamovibles de l'État profond pour l'en dissuader.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hugue le 21 octobre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Un livre "dévoré" en quelques jours ! Une bonne revue des évènements d'hier et d'aujourd'hui avec des références importantes.
J'ai beaucoup appris sur mon ile et son histoire.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Après l'avoir relu, je me rends compte à quel point ce livre est une contribution essentielle au débat public sur un sujet central pour l'avenir de la Corse. Le sous titre est explicite. L'éclairage historique permet de comprendre ce qui a généré la situation actuelle, finalement bien plus alarmante que ce que l'on pourrait imaginer. Les projets délirants, l'argent sale, le mouvement nationaliste, les politiques bien peu courageux, mais aussi le conservatoire du littoral et la société civile qui jouent un rôle méconnu, font partie des éclairages de cette enquête. L'auteure n'est ni complaisante ni outrancière, ce qui donne aux faits leur force. Indispensable pour qui s'intéresse au passé récent et à l'avenir de la Corse. Très bon livre, qui se lit comme un roman.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?