• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Reality a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Reality

4.2 étoiles sur 5 19 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
41 neufs à partir de EUR 3,60 13 d'occasion à partir de EUR 2,16 1 de collection à partir de EUR 7,99
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste David Bowie


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Reality
  • +
  • Heathen
  • +
  • The Next Day
Prix total: EUR 20,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (15 septembre 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Iso/Columbia
  • ASIN : B0000ALE3X
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 19 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14.920 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. New killer star
  2. Pablo picasso
  3. Never get old
  4. The loneliest guy
  5. Looking for water
  6. She'll drive the big car
  7. Days
  8. Fall dog bombs the moon
  9. Try some, buy some
  10. Reality
  11. Bring me the disco king

Descriptions du produit

Descriptions du produit

REALITY

Amazon.fr

Comme tous les mutants, David Bowie ne rate pas une occasion de redevenir lui-même. "New Killer Star", qui ouvre ce 25e album studio renvoie à ce Bowie éternel, celui de "Diamond Dogs", celui de "Heroes". Mais si l'on file jusqu'à "Reality", avec l'invraisemblable piano de Mike Garson, c'est la même sensation familière et rassurante qui nous saisit. Parce que parfois, David Bowie inquiète, par ses improbables volte-face. C'est drôle après de le voir baptiser un album Reality. Et l'écoute de l'album apporte comme une explication. Bowie y joue des chansons en toute humilité. Juste ses mélodies extra-terrestres sur des orchestrations naturelles ("Days"). Et de ces reprises que Bowie a toujours utilisées pour marquer son territoire. En l'occurrence, en adaptant "Pablo Picasso" de Jonathan Richman, c'est un salut à une époque (les premières heures du punk). Et avec l'historique Earl Slick à la guitare, tout cela prend des allures d'hommage. Même sensation avec "Try Some Buy Some" de George Harrison. Même si la vraie surprise reste la vitalité de David Bowie, on savoure cette "Réalité" comme un présent au goût durable. --José Ruiz

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Quelques mois après la sortie de Heathen, David Bowie sort Reality ; un album qui confirme la bonne tenue discographique et le regain de forme qu’il arbore depuis Outside.
On ne peut s’y tromper, DB a des choses à dire, a narrer sur notre époque et avec le retour de Tony Visconti, à la production depuis Heathen, nous assistons a une nouvelle genèse d’une période importante dans l’œuvre de Bowie. Reality est indissociable à Heatthen dans le discours, la forme, en bref dans la démarche artistique. Les morceaux présents dans cet opus
sont tous d’excellente facture et témoignent de tout le savoir faire d’un Bowie inspiré, concerné et motivé. Un album regorge de pépites et qui se révèle au fil des écoutes.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par yann le 16 septembre 2003
Format: CD
Le single "never get old" est à ranger avec fashion, golden years ou ashes to ashes dans la catégorie des tubes de Bowie, ceux qui sont accrocheurs, entrainants, mais en même temps empreints de cette originalité incroyable et déroutante. Le reste de l'album est à cettte image. Varié tout en ayant un style joliment uniforme, c'est un des meilleurs disques de Bowie. Après heathen, qui contenait quelques chansons très rock, d'autres très belles mais dont le fil conducteur était des titres simples, lents et envoutants un brin gothiques, reality prouve une fois de plus le talent du caméléon en étant un album extrêmement différent. Les titres les plus énergiques sont délurés, délirants et expérimentaux comme les chansons de ses albums révolutionnaires genre Low ou Lodger. les plus calmes sont au contraires dépouilées au maximum pour faire venir l'émotion. Et le reste du CD se situe à mi-chemin, rythmé comme ses tubes les plus pops, dopés par des guitares bruyantes presque rock, avec un chant principal (et des choueurs) variés, tantôt étranges, festifs ou émouvants, toujours surprennants. Alors ce nouvel album ne va pas créer une mode comme Ziggy Stardust, révolutionner la musique comme Low, heroes, Lodger et Scary Monsters, ni même attirer les foudres des détracteurs comme earthling. mais ce n'est pas parce qu'il est moins inventif, au contraire. C'est parce que Bowie est le seul artiste à changer de style sans cesse, tout en ayant un style à lui, le seul à faire une musique aussi incroyable et il le fait depuis si longtemps qu'on y est habitués. pas grave. Bowie ne vieillit plus et c'est parti pour encore 20 ans de révolution musicale! Espérons...
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
La dure réalité, c'est que "Reality" est le SEUL album de David Bowie que je n'ai pas acheté, ni même écouté lors de sa sortie. En 2003, rien de tout ça ne me semblait pertinent : à l'époque j'écoutais les White Stripes ou Adam Green, loin, bien loin du rock à l'anglaise classique de "Reality". La disparition de Bowie m'a évidemment donné envie de me plonger dans cet album en général peu aimé : quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un disque assez... plaisant, illuminé par quelques vraies bonnes chansons : "New Killer Star" qui aurait même pu être un vrai "classique" du répertoire de Bowie, si nous nous y étions un peu intéressés, la belle ballade "Days", l'excitant "Never Get Old" qui nous offre un Bowie "remonté" comme rarement (comme jamais ?) sur le difficile sujet de la perte de l'énergie et de la pertinence... Mieux, grâce à une production exemplaire de Visconti, et à un groupe qui offre une vraie cohérence musicale au projet dans son ensemble, même les morceaux faibles restent intéressants. Quelle surprise ! Quels regrets a posteriori d'être passé à côté d'un tel album, certes un peu anecdotique, mais qui prouvait quand même que la crise de créativité était désormais bien loin derrière ! On sait malheureusement que la santé de Bowie commença à décliner lors de la tournée qui suivit, et que nous affronterions de longues années de silence, avant un ultime chant du cygne : la dure réalité de la vie viendrait donc mettre fin à ce rêve-là, aussi.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Bowie ne fait pas toujours l'unanimité. Et ne fait rien pour, non plus. On peut certes hésiter à encenser ce lion de la pop, assis sur ses milliards. Et pourtant, il faut bien l'admettre, une fois encore: chapeau bas, Mr. Jones. Cet enregistrement est une splendeur, une boule de cristal et de nerfs, un torrent de lave incendiaire. Rarement Bowie nous aura livré une œuvre aussi brute, voire brutale, et si magnifiquement ciselée. Calculateur, machiavélique vampire, Bowie n'échappe à aucun anathème. Mais il les transgresse tous, par la force sidérante de son génie - et de sa folie.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?