+ 2,49 € Livraison
Livré : 5 - 12 oct. Détails
Habituellement expédié sous 4 à 5 jours.
Votre transaction est sécurisée
Nous nous efforçons de protéger votre sécurité et votre vie privée. Notre système de paiement sécurisé chiffre vos données lors de la transmission. Nous ne partageons pas les détails de votre carte de crédit avec les vendeurs tiers, et nous ne vendons pas vos données personnelles à autrui. En savoir plus
Expédié et vendu par dodax-online-fr.

À propos de la garantie Amazon Marketplace

La Garantie A à Z d'Amazon vous protège lorsque vous achetez des articles vendus et expédiés par un vendeur tiers. Notre garantie couvre à la fois le respect des délais de livraison et l'état de vos articles.
Voir les détails complets
+ 2,49 € Livraison
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Article d'occasion en bon état, peut avoir des traces d'utilisation.

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
3,74 €
+ 2,79 € (livraison)
Vendu par : RAREWAVES-FR
Ajouter au panier
3,55 €
+ 2,99 € (livraison)
Vendu par : CULTUREPRIX
Ajouter au panier
16,19 €
et livraison GRATUITE sur les commandes éligibles. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ?

Reality Killed the Video Star (Deluxe CD & DVD)

4,3 sur 5 étoiles 221 évaluations

Prix : 2,91 € + 2,49 € Livraison
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les 13 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Écoutez maintenant avec Amazon Music
Reality Killed The Video Star Amazon Music Unlimited
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Double CD, 31 décembre 2008
2,91 €
2,73 € 0,49 €

inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album. Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande. Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Neufs & occasions (30) + 2,49 € de livraison
Achetez un CD ou un vinyle et bénéficiez de 90 jours offerts sur Amazon Music Unlimited
Avec l’achat d’un CD ou d’un vinyle, bénéficiez de 90 jours offerts sur Amazon Music Unlimited – Offre individuelle mensuelle. Vous allez recevoir un e-mail avec plus d’informations après votre achat. Voir conditions En savoir plus

Offres spéciales et liens associés

  • Amazon Business Pour les professionnels : prix hors taxes, paiement à 30 jours et factures téléchargeables. Créez un compte gratuit !
  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre : sur Kindle Direct Publishing En format papier ou ebook c'est simple et rapide et vous pourrez toucher des millions de lecteurs en quelques clics ici !


Page Artiste Robbie Williams


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Reality Killed the Video Star (Deluxe CD & DVD)
  • +
  • Escapology (copy protected)
  • +
  • Intensive Care
Prix total: 14,74 €
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Is Discontinued By Manufacturer : Non
  • Dimensions du produit (L x l x h) : 30 x 1 x 30 cm; 148.55 grammes
  • Fabricant : Parlophone
  • Référence constructeur : 5099968775421
  • Date de sortie d'origine : 2009
  • Label : Parlophone
  • ASIN : B002L16Q3G
  • Nombre de disques  : 1
  • Commentaires client :
    4,3 sur 5 étoiles 221 évaluations

Description du produit

Description du produit

Après avoir vendu 55 millions d'albums, l'enfant terrible de la pop anglaise est de retour ! Robbie revient avec son nouvel album "Reality Killed The Video Star" le 9 novembre truffé de ballades aux cordes majestueuses et des pop songs imparables, comme aux grandes heures d'Intensive Care, plus gros succès du chanteur en France !

Critique

Casé avec la bombe anatomique Ayda Field, apparemment apaisé après des années de lutte contre ses démons personnels (addictions, doutes, ce genre…), finalement hébergé dans sa maison de disque de toujours (EMI), après des périodes récentes de heurts entre les deux parties, et à la veille d’une reformation attendue de Take That, le boys band qui lui fit la courte échelle vers la gloire, Robbie Williams sort son neuvième album.

Comme le titre clin d’œil le fait lourdement remarquer, ce disque est produit par Trevor Horn, ancienne gloire de la pop synthétique britannique des eighties, qui en synthétisa la couleur naissante grâce au hit planétaire « Video Killed The Radio Star » avec The Buggles. « Morning Sun », qui ouvre les hostilités, serait un hommage de dernière minute à Michael Jackson, composé et ajouté à l’album quasi terminé. Cette ballade, aussi Elton Johnienne que possible, délimite clairement le territoire de Reality Killed the Video Star : retour à la pop pure et dure, aux orchestrations cossues (Anne Dudley, vieille complice de Trevor Horn, signe les arrangements orchestraux), après quelques errances du côté de l’electro qui ne lui vont pas si bien au teint. « Bodies », le premier single, joue la carte de l’amplitude, mélodie à étages, violons en cascades, et gimmick electro pour faire danser les fans enamourées. Efficace, pour le moins. « You Know Me », qui suit, convoque des souvenirs de Beatles, et d’Elton, encore.

Tout au long de Reality..., Robbie Williams, excellent chanteur au demeurant, livre ce qu’il sait faire de mieux, une pop essentiellement britannique, débarrassée des tentatives un peu vaines pour sonner comme le R&B américain, qu’il avait tentées sur son précédent opus. En parangon de la fibre pop insulaire, il est imbattable aujourd’hui, digne héritier des maîtres évoqués plus haut. Il y a cependant des moments de faiblesse, comme « Blasphemy », ballade grandiloquente et absconse, semble n’en plus finir, et s’il est solide, cet album ne restera pas comme le sommet populaire du beau gosse, mais en ces temps où la pop se cherche, sa version la plus classique, telle qu’ici proposée, a de quoi satisfaire l’appétit des affamés de refrains addictifs.

Jean-Eric Perrin - Copyright 2019 Music Story