Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. Galette2018 Cloud Drive Photos En savoir plus nav_Renewed En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 3 juin 2017
Du très grand Gilmour... accompagné d'excellents musiciens il contient (selon moi) la meilleure version de "Time"...
Seule réserve : la qualité vidéo qui ne se prête pas au Blu-Ray... On s'attendrait à mieux (d'où l'étoile en moins).
Donc un conseil : achetez-le en DVD vu le prix du Blu-Ray
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 16 juin 2016
J'ai eu l'occasion de visionner ce Bluray chez un ami et c'est un régal ! Pour les amoureux de Pink Floyd ils y trouveront un plaisir immense. Seul bémol pour mon expérience personnelle, j'ai commandé cet article d'occasion en "import anglais" et je n'avais pas mesuré le fait que ça se traduisait par un bluray "Région A" alors que jusqu'ici tous mes concerts bluray sont multi-zones... Alors ne vous faites pas avoir :)
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 20 décembre 2017
la vidéo est moyenne, mais tout le reste est vraiment au top.
les fan de PF ou de Davis Gilmour vont se régaler. faut une bonne installation pour exploiter pleinement le 5.1 dq même !!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 5 octobre 2007
Ce coffret magnifique c'est l'apothéose de David Gilmour. Comme un merveilleux et poignant chant du cygne après l'album un peu léthargique de l'année dernière. Avec un titre qui, s'il ne sonne pas tout à fait comme un adieu, exprime une indicible nostalgie : Remember That Night.
Mais si le souffle créatif paraît affaibli, l'artiste heureusement s'avère toujours capable de rassembler des forces incroyables pour livrer la quintessence de son génie. On trouve ici parmi nombre de trésors, quelques magistrales interprétations des grandes compositions du Floyd. Notamment une des plus sublimes versions qui soient de Shine On You Crazy Diamond. Avec David Crosby et Graham Nash en forme de choeur s'il vous plaît. Ou encore Comfortably Numb, introduit de manière superbe par David Bowie.
Dans cette fameuse ambiance d'extase flottante, bleue, rouge et multicolore, traversée de lasers tranchants comme les rayons de diamants utopiques, l'esprit s'égare et s'imagine en bateau ivre, échappé du temps, mais sillonnant sereinement une mer de raison. Et après les réminiscences de Rimbaud, on songe aux mots de Baudelaire : « là tout n'est qu'ordre et beauté, luxe calme et volupté ».
Alors oubliées les réserves, au diable les réticences, profitons de ce fabuleux feu d'artifice en espérant qu'il soit suivi d'autres. Et prolongeons le plaisir avec le second DVD rempli de pépites inattendues (Astronomy Domine en studio par exemple...).
Un seul regret toutefois faute de disposer d'un standard haute définition : que le son ne soit pas en DTS qui serait nettement meilleur que le Dolby Digital...
11 commentaire| 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 24 janvier 2011
La prestation est superbe...C' est du Gilmour.Le concert est vraiment génial.
Niveau son, il n' y a rien à dire ce qui n'est pas le cas de l'image qui est indigne d' un blue ray.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 15 juin 2008
Grand fan de david gilmour et floyd, je me faisais une joie de voir ce concert en profitant des derniers outils à la mode (tv full hd + bluray + ampli 5.1 dts): énorme déception.
Si le son reste juste à la hauteur de ce que l'on peut attendre, l'image est catastrophique...
En gros plan ça passe à peu prêt mais le plans plus larges sont digne d'un enregistrement pirate.
La boite renferme une galettes avec le concert et une deuxième avec les bonus.
Il semble impossible d'accéder aux différents réglages sans revenir au menu principal.
Un comble pour un bluyray réputé pour sa souplesse d'utilisation et sa capacité de stockage !
Un conseil: achetez le dvd...A qualité identique, il est moins cher !
33 commentaires| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 5 novembre 2010
Fan de longue date des Floyds je ne pouvais décemment pas passer à coté de ce DVD.

Mes impressions rejoignant globalement celles déja présentées pas la peine d'en faire des tonnes.

- Rien à dire niveau son, c'est vraiment bon, bien qu'un poil plat mais rien de méchant.

- Niveau musical j''apprécie toujours autant les bons vieux morceaux des Floyds, je passerais des heures à les ré-écouter encore et encore, par contre je suis plus circonspect sur les morceaux modernes de Gilmour un peu trop "variété" à mon gout (toutes proportions gardées bien entendu, face à des monuments comme Echoes, Shine On You Crazy Diamond, High Hopes ou les quelques reprises de Dark Side Of The Moon c'est difficile de faire le poids)

- Par contre le gros, que dis je gros ... énorme, point noir de ce DVD c'est son image qui dénote franchement à coté de la qualité artistique des musiciens.
Je me suis tâté à mettre 2 ou 3 étoiles à ce DVD mais eu égards pour ces artistes que j'aime et respecte j'ai noté "large"

C'est pas difficile à part quelques plans de temps en temps qui arrivent à être assez jolis tout le reste est indigne d'une production récente, vous vous moquez du monde Mr l'éditeur (ou est ce pour pouvoir vendre ultérieurement une version collector remasterisée avec enfin une image digne de ce nom ?)

J'ai le malheur(?) de posséder un écran haut de gamme (cathodique Loewe) à l'image particulièrement précise qui rend grâce aux meilleures images mais qui ne fait aucun cadeau aux mauvaises productions dans le genre de ce qui est proposé ici.

Pour être clair l'image est digne d'un appareil photo numérique bas de gamme d'il y à 10 ans avec du bruit numérique omniprésent, vraisemblablement un filtre de netteté à été appliqué pour empirer encore les choses, et une dynamique ridicule pour faire bonne mesure avec des noirs aux ombres complètements bouchées, des clairs souvent totalement cramés et pas grand chose au milieu.
Ajouté à ça des effets lumineux aux effets largement exagérés (conséquence de la piètre dynamique sans doutes)qui transforment l'écran TV en stroboscope géant (faut surtout pas être épileptique pour regarder ce DVD!!!) et "défoncent" littéralement les yeux (c'est le terme le plus approprié que j'ai trouvé, j'ai plusieurs fois dû détourner le regard tant ça devenait insupportable)

En fait finalement la meilleure façon d'apprécier ce DVD c'est ... d'éteindre la télé, dommage pour un DVD vidéo ...
Une fois cette image indigente enfin disparue il ne reste plus qu'a s'installer confortablement dans un bon fauteuil, fermer les yeux et se laisser porter par la musique.
On parlerait ici d'un cd audio il vaudrait bien ses 4 à 5 étoiles, sauf que ça n'est pas un CD mais un DVD et c'est là où le bas blesse.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 8 octobre 2007
Il y a véritablement une course entre Gilmour et Waters, à celui qui sortira son meilleur concert avant l'autre (tout comme cette rencontre glaciale des deux hommes, répétant chacun dans son coin son propre concert, mais dans les mêmes studios -DVD 2-) Qu'ils sont ridicules ces deux hommes, à faire exactement la même chose séparement, au détriment des fans !!

Bref, le DVD 1 reprend le concert dans cette magnifique salle du Royal Albert Hall, avec une mise en lumière sobre mais très efficace. Gilmour interprète l'intégrale de son album solo "On an island" (On aime ou pas...), puis vient l'ére Floyd (Ahhh !!!) avec une version très épurée de "Shine on..." très belle, le vieux "Arnold Layne" avec un David Bowie très bon tout comme sur le désormais "Comfortably numb", qui clôture chaque concert. Mais le summum de ce concert (pour moi) reste "Echoes", très rarement joué sur scène.

Pour une fois, le DVD 2 regorge de bonus et on en a pour son argent !!!
Making of et préparation du concert, tournée américaine, morceaux supplémentaires - deux titres de Syd Barrett, une session Jam très plaisante, ainsi que l'excellent "Astronomy Domine" qui nous fait revenir au source même de la légende qu'est ce groupe phénoménale.

En gros, très bon concert, avec des titres très bien rendus...
0Commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 24 septembre 2007
18 mois après le fantastique (mais controversé) "On An Island", David Gilmour nous propose un concert enregistré en mars 2006 au Royal Albert Hall de Londres. Si l'on pouvait craindre qu'avec les années, sa voix ou son jeu de guitare se soient détériorés, il n'en est rien. L'ancien leader de Pink Floyd s'est ainsi entouré de musiciens exceptionnels pour retranscrire à la note près tout son album solo, ainsi que les meilleurs morceaux de Pink Floyd. Entre autres invités de marque, vous retrouverez Richard Wright (plus heureux que jamais sur scène), Robert Wyatt, David Bowie, ainsi que David Crosby et Graham Nash aux choeurs.

Ce concert nous montre un Gilmour détendu, content d'être là, et l'on ne peut qu'apprécier la mise en scène minimaliste, à des années lumière du DVD Pulse.

Si le concert est un régal de chaque instant (notamment la formidable version épurée de Shine On you Crazy Diamond), les fans seront également ravis de regarder les 2 heures et demi de bonus présentes sur le deuxième DVD. Vous y verrez un making-of de l'album, des prestations live diverses et variées ainsi que les coulisses de la tournée 2006. On retiendra ainsi la rencontre étonnamment courtoise avec Roger Waters, ou encore la visite de Vienne en famille...

Bref, ce double DVD est une totale réussite que tous les fans de Pink Floyd se doivent de posséder.
0Commentaire| 50 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 4 octobre 2008
Ce dvd est impeccablement monté, au meilleur style de Pink Floyd, quoi que moins spectaculaire et à une échelle plus « humaine ». Il s'agit d'un projet très personnel de Gilmour (selon Wright, qui paraît beaucoup plus en forme que pendant les grandes tournées avec Pink Floyd), qui se montre en pleine forme.

Les lumières sont simples mais bien emplacées. Cependant il y a des parties où leur intensité dérange un peu comme par exemple le rouge dans Take A Breath. En général, on a l'impression que le jeu de lumières n'a pas été conçu pour une production télévisée.

On an Island, la chanson titre de son dernier album, est impécablement montée avec Nash et Crosby et Gilmour nous régale avec un super défi de guitares avec (ou contre) Phil Manzanera.

Peut-être c'est l'habitude, mais les voix de femmes pendant les solos de guitare de Time m'ont beaucoup manqués : dommage

Le duo Wright-Gilmour dans A Pocketful of Stones est magnifique, avec la voix de Gilmour comme grande protagoniste, et bien sûr sa superbe Fender noire. Dommage que sur ce morceau il n'y ait pas un orchestre classique, mais le concert à Gdansk semblerait remplir ce besoin: à voir...

Sur When We Start, Gilmour fait une démonstration de doigtée sur sa Gibson, juste avant la pause entre les deux parties du concert.

La version de Shine On You Crazy Diamond présentée ici est absolument magnifique. La voix de Gilmour s'associe aux voix de Nash et Crosby et le résultat est de grande facture, quoi pour moi la version de 1975 est la meilleure encore.

Il y a aussi Fat Old Sun du disque Atom Heart Mother, avec la surprise que c'est une version très fidèle à celle de 1970.

Echoes m'a un peu déçu: je pense que la voix de Rick Wright n'était plus à la hauteur pour cette chanson. Rien à voir avec la version de 1971, voire de Pompeii.

Wish You Were Here n'apporte pas de nouveauté à part un Wright un peu plus protagoniste avec un solo de piano très subtile mais présent. Malgré que ça fait toujours plaisir entendre cette chanson, Gilmour devient un peu répétitif avec ce tube, qu'il joue à chaque concert depuis 1987.

Find the Cost of Freedom est une chanson de Nash et Crosby où Gilmour a l'opportunité de montrer encore une fois ses atouts vocaux.

Arnold Layne est jouée avec David Bowie, qui n'est pas au point vocalement, malgré sa fidélité au caractère Syd, tandis que Comfortably Numb nous offre l'opportunité de profiter un peu plus de la voix de Bowie, qui propose une version fidèle et cohérente. Pour ces deux chansons je préfère les versions Wright présentées dans le dvd bonus.

Wot's...uh The Deal (Obscured by Clouds, 1972) est dans le dvd bonus, je me demande pourquoi elle n'a pas été inclue dans le dvd principal, c'est une version excellente!

Sur le dvd bonus il y a plusieurs hommages à Syd: Dominoes, un peu longue et répétitive, Dark Globe qui est introduite pendant la tournée lors du premier concert après le décès de Syd, comme l'explique Gilmour.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)