• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
René Magritte - La premiè... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: LES IMPRESSIONS NOUVELLES EDITIONS, Broché, 2014 Expédition par librairie parisienne sous enveloppe bulle dans les 24h suivant votre commande.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

René Magritte - La première vie de l'homme au chapeau melon Broché – 20 février 2014

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 20,00 EUR 14,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • René Magritte - La première vie de l'homme au chapeau melon
  • +
  • Le fils de l'homme : Le récit généalogique de René Magritte
Prix total: EUR 30,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

UN SENTIMENT D'ÉTRANGETÉ

J'étais à Bruxelles en 19.. - je ne me rappelle plus précisément la date - et je profitais de mon passage dans cette ville pour découvrir son Musée d'Art moderne. L'attirance que j'éprouvais déjà depuis longtemps pour l'oeuvre de Magritte me conduisit tout naturellement dans la salle consacrée au peintre belge. Je me déplaçais de toile à toile depuis un quart d'heure à peine et déjà je me trouvais sous l'effet de leur fascination lorsqu'un groupe de visiteurs me rejoignit dans la salle. Leurs propos animés m'arrachèrent à cette solitude qui convient si bien à la contemplation de tableaux, et je prêtai malgré moi l'oreille à leur conversation. Elle concernait un seul et même thème : la vocation de peintre de René Magritte, soutenaient-ils, trouve sa cause dans le suicide de Régina Bertinchamps, sa mère, qui survint à Châtelet au début de l'année 1912 et que certaines toiles ont évoqué. Pendant leur discussion, des reproductions des Eaux profondes et des Rêveries d'un promeneur solitaire passaient de main en main. Je trouvai sur l'instant cette affirmation incongrue, je l'oubliai aussi vite.

Quelques semaines après mon retour de voyage, je rendis visite à un ami. Tandis que j'avais l'esprit tout à ses paroles, mon regard errait sur les rayonnages nombreux de sa bibliothèque. Un ouvrage consacré à René Magritte attira mon attention. Je m'en emparai et me mis à le feuilleter sans mot dire. Soudain, je me trouvai face aux Eaux profondes. Un sentiment d'étrangeté me saisit aussitôt et la réflexion que j'avais entendue à Bruxelles me revint à l'esprit où elle s'imposa avec force. Elle ne me quitta plus pendant cinq jours entiers.

Quelque temps plus tard, je louai une chambre dans un café de Charleroi. Je voulus commencer mon enquête par la lecture des journaux de 1912 : je me demandais s'ils comportaient des révélations sur le suicide de Madame Magritte. Je consultai toutes les bibliothèques de la ville. Je décidai ensuite de prendre des contacts dans la commune de Châtelet, voisine de Charleroi, et je me rendis à la rue des Gravelles où, je l'avais appris par les articles de journaux de 1912, la famille Magritte résidait au moment des faits. Je fus rapidement orienté vers Madame Collard dont le frère aîné, Richard Rousseau dit Léon, avait fréquenté Magritte enfant. Je me souviens aujourd'hui encore avec exactitude des propos que m'a tenus Madame Collard tandis qu'elle me recevait sur le pas de sa porte. «René Magritte ? Il était insupportable !», s'était-elle exclamée. «L'invivable René Magritte... Il était tellement invivable, Monsieur, que sa mère s'est suicidée !» Elle avait ajouté devant ma stupéfaction : «Dans la rue, on disait que les Magritte étaient tchaukîs, on disait que leur maison était tchaukîe : endiablés, possédés du diable, parce qu'ils en faisaient de toutes les Magritte, surtout René !» Telle fut ma toute première rencontre avec l'enfance de René Magritte.

(...)

Un mot de l'auteur

Quelle vie avait connu celui qui affirmait «Je déteste mon passé» ? Mon tout premier contact dans la ville de Châtelet où s'était déroulée l'enfance du peintre m'a donné une réponse implacable : «Les Magritte étaient possédés du diable, surtout le fils aîné René ; il était tellement invivable que sa mère s'est suicidée lorsqu'il avait treize ans !» Mon livre raconte l'enquête minutieuse menée pendant une dizaine d'années. A Bruxelles comme à Châtelet, j'ai recueilli en cascade les frasques cruelles d'un enfant, d'un adolescent et d'un jeune adulte débridé et destructeur. Dans le courant de l'année 1926, René Magritte s'est soudain transformé en un homme routinier, peignant à heures fixes et craignant la poussière. L'année 1926 est aussi celle où il inventa sa peinture surréaliste.

Jacques Roisin

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : cadenas abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?