Une version moins chère de ce livre est disponible
Economisez EUR 7,91 (44%) avec la version Kindle de cet ouvrage.
EUR 9,99
Prix Kindle
EUR 17,90
Prix de la version papier

Economisez <span class="a-color-price">EUR 7,91 (44%)</span> avec la version Kindle de cet ouvrage. Lisez dès maintenant avec l'appli Kindle gratuite.
Disponible sur iOS, Android, Mac & PC.
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Reprendre - Ni sang ni de... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Reprendre - Ni sang ni dette Broché – 15 avril 2013

5.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 17,90
EUR 17,90 EUR 8,54
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Reprendre - Ni sang ni dette
  • +
  • Totalement inhumaine - Seconde édition
  • +
  • Le Successeur de pierre
Prix total: EUR 49,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Revue de presse

Jean-Michel Truong veut transformer les aides aux entreprises en dots pour les citoyens. Une personnalité originale, une thèse audacieuse. Comme la plupart de ces inventeurs de solutions, Jean-Michel Truong est un personnage, une personnalité peu banale. Alsacien d'origine vietnamo-chinoise, chercheur, entrepreneur aujourd'hui âgé de 62 ans, il a créé l'une des premières sociétés d'intelligence artificielle, Cognitech, écrit des romans de science-fiction devenus culte chez les amateurs, Reproduction interdite et Eternity Express, et, enfin, travaillé pendant de nombreuses années en Chine, à Canton d'où il a conseillé des entreprises européennes spécialisées dans les nouvelles technologies sur leurs investissements dans ce pays. Malgré cet éclectisme et toutes ses casquettes insolites, il reste une autorité dans ses domaines de prédilection. La presse spécialisée, la presse informatique notamment, l'interviewe régulièrement pour avoir son opinion sur les développements à venir de cette industrie. Il ne parle donc pas de n'importe où. Ce qui rend ce texte d'autant plus intéressant même si cela lui donne aussi ce côté un peu foutraque, mélange de sérieux, surtout dans les notes de bas de page et les annexes, d'analyses micro-économiques pertinentes, le patron de PME qu'il a été se devine, et de littérature populaire avec des passages bienvenus, des blagues de potache et des moments moins réussis. Mais venons-en à sa thèse. Il part d'un chiffre : 201 milliards d'euros. C'est, nous dit-il en s'appuyant sur des rapports officiels, le montant des aides annuelles de l'Etat aux entreprises. Montant considérable qui représente, explique-t-il, le montant des bénéfices des entreprises françaises ou, si l'on préfère, quatre mois de salaires de l'ensemble des personnels du secteur privé. Je n'ai pas vérifié ces chiffres, mais cette simple remarque met le doigt sur l'un des traits majeurs de notre capitalisme, l'intrication très étroite des entreprises et de l'Etat. C'est, au fond, ajoute-t-il avec sans doute une pointe d'exagération, l'Etat qui finance les bénéfices du secteur privé. Et il rapproche ce gisement considérable d'économies d'un autre : le montant de la dette publique. Si, dit-il en substance, on supprimait ces aides, le problème de la dette disparaîtrait immédiatement. Si, à défaut de les supprimer, on demandait aux entreprises des contreparties en échange de ces aides, cette même dette disparaitrait de nos livres comptables. Supprimer ces interventions de l'Etat dans l'économie ne serait cependant pas une bonne idée. Demander aux entreprises des contreparties n'est, naturellement, pas si facile. C'est pour cela qu'il imagine une solution extrêmement audacieuse : transformer ces aides en crédit offerts, comme une dot, aux citoyens. ''Chaque citoyen français, écrit-il, recevrait, au jour de sa majorité, une dotation en capital de l'Etat. Une dot. La République confierait à chacun de ses trente-huit millions de citoyens en âge de voter, l'usufruit d'une fraction de son magot allez, au hasard, les deux-cent milliards d'aide aux entreprises ! '' Rendre aux citoyens Il s'agirait en somme de rendre aux citoyens l'argent que l'Etat consacre aux aides aux entreprises, non pas pour que ceux-ci le dépensent, mais pour qu'ils disposent d'un crédit sur lesquels les entreprises auraient un droit de tirage. ''Notre dispositif, explique-t-il, consiste à transformer des libéralités (les aides de l'Etat aux entreprises) en crédits puis à les administrer par un canal alternatif plus diffus, plus direct, mieux informé et plus réactif que le réseau politico-bureaucratico-bancaire actuel. '' --Les chroniques économiques de Bernard Girard - http://aligre.blogspot.fr/2012/12/jean-michel-truong-veut-transformer-les.html

Présentation de l'éditeur

L'auteur présente une méthode innovante permettant d'abolir le déficit public et la dette qui en résulte, sans verser de sang ni de larmes - comme tous les dirigeants politiques semblent aujourd'hui s'y résoudre. Ce dispositif transformerait des libéralités les aides de l'État aux entreprises en crédits, puis les administrerait par un réseau alternatif plus diffus, plus direct, mieux informé et plus réactif que le réseau politico-bureaucratico-bancaire actuel : celui des citoyens eux-mêmes. L'auteur montre comment, en administrant ainsi les deux cents milliards annuels d'aides publiques à l'industrie identifiées et sévèrement critiquées par la Cour des compte, on pourrait : Retrouver un excédent budgétaire dès la première année ; Annuler en quinze ans la dette publique ; Ouvrir à toutes les entreprises, dans le même laps de temps, jusqu'à deux mille milliards de lignes de crédit à taux réduit ; Sécuriser, en diminuant de deux cents jours leur BFR, le développement de ces mêmes entreprises - notamment de ces ETI qui nous font tant défaut, dans la tranche des deux cents à deux mille salariés, si déterminantes pour la réussite de l'Allemagne ; Renforcer ce faisant le lien des salariés à leurs employeurs ; Et pour finir relancer l'investissement et la consommation en restituant aux contribuables - entreprises comme particuliers - deux cents milliards par an d'impôts et de taxes. Cette réforme accroîtrait la compétitivité des entreprises en les affranchissant de la tyrannie des cycles économiques comme de la volatilité des marchés et aurait des effets positifs sur la création d'emplois nouveaux et la sauvegarde des emplois existants. Elle aurait par ailleurs des impacts économiques et sociaux de grande portée, notamment en rééquilibrant le rapport capital-travail, de façon significative, en faveur du travail. En nous libérant de l'emprise de la finance internationale, enfin, elle rendrait à l'État ses capacités de manoeuvre et à la France sa souveraineté. ''Ce livre est né du scandale qui fut le mien lorsque, rentrant au pays après deux décennies de Chine, je retrouvai une France cataleptique, et le débat politique - c'était aux premiers jours de la campagne présidentielle - en mode psalmodie en boucle des mêmes mantras fatigués, avec une équipe sortant de dix ans aux affaires sans avoir rien vu venir, une autre de dix années d'opposition sans une seule idée neuve, et une classe médiatico-intellectuelle en mode comptage de points, façon Roland Garros, tandis qu'aux extrêmes on affutait les couteaux.'' J.-M. Truong

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

14 juin 2013
Format: Broché|Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
9 octobre 2013
Format: Broché|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
16 mai 2013
Format: Broché
5 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
23 mai 2013
Format: Broché
5 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?