• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Retour à Killybegs - Gran... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par TROcLoisirs
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Retour à Killybegs - Grand prix du roman de l'Académie Française 2011 Broché – 17 août 2011

4.6 étoiles sur 5 67 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,30
EUR 16,28 EUR 1,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Retour à Killybegs - Grand prix du roman de l'Académie Française 2011
  • +
  • Le quatrième mur: Roman - Prix Goncourt des Lycéens 2013 et Choix des Libraires 2015
  • +
  • Mon traître (cc)
Prix total: EUR 33,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence.

Killybegs, le 24 décembre 2006
Tyrone Meehan

Biographie de l'auteur

Après trente-quatre ans à Libération, Sorj Chalandon est aujourd’hui journaliste au Canard enchaîné. Ancien grand reporter, prix Albert-Londres (1988), il est aussi l’auteur de six romans, tous parus chez Grasset. Le Petit Bonzi (2005), Une promesse (2006 – prix Médicis), Mon traître (2008), La Légende de nos pères (2009), Retour à Killybegs (2011 – Grand Prix du roman de l’Académie française), Le Quatrième Mur (2013 – prix Goncourt des lycéens).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Retiré à Killybegs dans la maison de son père, Tyrone Meehan décide de tenir son journal. Il nous fournira ainsi sa version des motifs de sa trahison.
Dans ce deuxième volet, Sorj Chalandon donne la parole à Tyrone. Les lecteurs qui sont restés frustrés après avoir refermé « Mon traître » (c'est mon cas) trouveront donc ici des réponses aux questions qu'ils se posaient.
Ce récit remonte à l'enfance du héros et se poursuit chronologiquement, montrant son engagement dans l'IRA, puis sa lutte, ses souffrances, ses emprisonnements, enfin, ses contacts avec les services secrets britanniques. Le texte est entrecoupé de chapitres consacrés à Killybegs en 2006 et 2007, relatant sa vie de bête traquée et les quelques visites qu'il a reçues.
Le roman est fort, prenant, âpre. Je l'ai lu presque d'une traite, comme en apnée. L'auteur sait capter immédiatement l'attention et ne pas la relâcher jusqu'à la fin du récit qui laisse l'impression d'un KO debout.
J'ai donc adoré cette lecture. Je n'y mettrais qu'un seul bémol: alors que dans « Mon traître » Antoine nous relate une amitié tellement belle, profonde, absolue, il n'en est pas question ici, comme si ce sentiment avait été à sens unique et qu'Antoine, le « petit Français », comme il le nomme, n'avait pas compté ou presque pour Tyrone. J'ai trouvé cela triste.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par f le 20 septembre 2012
Format: Broché
Il s'agit d'un roman initiatique. Tyrone Meehan, ancien cadre de l'Ira, retourne en 2006 (à 81 ans) dans la maison de son enfance, celle de ses aïeux, afin d'attendre la mort. Il vient de donner une conférence de presse annonçant qu'il a trahi. Il (s')attend à présent (à ce) que l'on vienne le tuer.

Durant les quelques mois qui séparent son arrivée à Killybegs de son assassinat, il revient dans son journal intime sur son parcours : de son enfance (en Irlande du sud) battue par un père alcoolique intégriste (frustré) jusqu'à sa mort, en passant par son enrôlement et son engagement dans l'IRA, ou encore la misère et la fraternité dans les ghettos catholiques de l'Irlande du nord comme dans les prisons anglaises. Nous goûtons également la lâcheté, la corruption des idéaux et la trahison. Rien de son histoire et de l'Histoire du conflit opposant les résistants irlandais aux brits ne nous est épargné.

L'écriture est confortable (un peu comme un trajet sur autoroute à bord d'une familiale - puissante mais douce), pas divine mais efficace. L'histoire est structurée autour d'un squelette de dates-clés, tandis que le récit est composé de phrases courtes pour servir la voix envoûtante de la résistance. Je devrais dire des résistances : à l'ennemi, à la mort, à la culpabilité, aux systèmes comme aux héritages.
On ne s'ennuie pas. Le personnage est très attachant et le fond historique, contemporain, est passionnant.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Macail TOP 1000 COMMENTATEURS le 31 octobre 2011
Format: Broché
Sorj Chalandon avait déjà évoqué la vie de son ami, Denis Donaldson dans Mon traître publié en 2008. Ici, l'auteur nous livre une fiction biographique de Tyrone Meehan, membre de l'IRA qui en viendra à trahir en collaborant avec le MI5 et le Special Branch, ce qui évoque bien entendu le destin de Donaldson.
Ce récit alterne la voix de Tyrone à ses derniers jours, reclus en la maison de son père à Killybegs et celle du jeune Tyrone qui s'engage auprès des jeunes républicains comme Tom Williams. Depuis le suicide de son père Pat, homme violent par l'alcoolisme mais engagé, jusqu'à son acte de traîtrise, Tyrone Meehan symbolise les points forts de l'IRA. Les combats entre catholiques et Britanniques, les emprisonnements, la torture, les grèves de la faim pour obtenir le statut de prisonniers politiques, tout traduit l'engagement complet des hommes et des femmes de l'IRA.
Le second volet de ce roman est la réflexion d'un homme obligé de trahir pour garder un secret, pour protéger les siens, pour empêcher la mort des gens qu'il apprécie ou pour éviter des morts violentes suite aux bombes artisanales. Tyrone Meehan semble chercher tous les motifs pour atténuer ou justifier son acte. Cet enchaînement est très bien amené par l'auteur jusqu'au dénouement. J'ai beaucoup apprécié les conversations sur la traîtrise avec le Père Byrne qui compare le rôle de Tyrone à celui de Judas.
" Comme le Christ avait besoin de l'iscariote, ton pays avait besoin de toi."
La discussion avec son fils Jack est elle aussi très forte et émouvante.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ecce.om TOP 100 COMMENTATEURS le 13 septembre 2012
Format: Poche
Dans "the Commitments", Roddy Doyle écrit que : "…les Irlandais sont les nègres de l'Europe, les Dublinois les nègres de l'Irlande et les habitants du Nord de Dublin, les nègres de Dublin."…

Imaginez un peu alors, la vie en Irlande du nord, dans une Belfast déchirée par les luttes politico-religieuses entre républicains majoritairement catholiques et unionistes, majoritairement protestants, milices et IRA.

Fils d'indépendantiste, Tyrone Meehan suit naturellement le chemin tout tracé conduisant à la lutte armée contre "l'occupant Britannique", avec de rares succès et de lourds échecs. Membre de l'IRA, devenu presque malgré lui, un héros, il est rongé par la culpabilité et va choisir de trahir pour donner une chance à la paix.

Ce livre de Sorj Chalandon, est formidable.

Il nous plonge au cœur d'une "guerre" qu'on pourrait aujourd'hui avoir tendance à oublier, alors même qu'elle se déroulait hier, au cœur de l'Europe, menée par des "soldats" aussi déterminés que souvent perdus, emplis de ressentiments empilés au fil des ans en strates de haine. Communautés dressées les unes contre les autres, résistance et terrorisme emmêlés, avec ses "faits d'armes" et sa barbarie d'Etat (les pages sur les conditions de détention dans la prison de Long Kesh sont poignantes).

Chalandon ne cherche pas à glorifier les uns ou les autres. Il nous les montre également victimes et coupables, dressés au sein de leur communauté, à laquelle ils appartiennent par le hasard de la naissance.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents