EUR 12,99
  • Prix conseillé : EUR 13,99
  • Économisez : EUR 1,00 (7%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Richard Strauss : Lieder a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Richard Strauss : Lieder

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
17 neufs à partir de EUR 3,43 2 d'occasion à partir de EUR 3,42

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Richard Strauss : Lieder
  • +
  • Lisa Della Casa - Operatic Recital
  • +
  • Joyce DiDonato : Stella di Napoli
Prix total: EUR 42,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Lisa Della Casa
  • Compositeur: Richard Strauss
  • CD (27 octobre 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: RCA Red Seal
  • ASIN : B00IJN3GGU
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.250 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Standchen, op. 17 no. 2: mach auf, mach auf, doch leise, mein kind
  2. Ich wollt' ein strausslein binden, op. 68 no. 2
  3. Allerseelen, op. 10 no. 8: stell' auf den tisch die duftenden reseden
  4. Fur funfzehn pfennige, op. 36 no. 2: das magdlein will ein' freier hab'n
  5. Ich trage meine minne, op. 32 no. 1
  6. Nichts, op. 10 no. 2: nennen soll ich, sagt ihr
  7. Die nacht, op. 10 no. 3: aus dem walde tritt die nacht
  8. Wiegenlied, op. 41 no. 1: traume, traume, du mein susses leben
  9. Der stern, op. 69 no. 1: ich sehe ihn wieder den lieblichen stern
  10. Nur mut, op. 17 no. 5: lass das zagen, trage mutig deine sorgen
  11. Lob des leidens, op. 15 no. 3: o schmaht des lebens leiden nicht!
  12. Zueignung, op. 10 no. 1: ja, du weisst es, teure seele
  13. Mein herz ist stumm, op. 19 no. 6: mein herz ist stumm, mein herz ist kalt
  14. Herr lenz, op. 37 no. 5: herr lenz springt heute durch die stadt
  15. Ach lieb, ich muss nun scheiden!, op. 21 no. 3
  16. Das geheimnis, op. 17 no. 3: du fragst mich, madchen
  17. Ruhe, meine seele, op. 27 no. 1: nicht ein luftchen regt sich leise

Descriptions du produit

LISA DELLA CASA chante Richard Strauss
Arpad Sandor, piano
DIAPASON D'OR dans le n° de septembre :
« Laisser le chant s'envoler comme une plume au vent tout en contrôlant sa trajectoire. Unique également cette alliance de candeur enfantine et de dignité aristocratique. muse de Karl Böhm pour Strauss ».
Les commentaires se suffisent à eux-mêmes pour illustrer l'une des plus belles voix straussiennes du siècle passé. Lisa Della Casa (soprano suisse 1919- 2012), fut une artiste lyrique hors du commun, qui aura illuminé de sa présence autant que de sa musicalité, les plus grandes scènes du monde, de Vienne à New York, de Salzbourg à Berlin.
Ce disque illustre comme aucun autre l'art du Lied straussien, un joyau superlatif pour tous les amateurs de beau chant.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Savinien COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 juin 2014
Eternelle Arabellissima, Lisa della Casa s'est inscrite à la scène comme une voix particulièrement emblématique de l'univers opératique straussien (et mozartien). On a souvent tendance à oublier qu'elle s'est aussi essayé au registre du lied (en dehors des Quatre Derniers Lieders avec orchestre bien sûr, pour lesquels elle rivalise au sommet de la discographique avec sa rivale Elisabeth Schwarzkopf; le choix, inutile, étant affaire de goût).

Ainsi en 1957, l'année de son Arabella studio avec Solti, la suissesse donne un unique récital de lieders à Salzbourg (avec Arpad Sandor, un témoignage publié chez Orfeo). Dans une discographie assez peu étoffée en la matière, on notera aussi le magnifique récital 1956 publié chez Testament (avec Karl Hudez au piano), complété de fameux "Frauenliebe und Leben" de Schumann (en 1962 avec Sebastian Peschko). Toujours avec Peschko en 1962, on ira aussi chercher les 7 lieders straussiens, également disponibles chez Testament (en complément d'une sélection d'Ariane avec Alberto Erede et les berliners).

Lisa Della Casa nous propose ici un récital studio de 17 lieders straussiens (anciennement
...Lire la suite ›
1 commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Aucun discours ne saurait ajouter à la perfection de cette Olympienne. Il suffit de dire la formule magique : "Richard Strauss, Lisa Della Casa". Je profite de l'opportunité d'un prix avantageux pour racheter, sous étiquette RCA Red Seal, un CD de première génération dont je dispose sous étiquette Eurodisc. Presque plus rien du souffle de la bande et la voix qui, prise de très près, vous emporte très haut. Dix-sept Lieder qui vous donnent comme l'impression d'avoir affaire avec un cycle qui irait de 'Ständchen' à 'Ruhe, mein Seele' et, quelques quarante minutes plus tard, la conviction qu'il n'y a presque rien à ajouter. Auraient-ils été traduits en français que ces textes, qui figurent dans le livret en édition bilingue allemand/anglais, ne nous auraient pas plus donné le sentiment de la poésie que ne le fait cette voix ensorcelante.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?