• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Richard Strauss : Quatre ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,73
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Skyvo Direct
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Richard Strauss : Quatre derniers Lieder - Wagner : Wesendonck-Lieder / Jessye Norman

4.9 étoiles sur 5 9 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
28 neufs à partir de EUR 5,49 11 d'occasion à partir de EUR 1,34
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Richard Strauss : Quatre derniers Lieder - Wagner : Wesendonck-Lieder / Jessye Norman
  • +
  • Wagner : extraits d'opéras
Prix total: EUR 25,92
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Jessye Norman
  • Orchestre: Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, London Symphony Orchestra
  • Chef d'orchestre: Kurt Masur, Sir Colin Davis
  • Compositeur: Richard Strauss, Richard Wagner
  • CD (11 mai 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Philips
  • ASIN : B0000523QL
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.412 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. - 1. frühling - Kurt Masur
  2. - 2. september - Kurt Masur
  3. - 3. beim schlafengehen - Kurt Masur
  4. - 4. im abendrot - Kurt Masur
  5. - der engel - Colin Davis
  6. - stehe still - Colin Davis
  7. - im treibhaus - Colin Davis
  8. - schmerzen - Colin Davis
  9. - träume - Colin Davis

Descriptions du produit

RICHARD STRAUSS : QUATRE DERNIERS LIEDER - WAGNER : WESENDONCK-LIEDER / JESSYE NORMAN


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
8
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Ces 4 derniers lieder sont une référence "moderne" irremplaçable. Même si ma préférence demeure Lisa Della Casa avec Bohm, je retourne très régulièrement vers cette version qui m'est indispensable.
Ce must est ici couplé avec les Wesendonck lieder de Wagner. Une autre édition (sans doute plus homogène) couple les 4 derniers lieder avec d'autres lieder pour orchestre de Strauss dont le magique Morgen qui vaut à lui seul la nécessité absolue de posséder cette autre édition.
Pour autant, le Wagner qui nous est offert dirigé par Colin Davis est fantastique et la conclusion finale qui s'impose est qu'il faut finalement posséder les deux éditions...
Mathilde Wesendonck qui est l'auteur des poèmes des 5 Lieder, a été une muse pour Wagner pour ne pas dire plus. Alors qu'il composait Siegfried, sa rencontre avec cette femme l'a projeté dans la composition de son Tristan. On reconnaît très bien dans deux des lieder l'inpiration...de même que la fin de la seconde strophe de Schmerzen pousse un petit clin d'œil au thème du héros du Ring (sans doute une petite coquetterie de Mottl qui est l'auteur de la version orchestrale). Ce qui est frappant dans ces lieder c'est le caractère ultra romantique des textes au bord du désespoir avec une dimension poétique que jamais Wagner n'a su retranscrire de la sorte dans ses propres textes (même dans Tristan qui est à mon avis Son œuvre...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
A la différence des autres commentateurs, c'est aux Wesendonck lieder que va ma prédilection. Richard lui-même n'a -t-il pas déclaré "n'avoir rien fait de meilleur" ? Il parlait alors de la version voix et piano, la seule qui fût de sa plume. Mais l'oeuvre a été de surcroît magnifiquement servie par l'orchestration de Félix Mottl, un des premiers grands chefs wagnériens, qui a signé là un travail particulièrement pertinent. Dans cette esquisse de Tristan,le chant est d'une beauté stupéfiante, porté par des harmonies proprement énivrantes. Comme le plus souvent, Norman domine son sujet, mais je reste un peu plus réservé sur la prestation de Colin Davis, dont certaines options de tempo et d'accentuation n'emportent pas toujours ma pleine adhésion. Malgré ces petites réserves, il s'agit probablement de la meilleure version studio de ce chef d'oeuvre, à laquelle les quatre derniers lieders de Strauss sous la baguette de Kurt Masur offrent bien-sûr un voisinage idéal.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Laneton TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 août 2012
Format: CD Achat vérifié
Pour moi, les 4 derniers Lieder sont la plus belle oeuvre musicale jamais écrite, et la meilleure interprétation jamais gravée nous est offerte ici par Jessie Norman. Il y a longtemps que j'ai cet enregistrement sur vinyle , chaque fois que je l'écoutais, les larmes me montaient aux yeux. Mon vieux disques étant un peu abîmé, je viens de le racheter en CD et c'est une nouvelle occasion de goûter à la pureté de ce chant qui a quelque chose de divin, de m'imprégner à nouveau de l'émotion qu'il dégage. C'est ce chant que j'aimerais faire jouer lors de mes obsèques... le plus tard possible. Ce serait ma dernière offrande à mes proches et à mes amis. D'ici là, comme il est dans ma voiture, je l'écouterai souvent en pensant à ce moment de la vie qu'est la mort, un instant à passer qui s'évanouit vite dans le néant comme ces chants d'oiseaux qui clôturent le quatrième et dernier lied de Richard Strauss.
1 commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'écris en tant qu'auditeur ordinaire, et non ès spécialiste de leider.
Ce genre a la réputation "difficile", réservé aux connaisseurs, surtout quand il s'agit de Richard Strauss et de Wagner.
Mais ici, rien de difficile.
Que de plaisir musical, aussi bien au premier abord, qu'en réécoutant plus profondément, livret (fourni en trilingue) - dont trois poèmes du grand Herman Hesse - en main.
Certes, on n'associe pas automatiquement la voix somptueuese et pleine de Jessye Norman aux lieder "argentés" de Strauss.
Mais on est émerveillé par le résultat, une force tranquille jusqu'alors insoupçonnée (bien sûr, on peut aussi embellir sa discothèque avec des versions plus "légères", dans le bon sens du terme : la superbe Janowitz/Karajan, par exemple; n'empêche, en écoute comparative, c'est pour moi le Norman qui l'emporte).
Il s'agit ici d'un oeuvre majeure - et les "Wesendonk" de Wagner viennent le confirmer, on dirait écrites pour sa voix, la beauté même. Que ce soit avec Masur et le Gewandhaus ou Davis et le LSO, parfait tous les deux, Jessye Norman nous livre un CD qui a toute sa place dans une collection "50 ans" - dont le son est ici excellent, que ce soit en DDD ou ADDD. On ne s'en lasse pas...
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?