• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 4 semaines.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Rien, plus rien au monde ... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par kizbi fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Stocké, emballé et expédié par Amazon.fr! De plus, Amazon assure le service client et traite les retours clients. Ne prenez pas de risque, choisissez un spécialiste et commandez en toute confiance avec Kizbi!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Rien, plus rien au monde : Monologue pour un crime Poche – 9 mars 2006

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,50
EUR 6,50 EUR 1,11
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Rien, plus rien au monde : Monologue pour un crime
  • +
  • L'immense obscurité de la mort
  • +
  • Le Maître des noeuds
Prix total: EUR 22,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Massimo CARLOTTO est né à Padoue en 1956 et vit à Cagliari. Il collabore à divers journaux et est l'auteur de nombreux romans, dont cinq sont déjà traduits en France : En fuite, La Vérité de l'Alligator, Arrivederci amore, Le Maître des nœuds et L'Immense Obscurité de la mort. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Luc B. TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 juin 2006
Format: Poche
Ce livre n'est pas un roman, au sens classique du terme. C'est un récit, rédigé sous forme d'un monologue intérieur. Celui d'une femme, italienne, de 45 ans, qui végète dans son appartement, avec son mari ouvrier et leur fille de seize ans. Depuis longtemps, il ne se passe plus grand chose dans sa vie. Rien que la routine. Alors, elle nous raconte cette routine, les courses, les ménages, les diners à 4 euros 90, les programmes télé... Pour s'évader de ce quotidien, elle boit du Vermouth. Un peu plus chaque jours. Elle est pauvre, malheureuse, égrise, dangereuse, raciste, violente... folle.

Dans ce court récit (60 pages) Massimo Carlotto dresse le portrait d'une femme qui pourrait resemblait à beaucoup d'autres. Ce qui rend son récit d'antant plus effrayant. Le style est réaliste, fait de phrases courtes, au langage parlé, qui n'est pas sans rappeler le style de LF Céline. Son héroïne se repaît de son malheur, crache son venin sur le monde entier, à commencer par son mari, un râté, et sa fille, une nullité. Son délire intérieur nous décrit sa vie, son enfance, son mariage, ses voisins, sa vie sexuelle, les espoirs contrariés misés sur sa jolie fille, ses déambulations au centre commercial... le tout de manière décousue, comme peuvent l'être les propos d'un alcoolique qui vous raconterait sa vie accoudé au zinc d'un bar. Et petit à petit le récit se fait plus angoissant, car on comprend que cette femme n'est pas simplement égrise, ou déçue, elle est devenue folle, sans contrôle, et sa violence menace d'éclater à tout moment.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Rien, plus rien au monde n'est pas un roman au sens strict du terme. Sa longueur l'inscrirait davantage dans la catégorie "nouvelle" mais le fait que sa construction ne repose pas sur la narration d'un événement unique délimité par un temps court l'en éloignerait plutôt.
Disons, histoire de coller une étiquette à l'ouvrage, que l'on a affaire à un récit dont le mode narratif est le monologue intérieur.

La narratrice -on ne connaît pas son nom- a la quarantaine bien entamée mais, fatiguée par une vie frustrante faite de petites et plus grandes galères, pourrait en avoir bien plus.
Fille de la classe ouvrière autrefois fière et combative du Nord Industriel (exactement du Piémont) d'une Italie développée, elle ressasse ses rancoeurs dont les cibles sont nombreuses: la Fiat qui a licencié son mari Arturo et l'a , ainsi, transformé en "sous-homme", les immigrés qui, non contents de voler le travail des Italiens honnêtes, engrossent leurs filles et sèment le trouble dans leurs quartiers, les syndicats qui, de toutes façons, ne créent que des ennuis aux prolos. Bref, tout le monde, ou presque, en prend pour son grade.
Au fil des pages, on est invité à suivre l'héroïne dans son "bilan", ses réflexions sur sa vie présente, ses retours en arrière nombreux qui nous font connaître son histoire et, surtout, ses espoirs déçus, détruits, laminés.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
évocation d'un monde devenu précaire et voué à un terrible goût d'amertume. très facile à lire, court mais qui impacte !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?