EUR 10,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Ritchie Blackmore's Rainb... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Ritchie Blackmore's Rainbow

4.4 étoiles sur 5 16 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
32 neufs à partir de EUR 1,96 9 d'occasion à partir de EUR 1,95
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ritchie Blackmore's Rainbow
  • +
  • Long Live Rock N Roll
  • +
  • Rising (DeLuxe Edition)
Prix total: EUR 44,67
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (20 octobre 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Polydor
  • ASIN : B00000IMTE
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 16 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.043 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:16
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:22
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
6:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:32
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
2:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:53
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Description du produit

1975 debut album remastered. Ronnie James Dio on vocals


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
En 1975, le tenebreux guitarise Ritchie Blackmore quitte le navire Deep Purple qu'il ne controle plus et dont la nouvelle orientation musicale plus funk ne lui convient pas. Il s'en va recruter le chanteur Ronnie James Dio, officiant alors dans Elf, dont il a pu apprecier le talent lors d'une tournee de Deep Purple. Ne voulant pas perdre de temps, il ira meme jusqu'a recruter Elf dans son integralite hormis bien entendu le guitariste ; et le duo Blackmore/Dio sera le moteur de Rainbow jusqu'a leur separation apres la tournee de Long Live Rock And Roll en 1979.
Ce premier album, enregistre peut etre un peu trop rapidement, est musicalement dans la suite logique du Burn de Deep Purple. Il contient quelques classiques du groupe comme Man On The Silver Mountain (dont le riff evoque etrangement celui de Burn au tempo plus lent), la ballade Catch The Rainbow, l'envoutant Temple Of The King et Sixteenth Century Greensleeves. Le reste de l'album est plus basique mais sans etre veritablement decevant.
Une bonne entree en matiere pour qui veut decouvrir ce groupe car il donne un bon apercu musical de ce que celui-ci est capable de produire.
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Bianchimani Michel MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 août 2002
Format: CD Achat vérifié
Premier album de la saga RAINBOW , c`est aussi le début de l`ère avec RONNIE JAMES DIO grand vocaliste devant l`eternel .L`ambiance générale de l`album donne un aperçu de ce que sera cette période epique du groupe et son orientation dans le monde des elfes et des dragons...Quelques standarts du groupe font leur apparition comme MAN ON THE SILVER MOUNTAIN ,STILL I`M SAD ou encore SIXTEEN CENTURY GREENSLEEVES ce qui ne signifie pas que le reste de l`album soit moins bon car le magnifique TEMPLE OF THE KING ou encore la ballade CATCH THE RAINBOW sont 2 veritables joyaux dans le repertoire du groupe...Bien sûr ,la production n`a rien à voir avec le son des groupes actuels et sonne vraiment fin 70`s mais la magie de cet album réside dans son atmosphère et la qualité de ces morceaux épiques...Un sacré bon album de HARD ROCK que je conseillerais vivement à ceux qui n`ont pas eu la chance de connaitre ce groupe majeur des années 70/80...
Remarque sur ce commentaire 32 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'est, pendant les sessions d'enregistrements de "Stormbringer", que lassé d'un Deep Purple qui ne répond plus à ses exigences, le guitariste va penser à un nouveau projet, et fonder le Ritchie Blackmore's Rainbow.
Profitant d'un break de son groupe lors d'une tournée Américaine, Blackmore va d'abord enregistrer une reprise des Quatermass, "Black Sheep Of The Family", avec les membres du groupe Elf, qui ouvraient les concerts de Deep Purple, au sein duquel il avait surtout repéré son chanteur, Ronnie James Dio. Les sessions satisfaisant les deux parties, ils développeront et produiront leur premier album avec Martin Birch, "Ritchie Blackmore's Rainbow" qui sera publié en Août '75. Composé par Blackmore et Dio, l'album va imposer le style du groupe, qui s’appellera par la suite Rainbow. Un hard-rock mélodique aux ambiances baroques et médiévales de son guitariste, mélangé à l'univers du chanteur qui s'inspire d'histoires fantastiques. Quelques compositions se détachent du lot. L'introductif "Man On The Silver Moutain", "Sixteenth Century Greensleeves" la première composition du duo, et le slow "Catch The Rainbow" où l'on distingue un chanteur racé et bluffant, le rendu de ces morceaux sera même amplifié en live. Mais l'album réserve d'autres bonnes surprises, comme la douce complainte "The Temple Of The King", et l'enjoué "If You Don't Like Rock 'n' Roll" au piano irrésistible qui ferait danser un cul-de-jatte, les autres titres du duo, les "Self Portrait" et "Snake Charmer", sont des tempos lents mélodiques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par DUNCANIDAHO TOP 1000 COMMENTATEURS le 12 mai 2011
Format: CD
Enregistré en 1975 ce disque voit maitre Blackmore entamer une carrière solo dès son départ de Deep Purple.
Pour se faire il ira débaucher l'intégralité du groupe ELF (sauf le guitariste éjecté) qui a fait la majorité des "opening act" du DP mark III.
Groupe efficace mais sans génie dont on retiendra le clavier chaloupé de Mickey Lee Soule et bien sûr Ronnie James Dio.
Les grands classiques "Man on the Silver Mountain", "16th Century Greenleeves" et "Catch the Rainbow" bénéficieront ensuite d'une présence plus forte sur le live "On Stage", on retiendra plutôt le très lyrique "Temple of the King" transcendé par la voix emphatique de Dio et "Snake Charmer" assez rock n'roll. Mais ce disque est avant tout un disque de guitare, et quelle guitare, avec "Stormbringer" nous avions oublié à quel point Ritchie Blackmore était un GRAND guitariste, on a l'impression d'enfoncer des portes ouvertes en disant cela mais on a tellement glosé sur son caractère exécrable (ce qui est vrai) et sa misanthropie que quelques fois on oublie qu'il fut avant tout un des plus grands guitariste de 70's et des 80's, hard rock ou pas.
On redécouvre avec ce disque à quel point ses constructions rythmiques étaient originales, elles sont la plus belle preuve de l'influence de la musique classique sur Blackmore, le "Kashmir" de Jimmy Page mis à part, je ne connais pas beaucoup d'autres exemples de l'assimilation de ce genre musical dans le hard rock.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique