1 d'occasion à partir de EUR 3,00

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Les Rivières pourpres [VHS]

3.7 étoiles sur 5 79 commentaires client

Voir les offres de ces vendeurs.
1 d'occasion à partir de EUR 3,00

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Acteurs : Jean Réno, Vincent Cassel, Nadia Farès, Dominique Sanda, Karim Belkhadra
  • Réalisateurs : Mathieu Kassovitz
  • Format : Couleur, Secam, Cinémascope
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Studio : G.C.T.H.V.
  • Date de sortie VHS : 6 mars 2002
  • Durée : 102 minutes
  • ASIN: B00005YXSM
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.803 en Vidéo (Voir les 100 premiers en Vidéo)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Synopsis

Le même jour, à trois cent kilomètres de distance, deux affaires singulières. Niémans, homme d'expérience, est en charge d'une enquête sur un meurtre avec mutilation. Kerkerian, jeune loup solitaire, enquête sur la profanation d'une cimetière. Alors que les meurtres se multiplient, il apparaît très vite que les deux enquêtes convergent vers une même piste...

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Blu-ray Achat vérifié
Je ne vais pas me lancer dans une critique du film, d'autres commentaires s'en chargeront. Je souhaite m'attacher au blu-ray du film et sa comparaison au DVD collector sortie il y a presque 10 ans.

Image: à l'époque du DVD, j'avais été scotché par le soin apporté au transfert du film et le label THX me semblait tout à fait justifié car la qualité était vraiment de très haut niveau.
Pour le Blu-Ray, je craignais un peu de ne pas avoir la haute qualité des films HD récents et bien pas du tout, ce fut une vrai claque. Le rendu du film sur un écran 134 cm full HD est de toute beauté. Les scènes sombres sont magnifiées et on a un contraste parfait. Les noires sont profonds sans pour autant nuire à la visibilité. Les plans des Alpes sont magnifiques. Il reste quelques grains très discrets qui ne nuise pas à la qualité de l'ensemble. La scène d'ouverture avec le cadavre fait froid dans le dos tant les détails fourmillent.

Son: deuxième claque, le son est en DTS Master Audio... la spatialisation du son est encore plus prononcée par rapport au DVD (DTS) et le rendu de la musique (envoutante) de Bruno Coulais est fantastique. C'est un sans faute au niveau de l'ouverture frontale qui laisse les dialogues transparaitrent avec beaucoup de clarté.

Bonus: ce sont les mêmes que pour l'édition collector SD. Les menus ont été entièrement refaits (à titre personnel, je les trouve plus sympas et moins tape à l'oeil que sur le DVD). A noter que les bonus ne sont pas en HD mais la qualité est au rendez-vous.
Lire la suite ›
1 commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Nico TOP 1000 COMMENTATEURS le 29 mars 2016
Format: Blu-ray Achat vérifié
Tout le monde connait le film Les Rivières Pourpres avec le duo Jean Réno/Vincent Cassel sinon honte à vous, ici on va surtout se concentrer sur son portage en Blu-ray.

Inutile de faire durer le suspense plus longtemps : entre les deux supports, c’est littéralement le jour et la nuit. Si l’image du DVD était déjà une gigantesque claque dans la gueule à l’époque, comment qualifierait-on aujourd’hui celle du Blu-ray ? Dès le générique d’ouverture et ses plans macroscopiques morbides, jamais la définition n’était apparue aussi poussée (ainsi que le travail de maquillage sur le corps en question soit dit en passant). De l’infiniment petit à l’infiniment grand, le même éblouissement sera de mise quelques minutes plus tard lors du travelling aérien sur le véhicule serpentant en contrebas avec une profondeur de champ là encore sans commune mesure avec son prédécesseur DVD. Bienvenue à bord du Blu-ray des Rivières pourpres. Et c’est donc parti pour 1h45 d’émerveillement visuel.

Côté son, le constat est le même que pour l’image, à savoir un véritable fossé (pour ne pas dire un gouffre gigantesque) entre le DVD, qui proposait pourtant un DTS 5.1 plein débit (1,5Mb/s) anthologique, et le Blu-ray désormais armé du DTS-HD Master Audio 5.1.
Lire la suite ›
1 commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Adapter au cinéma un livre aussi compliqué était un pari à hauts risques. Disons tout de suite que Mathieu Kassovitz ne parvient pas à donner de la lisibilité au scénario, et les deux minutes d'explications embrouillées avant l'avalanche finale ne dispensent pas de la lecture du livre de Jean-Christophe Grangé. Cela dit, Mathieu a bien compris que le cinéma est autre chose qu'une mise en images. Scènes hallucinantes d'un cadavre dont les mutilations horribles sont porteuses d'un sens énigmatique, une université hors du temps en haute montagne, un caveau d'enfant profané dans un petit cimetière du Lot... Kassovitz, servi par des acteurs convaincants, éveille et entretient avec un art consommé chez le spectateur une terreur sourde relative aux manipulations du vivantet à tout ce qui relève d'un ordre raciste. Alternance des scènes de pénombre et de la lumière crue de la neige, synchronisation parfaite avec une musique envoûtante de Bruno Coulais, qui semble commander à l'enchaînement des séquences, tout cela compose au bout du compte un vrai moment de cinéma. Kassovitz sait donner à voir et à réfléchir.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Ravaud le 15 novembre 2014
Format: DVD Achat vérifié
Ce DVD est décevant d'abord parce qu'on entend mal les acteurs parler alors que la musique est très forte.

la 2è raison c'est que l'histoire est incompréhensible par rapport au livre. c'est un sujet passionnant mais on n'arrive pas à faire le lien entre les deux enquêtes.

Par contre les acteurs jouent très bien.

J'ai depuis relu le livre en pensant à Jean Reno que j'aime beaucoup et Vincent Cassel (j'ai aimé voir son regretté papa dans un petit rôle dans ce film)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?