undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
6
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:13,99 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 février 2004
il faut voir dans le deuxième volet un remake intelligent du premier épisode, où malgré son nouveau statut, Rocky ne reste qu'un éternel loser et doit gagner le respect de ses pairs avec ses poings. la suite logique du premier
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
Manquant de force et affectant la sensibilité, ce divertissement familial formaté commence de transformer le personnage de Rocky en personnage de Disney.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
Je l'ai acheté pour mon mari qui voulait absolument revoir la suite, il a donc été echanté et nous avons passé un moment très agréable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2010
Après le fracassant succès critique et public de "Rocky" qui plaça Sylvester Stallone au rang des superstars d'Hollywood, ce dernier, déjà scénariste et acteur du film, décide de passer derrière la caméra pour réaliser lui-même la suite des aventures et des mésaventures du boxeur surnommé "L'étalon italien". Le film conte de quelle manière Rocky va gérer sa nouvelle vie chamboulée à cause de son combat mythique qu'il faillit remporter face au champion du monde des poids lourds Apollo Creed. Ainsi, le boxeur sobre, pauvre et naïf qu'il était avant sa performance de sportif profite de sa soudaine renommée en enchaînant des contrats de sponsors et de publicité tandis que son adversaire, agacé que toute la presse le traite de tricheur, décide de donner une seconde chance à son ennemi pour prouver qui des deux mérite d'être sacré champion du monde de boxe des poids lourds. On assiste dans un premier temps à un déferlement de dépenses de la part du personnage principal qui se retrouve vite criblé de dettes et sans emploi, sa femme lui déconseillant d'accepter la revanche proposée par le champion du monde dans la ville où habite Rocky à Philadelphie à cause d'un risque de perte de vue s'il reçoit un coup fatal au niveau de son oeil fragilisé par le premier combat. On passe du bonheur au malheur en quelques séquences très symboliques au niveau de la morale américaine, le réalisateur montrant comment un homme respecté par tous peut devenir misérable et sans travail. La force du film vient de l'amour que se portent les deux protagonistes prouvant qu'il permet de trouver des ressources insoupçonnées, de redonner du courage et une motivation suffisante pour tenter de décrocher le titre mondial. Le fameux combat très attendu est impressionnant de réalisme par sa chorégraphie et ses images, Stallone insistant sur les bruitages des impacts de coups de poing. "Rocky II" est la digne suite de l'original et prouve que la sensibilité de Stallone atteint des sommets. Un film puissant!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le premier Rocky avait fait l'effet d'un météorite dans le monde d'Hollywood. Authentique, porté par des acteurs en pleine possession de leurs moyens, le succès et le sujet du film, sa fin (la défaite contre Creed) appelle forcément une suite. Comme toutes les suites depuis "Le Parrain", celle-ci n'atteint pas le niveau du premier opus. Mais contrairement à beaucoup de suites, dont celles qui suivront Rocky II, on est encore dans du bon film. Le sujet est déjà moins poignant et le film est plus porté dans l'action que la psychologie mais les scènes de combat et d'entraînements (ah, tous ces enfants qui courent après Rocky dans Philadelphie!!!) sont encore mieux travaillés. Rocky perd indéniablement en spontanéité et l'on est loin de ce qu'il avait précédé mais en termes de catharsis, le film frappe comme un uppercut, et on se laisse porter comme un gamin...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2013
JE SUIS UN INCONDITIONNEL DE LA SAGA, ME DEMANDEZ PAS D'ETRE OBJECTIF !!!

Rocky 2 : La Revanche (Rocky II) est un film américain réalisé en 1979 par Sylvester Stallone.

Synopsis :

Après avoir fait trembler le champion Apollo Creed, Rocky Balboa obtient le droit de l'affronter à nouveau. Apollo Creed ne supporte en effet pas d'avoir été ainsi bousculé par un amateur, bien qu'il ait gagné leur dernier combat aux points.
Suite à des complications médicales concernant Adrian, Rocky décide d'arrêter la boxe. Apollo Creed utilise ses relations dans la presse pour obliger Rocky à combattre à nouveau contre lui. C'est seulement sur l'accord d'Adrian qu'il reprend la boxe et il va ainsi pouvoir obtenir sa revanche tant attendue.

Fiche technique :

Titre original : Rocky II
Titre français : Rocky 2 : La Revanche
Réalisateur: Sylvester Stallone
Scénariste : Sylvester Stallone
Photographie : Bill Butler
Musique : Bill Conti
Montage : Stanford C. Allen et Janice Hampton
Producteurs : Irwin Winkler et Robert Chartoff
Producteur associé : Arthur Chobanian
Durée : 119 minutes
Langues originales : anglais et italien
Genre : drame sportif, action
Dates de sortie :1
- États-Unis : 15 juin 1979
- France : 29 février 1980

Distribution :

Sylvester Stallone (VF : Alain Dorval) : Robert « Rocky » Balboa
Talia Shire (VF : Béatrice Delfe) : Adrian Balboa
Burt Young (VF : Serge Sauvion) : Paulie Pennino
Carl Weathers (VF : Med Hondo) : Apollo Creed
Burgess Meredith (VF : Jacques Dynam) : Mickey Goldmill
Joe Spinell (VF : Marc de Georgi) : Gazzo
Frank McRae (VF : Pierre Garin) : Meat Foreman
Tony Burton (VF : Daniel Gall) : Duke
Sylvia Meals (VF : Marie-Christine Darah) : Mary Anne Creed
John Pleshette (VF : Jacques Ciron) : Directeur
Jerry Ziesmer (VF : Jacques Ebner) : Vendeur
Paul Micale (VF : Jean Michaud) : Père Carmine
Ed Ness (VF : Serge Lhorca) : Arbitre
Sheperd Sanders (VF : Michel Gudin) : Employeur
Jeff Temkins (VF : Albert Augier) : Annonceur

Récompenses :

1980 : Prix Marquee du meilleur film, remis par l'American Movie Awards2
1980 : People's Choice Awards du film favori du public

Box-office :

Les recettes au box office américain s'élèvent à 85 182 160 dollars.

Erreurs :

Bien que ce deuxième volet reprenne là où le premier s'était arrêté, les personnages subissent soudainement quelques petites différences physiques : Rocky, Adrian et Mickey ont les cheveux plus longs ; Paulie a bien maigri (Burt Young porte le même costume mais on remarque qu'il est devenu trop large pour l'acteur) ; Quant à Apollo Creed, il a grossi d'au moins 10 kilos.

Lorsqu' Apollo Creed fait son chemin vers le ring, son peignoir est bien fermé et sa serviette bien enveloppée autour de son cou. Cependant un des plans montre au passage que le peignoir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,34 €
19,99 €
13,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)