Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Romans français du XIXe siècle à l'écran : problèmes de l'adaptation Broché – 16 juin 2008

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 24,00

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

Le cinéma n'a cessé, depuis ses débuts, de se définir par rap­port à une écriture littéraire imitée, ignorée, écartée, mais tou­jours fondatrice de son identité. Il continue en effet «une tradition, sinon romanesque, du moins narrative, commune à tous les montreurs d'histoires». La rivalité du film avec le texte est un principe qui hante l'histoire du cinéma, que celui-ci la rejette ou l'exhibe. En témoigne le flux d'adaptations qui inaugure l'histoire du cinéma et s'étend jusqu'à nos jours. Le livre - et plus particulièrement le roman - est bien «l'horizon imaginaire» du film. Et celui-ci a été bien souvent accusé de bloquer la représentation mentale des lecteurs en donnant vie aux personnages romanesques. Car quoi de plus personnel et de plus intime que les fantasmes qu'ils nous inspirent ? Le film limite le rêve par «la somme quasi infinie d'informations instantanées que nous livre l'image» alors que «la parcimonie, la pauvreté même des notations de la phrase romanesque correspondante» ouvrent à l'imagination du spectateur le champ infini des possibles. Littérature et cinéma sont donc «deux arts voisins, tous deux visant à raconter des histoires, tous deux soumis au temps, tous deux produisant des oeuvres de grande diffusion et qui relèvent de lois également vagues». D'ailleurs, le cinéma s'inscrit en creux dans l'oeuvre de certains romanciers, comme Balzac, qui aspirent à une forme romanesque plus complexe, à la fois théâtre et roman, à un genre total, capable de donner en même temps la sensation visuelle et auditive d'un spectacle concret et les explications circonstanciées d'un long récit. Jacques Rivette, qui s'en est tant inspiré, reconnaît que l'écriture balzacienne est «une écriture à trois dimensions». Sans doute a joué un grand rôle, dans cette conception du roman, le goût du romancier pour le mélodrame, mais aussi pour les inventions contemporaines en vogue, le panorama et surtout le diorama, cette «libertine d'invention», qui exploite les effets produits à la fois par la transparence d'une toile peinte et les jeux de lumière. Il y a vu les premières tentatives de réaliser un spectacle complet, l'avènement irréversible du règne de l'illusion. En utilisant conjointement les res­sources du mélodrame, du roman populaire, mais aussi les techniques descriptives et narratives inspirées de la lanterne magique et de toutes les fantasmagories dont son époque était si friande, l'auteur de La Comédie humaine a eu conscience de s'approcher encore davantage d'une expression totalisante, capable de donner, selon le mot d'Umberto Eco «l'illusion parfaite de la réalité». Son univers, à la fois visuel et structuré en fonction des regards qu'il sollicite, sa gestion de l'espace et du temps, qui - comme le diorama - enferme le lecteur dans le volume de la fiction, s'avèrent clairement pré-cinématographiques.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : haut parleur auto

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?