Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Rouge et le Noir CD – 5 mars 2008

4.2 étoiles sur 5 102 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 30,00
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,04
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 58,00 EUR 51,00

Il y a une édition plus récente de cet article:

Rouge et le Noir (le)
EUR 21,00
En stock.

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

"Général Napoléon... J'ai remporté une bataille aujourd'hui."

Après avoir entamé sa collection "Classiques" avec l'adaptation du Capital, les éditions Soleil récidivent en s'attaquant simultanément à deux chef-d'œuvre de la littérature française. Pourtant, qu'il semble difficile de trouver son public avec "Le Rouge et le Noir", titre qui aura fait frémir de nombreuses générations de lycéens, dont votre serviteur a fait partie, par sa relative complexité et son contexte historique très marqué. Comment peut-on d'ailleurs adapter un roman si riche en un manga de moins de 200 pages, sans dénaturer le récit ? Avant de se lancer dans les hostilités, l'éditeur nous prévient que ce titre n'a nullement l'intention de remplacer la version littéraire d'origine, mais au contraire d'inciter les lecteurs à se plonger dans le récit de Stendhal dans son ensemble. Le pari est-il réussi ?

Avant toute chose, établissons le synopsis de l'œuvre, bien que le terme ne paraisse pas très bien approprié devant un tel monument : Nous sommes au XIXe siècle, dans une petite ville de Verrières où vit un fils de charpentier, du nom de Julien Sorel. Passionné par le mythe de Napoléon, Julien rêve de se hisser en haut de la hiérarchie sociale, chez les puissants. Mais le rouge de l'armée ayant perdu de sa superbe, le jeune homme vise la voie du noir ecclésiastique. Recommandé par son mentor l'abbé Chélan, Julien se retrouve du jour au lendemain précepteur des enfants chez Monsieur De Rênal, maire de la ville. Son charisme et son intelligence seront rapidement remarqués et sollicités, tandis que sa beauté ne laissera pas indifférente Louise, la maitresse de maison. Julien comprendra alors son pouvoir de séduction et conquerra les faveurs de son employeuse, et que l'Amour pourrait bien être le sésame qui lui ouvrira toutes les portes vers la haute-société... à moins qu'il ne cause sa propre perte ?

Julien Sorel, l'archétype du protagoniste téméraire et ambitieux, aux qualités indéniables et au charisme certain : cela ne pouvait faire qu'un héros de manga idéal ! Malgré son aspect volontairement efféminé, sans doute pour s'attirer les faveurs du public féminin, force est de reconnaitre que le studio Varietty Artworks rend honneur à toute la complexité du personnage de Stendhal. Tantôt volontaire et opportuniste, son regard s'allume lorsqu'un chemin s'ouvre à lui, sans jamais fomenter de mauvais coups indignes à sa fierté; tantôt candide, sa jeunesse ressurgit lorsqu'il se retrouve pris au piège de l'Amour et dans de sombres complots. S'il faudra se replonger dans le roman pour saisir toute sa psychologie, l'essentiel est là, dépeint en quelques chapitres bien saisis. On regrettera en revanche l'inégalité des personnages féminins : si Mathilde offre quelques bons moments par son caractère égocentrique et passionné, Louise De Rênal ne dépasse hélas jamais le statut d'amante déplorée. Les autres intervenants secondaires sont quant à eux relativement basiques, tant dans leur expression que dans leur style : on reconnait aisément les méchants des gentils, les quelques retournements de veste s'exprimant jusqu'au physique.

Comparé au Capital, où il aura fallu inventer un scénario original, l'adaptation du roman de Stendhal pourrait sembler plus aisée : c'est là sous-estimer les nombreuses thématiques de l'oeuvre qu'il convient de mettre en lumière ! Le Pouvoir, la Religion, l'Amour, la Mort,... tout s'entremêle de manière très équilibré au fil des épisodes. Il ressort de cette adaptation japonaise une vision d'une France sublimée, voguant entre les illusions perdues et le retour d'un noblesse à qui tout semble permis. On aurait en revanche espéré que la lutte des classes s'exprime d'avantage, hors de la bouche de Julien. La religion, quant à elle, se présente d'avantage comme une autre forme de pouvoir que sous une vraie dimension spirituelle, hormis le caractère dévot de Louise se croyant maudite par son péché. Et l'Amour, dans tout ça ? Déclarations enflammées mises de côtés, les auteurs parviennent à garder l'ambiguïté autour des sentiments qu'entretient Julien pour ses amantes. Parfois, on s'étonne aussi de voir poindre une certaine modernité dans les relations entre personnages, s'attirant de manière très légère.

Le graphisme, quant à lui, s'avère peu marquant, suffisamment passe-partout et acceptable pour ne rien gâcher, même si l'on ressent parfois quelques inégalités et maladresses chez les personnages. Bien que discrets, les décors font preuve par moment d'une vraie minutie, témoignant d'un travail de reproduction abouti tout en restant naturel. Le seul véritable bémol viendra d'une mauvaise manie du(des) dessinateur(s) à incorporer des expressions typiques du manga peu appropriés, dénaturant parfois quelques scènes-clés de l'œuvre. Mais dans l'ensemble, le tout se lit avec une certaine aisance, sans crier au génie.

Du côté de l'édition, Soleil semble avoir pris quelques leçons suite à la parution du Capital, en offrant un ouvrage convaincant, et optant toujours pour un sens de lecture français pour atteindre un public particulier. On adhère d'ailleurs à l'adaptation en français des onomatopées, même si certaines d'entre elles (les plus verbales) dénaturent quelque peu l'ambiance du titre. En effet, la traduction opte pour un langage soutenu et d'époque, avec des expressions du plus bel effet pour renforcer l'immersion. Du très bon travail dans l'ensemble !

Ainsi, en l'espace d'un seul volume, Le Rouge et le Noir version manga parvient à faire ressentir l'essentiel du roman original, en mettant en lumière un héros passionnant. Le pari des "Mangas de Dokuha" que suit aujourd'hui Soleil est une nouvelle fois réussi, et même s'il est présomptueux de dire que ce manga se suffit à lui-même, les idées qu'il prend à Stendhal suffisent pour offrir un moment de lecture très agréable et sans temps morts. Sur ce, je vous laisse et m'en vais retrouver mon enseignante de français pour lui conseiller ce titre... sans rancune !


Tianjun

(Critique de www.manga-news.com) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

LE ROUGE ET LE NOIR
Lu par Michel VUILERMOZ, sociétaire de la Comédie-Française
1 CD MP 3 - Texte abrégé
Le Rouge et le Noir est l'un des romans français les plus connus et les plus traduits. L'histoire de Julien Sorel dont la sensibilité oscille entre le sublime de la religion et la gloire militaire sera finalement guidée par les femmes et le hasard des rencontres.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Le rouge et le noir est le roman du romantisme français, des densités flamboyantes de la passion et de ces excès, allié à une grande connaissance des psychologies de son temps et de l'Homme éternel dans ces positions infinies, pour une œuvre universelle.

Dans ce roman, on suit le parcours d'un fils de paysan de province, Julien Sorel, qui après de nombreuses péripéties amoureuses et existentielles finira dans l’aristocratie française de la restauration, jusqu'à sa déchéance finale.

Julien Sorel est l'archétype du jeune français de la restauration, éprit de romantisme et de grandeur, sous l'inspiration de Napoléon, du panache et des excès qui s'y rapportent. Après une enfance difficile dans une famille qui le dédaigne, eux étant des manuels et Julien un rêveur qui se cultive, il obtient un poste de précepteur dans la plus puissante famille de sa ville. Là il rencontre la femme de son employeur, Mme Louise de Rênal, avec qui il vivra une passion intense et qui jouera un rôle important tout au long de sa vie, jusqu'à sa déchéance qu'elle provoquera.

Dans ce roman on retrouve tous les codes du romantisme : la passion poussée à l'extrême et ici trouvant son écho le plus important dans la tentative d'assassinat de julien de son premier amour et la mort du héros dans la force de l'âge, clôturant le roman dans un lyrisme tragique, quintessence du romantisme. Sorel possède également un caractère particulier, tout en rigueur paysanne et en souffle impérial.
Lire la suite ›
3 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre est merveilleux. Vraiment superbe. En parler, c'est déjà le diminuer, le dévaluer.

Si les affres d'un Julien SOREL amoureux "mortellement fatigué des combats que, toute la journée, la timidité et l'orgueil s'étaient livrés dans son coeur" ne vous émeuvent pas, si le parcours, les intrigues, d'un Julien SOREL ambitieux "parce-que la délicatesse de son coeur lui a fait besoin de quelques unes des jouissances que donne l'argent" ne vous passionne pas, si la justesse dans la déscription des tréfonds de l'esprit humain, si l'irone du ton, si la beauté du style,si,si,si....

Enfin si tout ça vous laisse indifférent, vous pourrez toujours vous identifier aux solides habitants du village natal de Julien, habitants pour qui "toute idée vive était une ineptie".
Remarque sur ce commentaire 32 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Clitandre TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 février 2012
Format: Format Kindle Achat vérifié
Gratuit en version e-book, c'est tentant ! Malheureusement le texte est plein de fautes de toutes sortes en nombre incroyable : sur l'ensemble du roman, je suis certain que ces erreurs sont largement au-dessus de la centaine ! lettres manquantes, coupures de mots, orthographe fantaisiste, 'un ouf' au lieu de "un oeuf' , j'en passe et des meilleurs, il est difficile de ne pas se laisser distraire par toutes ces aberrations ! Compression ? changement de format de fichier ? digitalisation par un logiciel ?peu m'importe l'explication technique : le Rouge du Correcteur et le Noir du regret... A bas la pingrerie et vive les livres bien faits !
1 commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Quel gâchis !
A l'instar des professionnels de l'informatique qui se permettent de mettre sur le marché des logiciels «buggés», les éditeurs de livres numériques se croient-ils autorisés à nous vendre des livres non relus ? Nous avions appris que le dernier prix Goncourt était sorti truffé d'erreurs, en raison de la précipitation à mettre en ligne la version numérique quelques heures après l'attribution du prix... mais Stendhal ? Depuis le temps, il doit exister des versions relues et corrigées !
Ou bien parce qu'il s'agit d'une version gratuite, on doit peut-être s'habituer à se contenter de peu : après tout, on en a pour son argent...
A répandre l'idée que livre numérique égale édition bâclée, il se pourrait que ce soit un mauvais calcul pour gagner la clientèle des amoureux de la littérature.
1 commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par yanice le 4 octobre 2006
Format: Poche
Soyons clair, c'est LE meilleur livre romantique de la littérature française, n'en déplaise à Marc Lévy.

Alors bien sur j'ai été épaté par la finesse d'écriture du grand, du génial Stendhal.

Tout comme j'ai été épaté par l'un des héros de la période romantique, Julien Sorel, qui ressemble d'ailleurs au Rastignac de Balzac.

Le rouge et le noir, c'est donc le livre romantique par excellence. La description des sentiments amoureux, de leurs bons cotés comme de leurs mauvais, tient du génie.

Mais avouons-le...c'est chiant!

Voilà il faut dire la vérité, c'est un chef-d'oeuvre qui m'a surtout marqué par sa qualité d'écriture, mais c'est aussi un pavé ou on s'ennuie quand meme pas mal.

Mais il faut le lire. Car l'enrichissement qu'il amene vaut le détour.
Remarque sur ce commentaire 37 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?