• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par all-my-music-FR.
Quantité :1
EUR 13,17 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

SMPTe - Stolt Morse Portnoy Trewavas Import

4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client

2 d'occasion à partir de EUR 9,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Transatlantic


Produits fréquemment achetés ensemble

  • SMPTe - Stolt Morse Portnoy Trewavas
  • +
  • Bridge Across Forever
  • +
  • Whirlwind
Prix total: EUR 50,15
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (31 mars 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: InsideOut/NTS
  • ASIN : B00004VC4I
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 968.392 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. All Of The Above
  2. We All Need Some Light
  3. Mystery Train
  4. My New World
  5. In Held (Twas) In I

Descriptions du produit

Critique

Prog de Luxe. Le titre se charge des présentations : cela ressemble assez à un supergroupe de niveau 2, ce qui n'exclut pas le talent, on va le voir, pour compenser le déficit de prestige. Sous la houlette de l'inépuisable Drum Theater Portnoy, voilà donc un Marillion, un Spock's Beard et un Flower Kings conviés à un sommet en prog majeure. Et le résultat est tout à fait éblouissant. À commencer par une suite de trente minutes pour mettre tout le monde à l'aise, et pour finir une reprise épique du "In Held (Twas) In I" qui avait fait les beaux jours du Procol Harum live. Entre les deux, un prolifique assemblage de mélodies, d'humeurs, d'ambiances, fortement inspirées du Yes le plus classique, et avec une multitude de réminiscences de toute l'immense culture prog de ces quatre brillants sujets. L'album est riche et dense, musicalement exceptionnel, et bourré d'idées, le genre de gros ouvrage pour lequel des semaines d'écoute béate sont nécessaires, tant ces quatre-là avaient des choses à se dire et à partager. On se demande comment Neal Morse peut rester dans le banal Spock's Beard, lui qui est si convaincant en solo ou ici. On a même l'impression que dans la catalyse de cette rencontre fulgurante, ces musiciens moins reconnus comme Stolt ou Trewavas se sont franchement transcendés. Ce qui n'était au départ qu'une jam d'esthètes a abouti à la construction d'un monument. On risque d'en reparler.  -- Compact


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Que dire sur quelque chose d'aussi bon. Comment donner envie aux amateurs de prog de découvrir ce sublime opus. Le line-up déjà. Mike Portnoy de Dream Theater, dans un jeu un peu méconnaissable par rapport à DT. Pas de mesures composées toutes bizarroïdes. Un jeu sobre et puissant. Ce gars est un chaméléon, ou un musicien complet tout simplement. Mister Trewavas, Pete de son prénom, bassiste de marillion, plus facilement reconnaissable pour son jeu très tonique et si musical. Viennent ensuite mister R. Stolt (flower kings) et Neal Morse (Spock's Beard et carrière solo ensuite) qui assurent avec brio les voix, et les instruments hors-basse. Le résultat est impresionnant de musicalité, de lyrisme, d'expression. La sauce prend bien entre les quatre comparses (ce qui n'était pas gagné à priori) et il y a des purs moments de bonheur dans ce cd. Le suivant (bridge across forever) est encore mieux...
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'avoue que, en tant que vieux fan du prog des 70s et déconnecté de la scène prog depuis des années, j'ai abordé cet album avec une bonne dose de scepticisme : "Ouvrir un disque avec morceau de 30 minutes, quel culot ! (n'est pas Genesis qui veut...) Faire une version d'un morceau de Procol Harum, pour qui se prennent-ils ?" J'ai fini quand même par me laisser guider par les bonnes critiques que j'ai lu, et je l'achète en m'attendant à être un peu déçu. Le CD commence à tourner, la musique commence à sonner et... quel choc !!
Outre des influences que l'on peut espérer (Genesis passé par le filtre de Marillion...), celle des Beatles se fait sentir de façon assez surprenante, surtout dans "My new world" : très pertinent, lorsque les paroles vous ramènent aux années 60. Pas de virtuosisme gratuit et de belles mélodies qui continuent à sonner dans votre tête des heures après. Des mellotrons bien dosés, pour nous rappeler les racines sans trop de nostalgie.
"All of the above" : dans ce morceau il y assez de diversité (un bref interlude jazzy à la 10e minute...) et à la fois assez de cohérence pour qu'il retienne l'attention de l'auditeur d'un bout à l'autre, malgré sa longueur. "We all need some light" est, à mon avis, la pièce la plus faible du disque (par rapport au reste !) ; elle reste une très belle ballade, tout de même. "Mystery train" vous ferait croire que cette musique pourrait même avoir du potentiel commercial... avec ses rythmes "irréguliers", l'occasion pour les musiciens de s'amuser un peu (encore que ce n'est pas du tout une musique "sérieuse" comme peut l'être p.ex.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 31 janvier 2002
Format: CD
On a souvent tendance à utiliser de nombreux superlatifs pour qualifier certains albums de rock progressif ; mais quand la crème des leaders de la scène internationale: Spocks Beard, Marillion, Flower Kings et surtout Dream Theater se réunie, le terme de chef d'œuvre a bien sa place . « All of the Above » est une œuvre colossale de 30 minutes qui nous met tout de suite au parfum de ce qui nous attend : ce qu'on peut trouver de mieux dans Spock's Beard ("mystery train", "all of the above"), Flower Kings ("my new world") , Jethro Tull , Genesis... Ce superbe album s'achève sur une reprise de « In Held Twas In I » (17 min) de Procol Harum (Shine on brightly) dont on pourra regretter l'abscence de « Twas tea-time at the circus » mais dont la qualité rivalise grandement avec l'original. Neal Morse ( chant, clavier, guitare acoustique) est le compositeur principale, contrairement à l'album suivant, lequel est plus un travail collectif. C'est ce qu'on fait de mieux dans le genre depuis « The lamb lies down on Broadway ».... A ne pas manquer .
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Prenez le clavieriste/chanteur de Spock's Beard, ajoutez un peu de Flower King, une rythmique "Dream Theateronesque", et le bassiste de Marillion, mélangez le tout, et vous obiendrez un gros choc progressif ! En effet Transatlantic regroupe des membres de ces 4 grands groupes progressifs, plus à présenter pour la plupart...
L'idée de réunir plusieurs musiciens d'horizons diffèrentes était excellente et ce "side project" nous le démontre entièrement tant la qualité est au rendez vous....All of The Above et ses 30 minutes resteront à jamais gravés dans l'histoire du rock progressif, indéniablement...Mistery Train et My New World, un peu moins longs entrent dans la lignée qualitative de l'album...qui comporte également une perle en "We All Need Some Light", un peu moins de 6 minutes d'un voyage somptueux, très très profond, admirablement bien servi par la voix exceptionnelle de Neal Morse, qui confirme qu'il est bien l'un des tout meilleurs vocalistes progressifs....
Attention...Transatlantic arrive et ca fait mal, très très mal...
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Prenez le chanteur de Spock's Beard, le guitariste des Flower Kings, le bassiste de Marillion et le batteur de Dream Theater. Enfermez les dans un studio pendant une semaine... Le résultat est assez fabuleux : 5 morceaux pour une durée totale de 77 minutes ! Une ambiance très seventies avec un vieux mellotron et un orgue hammond. "All of the above" (31 minutes !) contient des passages assez grandioses. "In Held '(twas) in I" est une reprise fidèle de Procol Harum. Bel hommage. L'album sonne assez Spock's Beard. Il faut l'écouter plusieurs fois pour se rendre compte que pour un coup d'essai c'est un coup de maître. Un disque qui fera date. A posséder absolument.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?