Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 2,99
TVA incluse
logo kindle unlimited
Empruntez ce titre et accédez à plus d'un million d'ebooks. 14 jours d'essai gratuit. En savoir plus
Emprunter
OU

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

SOUFFRANCE : (Polar) par [Péron, Cédric]
Publicité sur l'appli Kindle

SOUFFRANCE : (Polar) Format Kindle

4.1 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 2,99

Longueur : 252 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La première enquête de Malivois et Vibel.
Gendarmes à la section de recherche d’Orléans, Anastasie et Florian sont confrontés à une scène de crime des plus effroyables. Pourquoi tant de violence et de perversion dans la souffrance infligée à la victime ? Dans quel cauchemar va les mener cette enquête ? En sortiront-ils indemnes ?

Extrait :
Ils entrèrent dans la cour d’un grand corps de ferme, accueillis par trois bassets, la queue frétillante. Ils tournaient autour d’eux en poussant des aboiements stridents et insupportables.
—Ils sont plus efficaces qu’une alarme les cabots, fit Florian.
Sous les hangars, deux tracteurs rutilants et une énorme moissonneuse les surveillaient de leurs grands phares ronds, impressionnants. Un peu plus loin, quelques poules se promenaient sans leur prêter attention, trop occupées à chercher de quoi picorer entre les gravillons.
Une vieille femme ouvrit la porte de la longère. Une matrone, le visage fermé, dur et inquisiteur. Vieille France. Elle portait un tablier Vichy par-dessus une grande robe, descendant en dessous du genou. Plus haut, c’eut été indécent...
—C’est pour quoi ? demanda-t-elle en les fixant droit dans les yeux tour à tour.
—Bonjour Madame, dit Florian avec son sourire le plus aimable.
Ana la salua à son tour en sortant sa carte de gendarme.
—Je suis le Lieutenant Malivois...
—Bonjour, répéta Florian, toujours avec le même sourire, un chouia moins avenant.
« Et merde ! pensa Anastasie, il me fait sa crise de politesse ».
Elle savait jusqu’où ça pouvait aller, qu’il ne lâcherait pas le morceau tant que la paysanne n’aurait pas dit le mot magique.
—Scusez moi m’sieur l’agent. Bien le bonjour.
Ana recommença à respirer, pendant que la femme face à elle continuait à parler.
—Pourquoi j’ai la visite des gendarmes de bon matin ? Encore un voisin qui gueule ? Y’sont tous pourris par ici de toute façon. C’est quand même nous autres qui nourrissons la France à la sueur de not’ front !
Flo eut envie de lui parler des pesticides et des engrais dont elle nourrissait également les français mais s’abstint. Ce n’était pas le sujet et il ne voulait pas s’emporter. Lui avait décidé de manger bio autant que possible. Sa coéquipière se foutait de lui à ce sujet, elle le taquinait en lui disant que c’était leur boulot qui les mènerait à la tombe, pas la bouffe.
—Non Madame, c’est pas un problème de voisinage, répondit Ana, ne vous en faites pas. Vous avez vu ou entendu quelque chose d’inhabituel cette nuit ?
La paysanne réfléchit. Sa langue sortait régulièrement de sa bouche, tenant ses lèvres bien humides et les commissures de ses lèvres bien blanches...
Elle sourit tout à coup, comme si elle se souvenait de quelque chose de vraiment très important et qu’elle en était fière. Elle lança :
—J’ai bien entendu des bruits oui.
—Ha ? fit Florian, attendant la suite avec une impatience mesurée.
—Oui, répondit la paysanne, montrant les rares dents qui subsistaient sur son râtelier. Ceux des ronflements de mon abruti de mari !
Elle était très contente d’elle. Elle se mit à rire de bon cœur en tenant son ventre proéminent, laissant apparaître à nouveau fièrement ses trois ratiches pourries. Elle semblait folle à lier. Le son qui sortait de sa gorge était gras et rauque.
Ses trois chiens, assis à côté d’elle, la regardaient avec effarement, la tête penchée. Ils se relevèrent dans un même mouvement et s’éloignèrent en trottinant. Eux savaient depuis longtemps qu’il n’y avait rien à tirer de leur vieille carne de maîtresse.
—Elle est aussi tarée que toi, souffla Florian à sa coéquipière. Je te laisse prendre les choses en main.


Découvrez les autres romans de Cédric Péron :
"Le Quatrième Sceau" : https://www.amazon.fr/dp/B01GQ8681E
"Jusqu'où ?" : https://www.amazon.fr/dp/B0187N94DK

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2150 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 252 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B01N2UF9CL
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 20 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°125 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Avec un titre de cet acabit, il est bien difficile d'imaginer une histoire fleur-bleue. Et, ma foi, c'est tant mieux !

On se retrouve devant un polar très noir, comme d'ordinaire avec Cédric Péron. Et, ma foi, c'est tant mieux !

Dés les premiers chapitres se dessine une ambiance pesante, renforcée par le style simple, sans fioriture, et direct de l'auteur. On est dans l'action, on ne se perd pas un instant. Ce côté brut (non pas de pomme), sans excès d'effets "pyrotechniques" dont certains abusent (point trop de gore), y est pour beaucoup, si bien que l'on dévore ce roman en quelques jours, sans perdre haleine (pensez quand même à vous laver les dents).

Qui dit polar dit enquête. Elle est rondement menée par nos deux protagonistes (une petite pensée émue pour cette chère Ana, laquelle dépote pas mal, à tous les points de vue). Les détails relatifs à celle-ci sont travaillés (procédures, etc), si bien que l'entrée dans ce roman est facilité. Une enquête qui (sans spoiler) se révèlera ardue, avec un final sans concession.

J'avais déjà lu "le quatrième sceau" du même auteur et force de constater qu'il vient de passer un pallier important. "SOUFFRANCE" est qualitativement meilleur que son précédent, et je n'ai qu'une hâte : retrouver Anastasie et Florian pour une nouvelle épreuve (surtout Ana, mais je pense l'avoir déjà dit^^).

Chaudement recommandé ! :)
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
"Souffrance" s'ouvre sur une scène de torture horrible. Anastasie et Florent, gendarmes à la section de recherche d'Orléans sont ensuite appelé sur la scène de crime. La victime, un homme, est mort dans d'atroces souffrances. Aucun indice n'est trouvé sur place, si ce n'est un poignard dessiné sur le front de la victime et les paupières agraffées. Anastasie et Florent vont alors se lancer dans les méandres de cette enquête, lorsqu'ils vont être appelés pour un deuxième meurtre, tout aussi cruel, avec les mêmes indices : les paupières et le poignard. Pataugeant de plus en plus dans l'enquête, et ne trouvant aucun lien entre les meurtres, nos deux gendarmes vont creuser un peu plus. Pourquoi infliger autant de souffrances à ces hommes ? Qu'est ce qui relie les victimes ? Combien de meurtres encore avant de trouver le ou les coupables ? Autant de question que Florian et Anastasie vont tenter de résoudre.

Je m'arrête là pour le pitch. Autant vous le dire tout de suite, j'ai beaucoup aimé ce polar. C'est une grande première pour l'auteur, qui n'avait jusque là jamais écrit de polar pur. Hé bien, c'est une réussite. C'est un roman court (en nombre de pages), de ce fait, dès les premières lignes, l'auteur nous plonge dans l'intrigue. Le rythme est soutenu, et devient haletant sur les dernières pages. Le style est fluide et les chapitres s'enchaînent sans qu'on s'en aperçoive. Une fois ouvert, difficile de le refermer. Les personnages sont bien travaillés, et j'ai beaucoup aimé nos deux gendarmes et leur complicité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Souffrance est un excellent thriller où l'on entre directement dans le vif du sujet. Le premier chapitre, une scène de torture effroyable et il n'y en aura pas qu'une! Une enquête palpitante, les personnages sont attachants et une fin inattendue, je ne me suis pas ennuyée une seconde. Un livre court, sans temps mort et très intense!!!
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
J'ai bien accroché à ce thriller, qui alterne les moments d'enquête avec les actes "monstrueux" d'un serial killer dans la Touraine. L'équipe d'enquêteurs est sympa. Les scènes sont bien vivantes, l'écriture est simple, sans fioriture. Bref, un bon moment de lecture !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
le scénario est certes commun et peut-être banal mais ce bouquin sait se faire apprecier.
les protagonistes sont plaisants.
pas de lourdeur dans le texte.
bref, thriller sympa.
certainement plus intéressant que tous ces bouquins "commerciaux" , que ne lis pas bien sûr, mais en tête de gondole!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Comme à son habitude maintenant, Cédric, nous mène par le bout du nez dans son enquête sans qu'on en devine l'issue. L'écriture est fluide et les dialogues sont très cohérents. Au final, les enquêteurs sont très attachants. J'ai bien apprécié le petit clin d'oeil dont il est fait mention concernant les livres des auteurs indépendants qui sont mis en vente dans une librairie. Déjà que ses précédents livres étaient palpitants qu'on a hâte de lire le prochain mais laissons lui le temps de souffler un peu.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
C'est dommage le début était pas mal puis j'ai trouvé les scènes de crimes trop répétitives et le déroulement du roman un peu trop décousu en nous laissant des questions sans réponse pour arriver à une fin bâclée. Comme c est le premier roman que je lis de cet auteur, j'en essaierai un autre pour ne pas rester sur une mauvaise impression.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents