EUR 12,68
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sabotage a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,72

Sabotage Enregistrement original remasterisé

4.4 étoiles sur 5 16 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
36 neufs à partir de EUR 6,67 5 d'occasion à partir de EUR 6,73
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Black Sabbath


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Sabotage
  • +
  • Sabbath Bloody Sabbath
  • +
  • Volume 4
Prix total: EUR 29,36
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 octobre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé
  • Label: Sanctuary Records
  • ASIN : B002JIEYLC
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 16 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 62.610 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
0:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
6:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
9:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
5:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
3:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
4:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
8:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

Description du produit

Ce sixième album de Black Sabbath ne déroge pas à la règle des 5 précédents, Tony Iommi aux riffs de plomb, Ozzy aux vocaux démoniaques, Geezer Butler et Bill Ward à l'imparable section rythmique. Sabotage sonne comme un classique du groupe qui a donné ces lettres de noblesse au metal.

Critique

Il ne pouvait vaincre. Personne ne l’aurait pu. Aucun groupe de rock ne peut résister à la pression du marché, au rythme infernal des tournées, à l’expression quotidienne des egos surdimensionnés et, naturellement, à une effarante consommation d’alcool et de drogues.

 

Avec Sabotage (et après trois albums fondateurs d’un  grand-guignol de riffs lourds comme le poids de la jeunesse), Black Sabbath paie les dividendes de ses excès. Certes, il s’agit d’un très bon disque, illuminé d’une invraisemblable collection de phrases musicales simples jusqu’à l’hypnose, au service d’un univers totalement original. Mais la jeunesse s’est enfuie sans qu’on y prenne garde, et a été remplacée par la névrose, l’usure, et les déchirements.

 

Les musiciens, inspirés, creusent comme à l’accoutumée le sillon d’un rock immédiat et viscéral. Tony Iommi tient à l’habitude l’ensemble au bout de sa guitare, on fait même appel à l’English Chamber Choir pour quelques notules grégoriennes parfaitement inédites et un vrai travail a été opéré sur les mélodies. Mais on peut ressentir à plusieurs reprises les limites d’un souffle court. Empêtré dans des problèmes contractuels vis-à-vis de son management, Black Sabbath vit ici ses ultimes très riches heures.

 

Et quelques mois plus tard, Ozzy Osbourne met à exécution ses menaces de départ. Sans doute pas un sabotage (l’album reste de haute volée), mais, assurément, le début du gâchis. Sabotage n’atteint qu’une modeste vingt-huitième place dans les charts américains.

 

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 16 avril 2010
Format: CD Achat vérifié
Je vous laisse quelques secondes pour bien rigoler en regardant la pochette. Car oui, même pour l'époque, elle est bien ratée, celle-là. La palme revient sans aucun doute à Bill Ward qui trône au milieu de la photo dans un très beau collant rouge ! Encore une qui peut figurer sans problème dans la rubrique des pochettes de la honte chère à l'ami Blaster of Muppets...

Bon, ça y est ? Tout le monde s'est bien marré ? On peut y aller ?
Parce que, au niveau du contenu, là, il n'y a pas photo !
"Sabotage" est le sixième album de Black Sabbath, sorti en 1975. Et même s'il ne contient pas les titres les plus célèbres du groupe anglais (à part peut-être "Hole in the sky" et "Symptom of the universe"), cet album est une pièce maîtresse de l'édifice du Sab. Une de plus.
Déjà, pour ne parler que de ces deux titres, ils marquent à eux seuls une page de l'histoire du Metal. Car, déjà en 1975, Sabbath vient de poser les bases du Thrash, tout simplement. Nombreux groupes de Thrash citent Black Sabbath comme influence et ce n'est pas un hasard. Tony Iommi s'est lâché et nous a pondu deux titres bien violents.
Vient ensuite le tentaculaire "Megalomania", dans la grande tradition des titres bien lents et lourds du groupe avec ses nombreuses variations de rythme.
La seconde face n'est pas en reste avec "Thrill of it all", "Am I going insane" et "The writ" sur lequel la voix hystérique d'Osbourne fait merveille. Mais je m'attarderai plus spécialement sur "Supertzar" qui est sans doute le morceau le plus étrange de l'album. Cet instrumental avec de nombreux choeurs nous emmène dans les Carpathes.
Lire la suite ›
6 commentaires 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Barbuz TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 décembre 2005
Format: CD
"Sabotage" est le sixième album de Black Sabbath et succède au génial "Sabbath Bloody Sabbath", considéré par beaucoup comme l'album le plus abouti du groupe. Il est étonnant de voir à quel point "Sabotage" succède dignement à "Sabbath Bloody Sabbath".

L'album démarre en fanfare avec "Hole In The Sky", une véritable démonstration dans le genre (écoutez le riff).
"Don't Start (Too Late)" est un de ces courts interludes acoustiques pas forcément utiles auxquels Tony Iommi nous a habitués depuis "Master of Reality".
Le riff de "Symptom Of The Universe" tue (ah, la section rythmique !) : s'il y avait une leçon type de heavy metal, cette chanson (à la conclusion plutôt décalée) conviendrait parfaitement.
"Megalomania" commence comme une belle balade planante et mélancolique aux effets de guitare "slide" et aux arrangements délicats avant d'enchaîner sur une seconde partie au rythme endiablé et au riff en acier trempé (le meilleur titre de l'album ! Et du groupe ?).
Sur "Thrill Of It All", Tony Iommi nous assène encore une fois un excellent riff en béton qu'Ozzy Osbourne accompagne à la perfection avant un enchaînement surprenant qui donne au titre toute son originalité.
Avec ses choeurs, l'instrumental "Supertzar" a été conçu comme une majestueuse ouverture d'opéra.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 11 mars 2013
Format: CD
6éme opus,6éme chef d'oeuvre.Ce "sabotage"des péres du metal est une véritable éxplosion de riffs déments et d'ambiance trés glauque,pour un résultat totalement génial.On peus dors et déjà dire,que le sab' pose les bases du thrash metal,avec ces deux bombes que sonts"hole in the sky"(repris par machine head)et"symptom of the universe"(repris par sepultura),et leurs riffs hyper violent pour l'époque.Mais l'album ne contient pas que du brutal.On est surpris par la qualité trés ambiancé des titres,qui passent d'un morceau dévastateur,à quelque chose de trés sombre comme le presque angoissant et prenant"supertzar",qui à n'en pas douté aura influencé la vague gothique qui arrivera presque 15ans plus tard,avec des groupes comme paradise lost.Nous sommes également confronté à des titres plus rock dans l'ésprit,comme l'époustouflant"am i going insane(radio)"dont le titre en dit long sur la folie qui régne au sein du groupe en 1975.Le morceau qui clot l'album"the writ"est également une réussite qui se clot sur un petit délire,qui démontre que malgré la noirceur et la brutalité du disque(musical et psychologique),les 4compéres sonts avant tous un vrai groupe de rock qui aime prendre du bon temps...trop peut-étre?Mais ceci étant dit,ce"sabotage"est un incontournable que tous fan de nos péres à tous,se doit d'avoir dans sa"metalthéque"!!!16sur20.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?