Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 5,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Le Sabotage amoureux par [Nothomb, Amélie]
Publicité sur l'appli Kindle

Le Sabotage amoureux Format Kindle

3.7 étoiles sur 5 32 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 5,99

Longueur : 186 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

« Aucun journal, aucune agence de presse, aucune historiographie n'a jamais mentionné la guerre mondiale du ghetto de San Li Tun, qui dura de 1972 à 1975. C'est à la faveur de cette barbarie que j'ai compris une vérité immense : grâce à l'ennemi, ce sinistre accident qu'est la vie devient une épopée. La mienne serait grandiose : les généraux de l'armée des Alliés m'avaient nommée éclaireur. Sans l'arrivée d'Elena, je serais restée invulnérable jusqu'au bout. Je l'ai aimée dès la première seconde. Elle fut ma belle Hélène, ma guerre de Troie, mon sabotage amoureux. J'ai tout vécu pendant ces trois années : l'héroïsme, la gloire, la traîtrise, l'amour, l'indifférence, la souffrance, l'humiliation. C'était en Chine, j'avais 7 ans. »

Quatrième de couverture

Saviez-vous qu'un pays communiste, c'est un pays où il y a des ventilateurs ? Que de 1972 à 1975, une guerre mondiale a fait rage dans la cité-ghetto de San Li Tun, à Pékin ? Qu'un vélo est en réalité un cheval ? Que passé la puberté, tout le reste n'est qu'un épilogue ? Vous l'apprendrez et bien d'autres choses encore dans ce roman inclassable, épique et drôle, fantastique et tragique, qui nous conte aussi une histoire d'amour authentique, absolu, celui qui peut naître dans un coeur de sept ans. Un sabotage amoureux : sabotage, comme sous les sabots d'un cheval qui est un vélo... Avec ce roman, son deuxième livre, Amélie Nothomb s'est imposée comme un des noms les plus prometteurs de la jeune génération littéraire.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 281 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 186 pages
  • Editeur : Albin Michel (12 mars 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005OQDIX6
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 32 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°44.748 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Ce n'est que le second travail d'Amélie Nothomb qui s'y révèle ici au meilleur de sa forme: "Le Sabotage amoureux" est son roman le plus original, son plus drôle et son mieux maîtrisé. Un roman comparable à "Sa Majesté des Mouches", de William Golding, en plus accessible et plus drôle et... avec des filles.
La morale de ce conte alléchant est celui-ci: le slogan 'Faites l'amour, pas la guerre' ne tient pas car il est beaucoup plus facile de taper sur les gens et de s'en faire haïr, que de les séduire et de s'en faire aimer; il est plus facile de se faire des ennemis que des amis, plus facile de torturer son prochain que de le bichonner. Et l'amour ne peut exister sans une bonne dose de guerre et de mépris réciproque. Une jeune fille de sept ans le découvre à ses dépens, à l'occasion d'une drôle de Troisième Guerre mondiale qui, dans le ghetto de San Li Tun, à Pékin (la laideur habitable incarnée, selon l'auteur qui sait de quoi elle parle), oppose des enfants de tous les pays. Une guerre que les adultes, pourtant des experts en la matière, ne sont pas capables d'assimiler.
Toute en phrases courtes, exactes, précises, bourrée d'anecdotes fulgurantes et de trouvailles de style délirants, ce petit livre souvent hilarant et rondement mené prouve que les romans les plus courts sont parfois les meilleurs.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jeom le 29 mars 2004
Format: Poche
Comme nombre des romans de l'auteur: "le sabotage amoureux" pose la question de l'enfance et du refus de l'âge adulte. L'héroine avec une naïveté feinte, d'écrit le monde qui l'entoure; la vie dans le ghetto de Pékin où vivent les diplomates, les guerres d'enfants et la découverte de l'amour. L'absence d'innocence de l'héroine (l'auteur lui prétant paradoxalement persque tout de l'adulte), est à la fois touchante et ridicule, on se moque beaucoup de la petite Amélie, et pourtant ses réflexions et son malaise nous touche, on ri énormément de sa réthorique bancale mais jouissive et des reflexions sur la chine, le communisme et les adultes. Finalement l'histoire compte peu dans se roman comme dans beaucoup des romans d'Amélie Nothomb (mis à part Péplum ou hygiène de l'assassin sans doute), et mon seul repproche est le suivant: en laissant une part trop belle au style et aux délires d'auteur on offre un divertissement certes drôle, mais sans surprise. Car trop proche des oeuvres, antèrieures et postèrieures.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 21 mars 2003
Format: Poche
Ce livre est un véritable concentré de DROLERIE et de TENDRESSE.
Le monde vu par l'Amélie Nothomb de 7 ans : La 3ème guerre mondiale revisitée par des sales gosses. Les adultes qui ne comprennent jamais rien. La beauté et la laideur du monde. La valeur des choses.
Je conseille ce livre à tout le monde. C'est une SOURCE DE BONHEUR & de bonne humeur.
Après avoir lu ce livre votre vision des fleurs changera radicalement !
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Je n'ai pas encore lu tous les livres d'Amélie Nothomb, mais à ce jour, je dois dire que "Le sabotage amoureux" est celui que j'ai le moins aimé. J'ai pourtant passé de grands moments de lecture avec plusieurs ouvrages d'Amélie Nothomb et en général, j'adore son style. Pourquoi n'ai-je pas aimé celui là? Parce que j'ai éprouvé nombre de sentiments négatifs en le lisant: tout d'abord de l'ennui. Un ennui qui est allé crescendo. J'ai peiné à finir le livre, mais coûte que coûte j'y suis arrivée. J'ai trouvé qu'il y avait énormément de répétitions, à la fois de termes et de thèmes, jamais renouvelés : la louange d'une guerre cruelle et dégradante entre enfants de diplomates à Pékin, l'amour naïf et parfois ridicule de l'auteure envers une autre petite fille qui se moque d'elle, la beauté extraordinaire de cette petite fille, la mocheté de la Chine (dont pourtant la fillette AN n'a vu qu'une infime partie: Pékin). Beaucoup de bruit pour une histoire sans grand intérêt: de la guéguerre bête et méchante entre enfants (personnellement c'est quelque chose qui ne m'a jamais attirée, même quand j'avais l'âge de l'auteure, soit 7 ans), le descriptif de l'ego de l'auteure et de la beauté glaciale d'une autre petite fille, Elena, incapable d'aimer qui que ce soit à part elle-même. Il semble que l'auteure, en gardant les vrais prénoms, ait voulu se venger/revivre cette histoire d'amour masochiste de son enfance.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Un petit livre d'une centaine de pages absolument jubilatoire, dont on ne fait qu'une bouchée! Fin, drôle, subtil, à mon avis l'un des meilleurs d'Amélie - idéal pour une petite parenthèse de détente pleine d'esprit. C'est très très bien vu, rafraîchissant, original, et comme toujours remarquablement écrit. La Chine des diplomates dans les années 1970 vue par une petite fille au coeur pur et à l'imagination débordante, qui rêve de devenir l'amie de la Beauté.
Positivement succulent!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents