Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Saint Paul : La Fondation de l'universalisme Broché – 1 décembre 1998

4.6 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 30,98 EUR 9,89

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

« Pourquoi saint Paul ?... Quel usage prétendons-nous faire du dispositif de la foi chrétienne, dont il semble proprement impossible de dissocier la figure et les textes de Paul ? Pourquoi invoquer et analyser cette fable ?... Le geste inouï de Paul est de soustraire la vérité à l'emprise communautaire, qu'il s'agisse d'un peuple, d'une cité, d'un Empire, d'un territoire ou d'une classe sociale... Car la question de Paul est exactement la nôtre : quelles sont les conditions d'une singularité universelle ? »

Biographie de l'auteur

Alain Badiou est professeur émérite de philosophie à lÉcole normale supérieure. Fondateur et président du Centre International dÉtude de la Philosophie Française Contemporaine, il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels L'être et l'événement (1988) et sa suite Logiques des mondes (2006).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Alain Badiou (A.B.) nous offre ici une oeuvre concise, mais complète et profonde, portant sur la doctrine de Saint Paul. Il est vraiment étonnant de constater qu’un penseur athée et d’extrème gauche puisse ainsi se glisser dans la peau d’un théologien d’un niveau comparable à celui de E. Drewerman, H. Kúng ou encore J. Ratzinger.
Sur la description proprement dite de l’ouvrage, je préfère (paresseusement) que l’on se réfère à l’excellent commentaire de Kv545.
Ce qui frappe, en fin de lecture, c’est qu’A.B. n’émette aucune critique envers la doctrine de Saint Paul, ce qui peut se justifier pour deux raisons possibles :
- Ce serait hors sujet.
- L’apôtre parle en tant que persone qui a reçu une révélation de la part du Christ. Du fait de cet évenement, il devient l’équivalent d’un prophète, et transcrit par conséquent une Parole qui est incontestable.
La première raison semble la plus probable, car le sous-titre de l’ouvrage est : “La fondation de l’universalisme”. Si A.B. voulait démontrer que Paul est LE précurseur de l’universalisme, il y a parfaitement réussi et on ne peut que lui reprocher certaines exagérations ou inexactitudes, qui sont les suivantes :
- l’affirmation “ (Paul)… un homme violent et rancunier…” (P. 100) me paraît très exagérée, sinon injustifiée.
- Au chapître 7, A.B. présente Paul comme un homme opposé à la Loi, qui va jusqu’à affirmer “ …tout est permis…”.
Lire la suite ›
8 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Le livre d'Alain Badiou est très accessible et court ce qui rend inutile tout résumé. Simplement au travers du livre, Alain Badiou retrace les principales étapes de la vie de Paul et commente ses principales lettres (Galates/Corinthiens 1, 2/Romains/Thessaloniciens.
Alain Badiou ne croit pas à la résurrection du Christ et peut-être laisse-t-il entendre que Paul était moins attaché à l'historicité de l'événement qu'en son potentiel révolutionnaire. Qui connaissait Robespierre/Danton et Bonaparte en 1788 ?

Paul pousse les conséquences de l'événement résurrection à son paroxisme en énonçant l'universalisme du Christianisme, religion du fils plutôt que du Père et caducité ou secondarité des autres identités/représentations...Badiou s'attache moins à expliquer en quoi dans le monde antique ce geste est révolutionnaire mais s'efforce de montrer à quel point le monde moderne s'oppose à cette pensée au travers de la construction d'identité factive : Bobo/cadres dynamiques/insiders/outsiders/ minorités opprimées/etc...Le Monothéisme c'est un Dieu pour tous.

"L'événement résurrection" construit le monde et sa perception. Il est indémontrable ou improuvable. Il ne s'agit pas d'une vérité scientifique ou une série de fait évident car Paul ne s'adresse pas à la raison des philosophes. Il s'apparente davantage à un énoncé performatif.
Lire la suite ›
1 commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Etatcritique TOP 1000 COMMENTATEURS le 11 novembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
Voilà un livre plaisant, quoique difficile puisque -réellement- philosophique et non théologique et/ou historique. L'auteur a réfléchi (ce qui ne va plus de soi de nos jours). Il nous livre des considérations pertinentes, structurées et fondées (au sens d'ayant un fondement). Rien que pour cela, ce livre, exigeant, devient de valeur. Spécialement, l'angle de vue de l'auteur (on aurait presque envie de dire l'angle de tir) est original, en tout cas, se démarque de la plupart des ouvrages, assez conventionnels sur le sujet, et donne à réfléchir.
Un exemple pour que vous puissiez savoir si ce livre est pour vous : « La démarche générale de Paul est la suivante : s'il y a eu un événement, et si la vérité consiste à le déclarer et ensuite à être fidèle à sa déclaration, il s'ensuit deux conséquences. D'abord, la vérité étant événementielle, ou de l'ordre de ce qui advient, alors elle est singulière. Elle n'est ni structurale, ni axiomatique ni légale. Aucune généralité disponible ne peut en rendre compte, ni structurer le sujet qui s'en réclame. Il ne saurait donc y avoir une loi de la vérité. Ensuite, la vérité étant inscrite à partir d'une déclaration d'essence subjective, aucun sous-ensemble pré-constitué ne la supporte, rien de communautaire ou d'historiquement établi ne prête sa substance à son processus. »
Comme l'écrit Alain Badiou : « J'ai moi-même soutenu que le propre de la philosophie n'était pas de produire des vérités universelles, mais d'organiser leur accueil synthétique en forgeant et remaniant la catégorie de Vérité. »
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?