• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Salamandre a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Salamandre Broché – 25 mai 2006

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
3.6 étoiles sur 5 30 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,50
EUR 5,93 EUR 0,43
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Promotion Folio
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Salamandre
  • +
  • Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999
  • +
  • Katiba
Prix total: EUR 22,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Dans ce récit d'un parcours absolu, Jean-Christophe Rufin livre une tragédie moderne, où l'héroïne semble soudain obéir à une loi profonde qui la pousse à se détruire et à s'accomplir en même temps...

Quatrième de couverture

Catherine, dont la vie s'organisait autour du travail avec la haine des dimanches, le secours de la télévision, l'affection d'un chat et l'usage fréquent de somnifères, tourne le dos à la France pour s'installer au Brésil. Dépassant sa condition de touriste, elle quitte l'univers des agences de voyages pour celui des favelas. La violence avec laquelle les gens se traitent entre eux ne lui est alors plus épargnée. Dans ce récit d'un parcours absolu, Jean-Christophe Rufin livre une tragédie moderne, où l'héroïne semble soudain obéir à une loi profonde qui la pousse à se détruire et à s'accomplir en même temps. À travers ce portrait d'une femme qui se perd et se découvre, l'auteur reprend aussi un thème qui lui est cher, celui de la rencontre entre les Occidentaux et leurs tiers-monde fantasmé. Loin de la vitrine exotique et du mythe révolutionnaire, il va au-delà de la vision idéalisée, tout au moins «idéologisée», du tiers-monde, vers un monde ambivalent, fait à la fois de richesse et de violence, repoussant et attirant.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 31 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
La salamandre/Jean Christophe Rufin
Ce bref récit est la relation romancée d’un fait divers qui s’est passé à Récife dans le Nordeste du Brésil.
Catherine veut fuir l’esclavage de notre société occidentale et l’occasion lui est offerte de se rendre au Brésil, un pays virevoltant, coloré, sensuel et violent.
Elle va faire la connaissance du beau Gil, trente ans de moins qu’elle, qui va embraser son cœur et sa vie. Elle réalise « qu’il y avait quelque chose de vertigineux dans cette évolution. »
Et aveuglément, obstinément elle fonce, elle s’engouffre dans cet amour et s’y enfonce jusqu’à la destruction, la déchéance et la déraison.
Ce qui semblait un paradis va ressembler à un enfer. L’amour va brûler Catherine, l’aliéner, la réduire à l’esclavage, mais il apparaît en définitive qu’une forme d’accomplissement et de libération vient au terme de ce drame.
À la fin, elle réalise « qu’il lui reste l’amour, l’amour pur, celui que l’on offre et qui n’attend rien. »
Elle voit « dans sa vie la trace de deux esclavages. Le premier, elle l’avait passé dans des bureaux tristes. Le second c’était sa passion violente pour Gil. Dans les deux cas, sa liberté, son avenir, sa tranquillité avaient été anéantis… La liberté, pensait-elle, c’est le choix de ce qui va nous asservir. »
On va assister tout au long du récit au heurt de deux mondes, l’un nanti l’autre pauvre. Et l’on découvre avec effroi que l’humiliation de donner rejoint celle de recevoir.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 24 avril 2005
Format: Broché
Comme dans Rouge Brésil, l'auteur qui connaît intimement le pays, nous en donne une vision magnifiquement juste. Ici, il ne s'agit pas de faire revivre l'Histoire des premiers occidentaux en cette terre lointaine. C'est la petite histoire qui nous est contée, celle de Catherine, Française révélée à elle-même par sa passion pour Gilberto, un garçon des favelas.
L'amour se mêle à la violence, la cupidité et l'incompréhension qui relie un être éduqué à la beauté du monde, même si celle-ci n'est restée que fantasmée, et un être qui n'a connu que l'école de la misère et de la rue.
La force du conteur, c'est sa simplicité. Pas de morale. L'histoire est forte et belle parce que sans issue, sans vainqueur non plus, au-delà de l'horrible destin réservé à Catherine...
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Orange TOP 1000 COMMENTATEURS le 15 août 2009
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre, que l'auteur lui-même ne semble pas placer au firmament de son aeuvre ne peut que déranger le lecteur. Car il traite de la problématique de l'amour total et sans retour d'un être, pour un autre. Il débute comme un mauvais roman de kiosque de gare, puis m'a fait penser, (non par la forme, mais par la personnalité de Catherine) à « Hécate et ses chiens » de Paul Morand. On se souvient d'ailleurs que Jean Christophe Rufin a eu un contact avec cet auteur, dont on connait le génie à décortiquer l'âme féminine.
Alors oui, ce roman met en face d'un « quart monde », une femme de « notre société », dite développée, alors oui encore, l'auteur y expose-t-il en filigrane, ses thèses habituelles sur la difficulté du « rapport à l'autre », alors oui enfin le lecteur vit-il un drame humain épouvantable.
Mais pour autant Jean Christophe Rufin nous avait habitués à plus de souffle. L'univers étroit des deux personnages pourrait d'ailleurs se situer ailleurs qu'au Brésil, qui n'a pas le monopole de tels débordements humains. Ce roman se lit comme on lirait un mauvais fait divers un peu sordide se déroulant dans un cadre exotique et n'est sauvé que par la réflexion de l'auteur sur la complexité du sentiment amoureux de son personnage principal pour un sinistre « mec ». Mais faut-il en passer par là pour véritablement aimer !!
A lire pour bien comprendre les méandres de l'oeuvre de JC Rufin.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Que fait elle Catherine, notre petite secrétaire française en vacances sur la côte touristique brésilienne ? Comment réagit cette célibataire quadragénaire grise face à la jeunesse vigoureuse d'un autochtone entreprenant ? Cette femme rougit par les morsures du soleil se brûle soudain aux feux de l'amour. Elle est salamandre triste si sombre qu'il n'y a que les flammes qui lui soient si douces.

L'écriture de Rufin, permet de parcourir cette fable moderne (aux accents surfaits), avec allégresse et rapidité. Pourtant la présentation de ses personnages relève de la vieille école du romancier scrupuleux, nous infligeant la description méticuleuse de carapaces humaines avant de s'introduire en elles pour expliquer tel ou tel comportement (page 57 à propos de Catherine jeune épousée : elle préféra donc penser que ce divorce était un malheur et en fit retomber le reproche sur ses parents, espérant se libérer par là d'une autre dépendance).

J'ai l'impression de connaître par moment quelques lourdeurs administratives obligatoirement introduites au fil des pages pour donner un sens cohérent à certaines actions.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?