undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
39
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Petite piqûre de rappel ou mise au point selon... Une romance érotique est basée sur l'évolution des sentiments des acteurs, incluant des scènes érotiques et un happy end, alors qu'un érotica sera plus axée sur l'évolution de la sexualité et ne terminera pas forcément bien pour le couple concerné. Ici nous avons un erotica original surfant sur la mode actuelle du BDSM certes mais remercions alors E.L James de cette sortie du placard puisque les publications pullulent désormais, ceci étant le terme Mummy Porn qui en résulte est plutôt risible... Quant à cette collection Harlequin, grand format qui plus est, j'avoue avoir été agréablement surprise par la qualité de ce qu'elle nous livre ici!

Il est utile de signaler qu'il existe un prologue gratuit à ce titre qui pose les bases du monde de l'héroïne tout en s'y immergeant directement, qui est aussi utile pour mieux cerner son patron, nous donne une vision plus tangible de cet univers SM qui s'ouvre à nous, car Nora est une Switch, elle excelle tant en Dominatrice qu'en soumise.La clef des secrets:Le prologue exclusif du roman Sans limites

Sans limites, c'est une histoire d'amour blessé, déchiqueté, un manque, un vide, une absence, de la souffrance, de la douleur, comme si le cœur n'avait plus de larmes mais un effroyable besoin de saigner au point que seul le corps puisse en témoigner et le faire à sa place. C'est la dépendance d'une femme envers son ex amant, d'un homme pour sa femme qui l'a quitté, c'est une rencontre perturbante entre ces deux êtres qui cherchent le salut, parce qu'ils ont appris à leur dépend qu'aimer n'est pas forcément suffire. Nora compte faire le deuil de son histoire par le biais de son livre mais n'y parviendra pas seule, aussi veut-elle le meilleur éditeur pour la guider, sans lui révéler son objectif profond! Et on se rend vite compte que les réactions de Nora, ses pensées et manières d'agir vont servir à Zach dans son débat intérieur, vont l'amener sur la voie de la guérison!

C'est une histoire plutôt sombre et violente moralement parlant, mais traitée de belle manière, si bien que rien ne nous pèse, rien ne nous étouffe ni ne nous oppresse! c'est une femme truculente et pétillante, adepte de pratiques différentes qu'elle assume totalement. Elle est amoureuse, belle et passionnée, elle ne se voile pas la face, n'est pas dans le déni, et ses relations avec Wes, son assistant sont sincères et profondes, il est son complice, son oxygène, sa prairie inviolée, sa lumière dans les ténèbres qui manquent de l'engloutir. Son point faible c'est Soren, que nous découvrons pas à pas, seul homme qu'elle n'ait jamais aimé, celui qui l'a initiée, son Maître, sa plaie ouverte.

Zach c'est l'éditeur sceptique face à un roman à l'eau de rose, à un auteur qu'il a jugé d'emblée mais qui ne peut que revoir sa copie au fur et à mesure de leur collaboration! Il est attiré par elle, mélange de curiosité et de fascination, et pour la comprendre, il va approcher ce monde qu'il ne connait pas, qui a priori ne le branche pas. Et se découvrir lui-même. Le sexe n'est pas le fil conducteur de cette histoire, très peu de scènes sexy l'agrémente, c'est un parcours sur fond de...ce n'est pas morbide mais l'émotion est intense!

Le ton est délicieux les dialogues sont savoureux, c'est très bien écrit et l'ambiance nous empoigne d'emblée. Les acteurs sont intelligents et cultivés, ils ont leur propre foi et leurs propres valeurs, ils ne nous les imposent pas mais nous les livrent subtilement, avec pudeur en ce qui concerne Zach, avec humour du côté de Nora!

Donc pour moi ce livre est à la frontière de la romance érotique ou même d'un érotica et d' une romance contemporaine différente, car amour il y a, mais traité autrement et c'est ce charme novateur un brin torturé qui m'a conquise! Les sentiments sont exacerbés et très bien analysés, il n'y a aucune fausse note, aucun mauvais goût, il se dégage une douceur et une poésie de tout cela, de la douleur mêlée au plaisir comme ici le sujet traité. De même les pratiques sont très bien détaillées mais avec esthétisme sans que nous nous sentions acteurs ni voyeurs puisque très peu jouées, et je dois dire que ce roman m'a retournée. Les mots de l'auteur m'ont percutée, tant où ça fait mal que là où ça soulage.
1212 commentaires| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2013
Un livre que je n'attendais pas et qui m'a incroyablement touchée, bouleversée réveillant une grande palette d'émotions.
Nous voici à nouveau en immersion dans l'univers BDSM mais l'auteur a pris le parti d'une approche à contre-pied de la romance érotique classique.
Nous louvoyons entre Dominants et soumis, nous éduquant au passage aux rites mineurs de ces rapports particuliers, l'apologie du sacrifice et de la souffrance écrite d'une plume habile, qu'on tente de nous expliquer peut heurter la sensibilité des plus délicats peut être même choquer les fleurs bleues.
Tiffany Reisz a su imposer son style avec une écriture de qualité, pour dépeindre parfois des scènes violentes mais pas dénuées d'esthétisme, et un scénario rondement mené.
Si vous cherchez un livre où les scènes de sexe s'enchainent comme le dit Mantrisse, passez votre chemin, ce n'est pas de cela qu'il est question ici.
Une histoire qu'on a du mal à se sortir de la tête une fois terminée, des personnages accrocheurs, un récit avec des révélations perturbantes et une lecture qui se fait plus addictive au fil des pages.
Un livre étonnant à plus d'un titre tout autant que troublant qui vient s'ajouter à ma liste diamant.

P.S. : Réservé à un public averti, on touche plus au SM qu'au bondage.
22 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2013
Tout commence par un rapport de force entre Nora Sutherlin, un célèbre auteur de romans érotiques, et son éditeur, Zach Easton, fraîchement débarqué de Londres. Elle souhaite publier un livre différent de ses écrits habituels et a sollicité l'aide d'une prestigieuse maison new-yorkaise. Zach est farouchement opposé à ce projet que lui impose son supérieur et compte mener à la baguette la jeune femme en lui faisant bien sentir que c'est un écrivain du ruisseau, qui n'écrit que des histoires de caniveau. Pas très sympa, donc. Ceci dit, Nora est une jeune femme rebelle, sarcastique et plus encore.

Elle a connu une liaison d'une dizaine d'années avec Soren, avec lequel elle a partagé les tourments de la soumission avant de s'enfuir. Elle s'est alors lancée dans une carrière secrète, celle de devenir la plus grande Dominatrice d'une boîte privée. Autant dire qu'elle n'est pas effarouchée à l'idée d'être bousculée par Zach, au contraire elle y trouve du plaisir et c'est pour elle un véritable stimulant. Elle cherche aussi le déstabiliser, à flirter avec et à le pousser dans ses retranchements, mais Zach est un homme secret et aigri. Il sort d'une rupture amoureuse qui porte encore des traces, le fantôme de son ex est partout présent dans ses pensées, au risque de le rendre fou.

Laissez-moi aussi vous présenter Wesley, un jeune Apollon qui vit sous le toit de Nora et officie en tant qu'assistant personnel. Or, c'est un intouchable. Ses convictions religieuses sont profondes, le garçon est vierge, fou amoureux de Nora, elle-même n'est pas insensible à son charme, et pourtant ces deux-là ne cèdent jamais à leurs pulsions. Là aussi, l'histoire est intéressante à suivre.

Car c'est tout l'intérêt de ce livre, multiple et moins racoleur que ses confrères. Sans Limites vous raconte une histoire d'amours désabusées, d'amitié, de confiance et de découvertes de ses désirs les plus sombres, les plus inavouables. C'est un livre qui m'a finalement grandement surprise, car l'histoire est teintée d'une certaine amertume. Tour à tour, elle est capable de se révéler complexe et fascinante, avec des passages déstabilisants sur la violence que s'inflige l'héroïne. On ressent vivement son désespoir, son impuissance, sa fragilité aussi. Par contre l'écriture est belle, sensuelle et ôte ainsi les soupçons de dégoût qu'une telle histoire pourrait inspirer. A tenter, pour l'impression de lire autre chose qu'une simple fiction érotique.
22 commentaires| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Zach travaille au Royal House Publishing, une maison d’édition. Il est l’un des éditeurs les plus brillants. C’est pourquoi son patron lui propose de travailler sur le prochain livre de Nora Sutherlin, un livre érotique. Zach refuse car il n’aime pas ce genre de roman à l’eau de rose. Il lira quand même le livre de Nora et lui donnera sa chance si elle accepte de modifier son livre. Elle aura alors six semaines pour le modifier avant que Zach accepte ou non de signer le contrat.

J’avais envie de découvrir ce roman après avoir lu le premier tome de la saga Fifty Shades, un tome que j’ai très moyennement apprécié (désolée pour les fans mais je n’ai toujours pas compris quel est l’intérêt de l’intrigue du premier tome). Je me demandais donc si j’étais faite pour lire de temps en temps des romans érotiques ou pas. C’est le deuxième roman érotique que je lis et je pense retenter l’expérience car je fus agréablement surprise à la lecture de Sans limites que j’ai préféré à Fifty Shades.

L’intrigue principale tourne autour de l’écriture d’un livre érotique, mais pour moi ce n’est pas le point fort du livre. C’est les personnages qui sont très importants dans ce roman, ils apportent une grande valeur ajoutée à l’intrigue. J’ai apprécié Nora et Wesley, son stagiaire. Parlons d’abord de Zach… Zach n’est pas dans la meilleure période de sa vie puisqu’il a quitté sa femme Grace, alors qu’il l’aime encore. Il n’apprécie pas Nora à cause de sa réputation. C’est également un homme réservé. Nora est également séparée de "l’homme de sa vie", Soren. Elle est écrivain le jour et dominatrice dans un club sado-maso la nuit. Autant vous dire que ces deux personnages n’ont quasiment rien en commun. Cependant, Nora séduira petit à petit Zach et essayera même de lui faire découvrir son monde sado masochiste. Zach se laisserait bien séduire par Nora, mais un éditeur ne couche jamais avec l’écrivain avec qui il travaille. Puis il aime toujours Grace… On apprend d’ailleurs à découvrir la véritable nature de Nora, une femme qui se montre dominante et assez froide. Mais quand on apprend à la découvrir, on s’aperçoit qu’elle a souffert dans sa vie. Quant à Wesley, c’est un jeune homme qui a l’air de très bien s’entendre avec Nora. Attention, il n’a aucune relation intime avec Nora. Elle le materne, le protège comme s’il était son propre fils. Pourtant, Wesley est secrètement amoureux de Nora. J’ai vraiment apprécié Wesley, ce jeune homme amoureux mais très patient avec Nora. Il est près à attendre le jour où peut-être celle-ci changera et arrêtera son boulot de dominatrice, afin de se donner à elle. Il m’a vraiment touché (je ne vous dirai pas pourquoi ! )

Nora aura donc plusieurs "prétendants" et cela amènera pas mal de piquant dans ce roman. Qui choisir entre Soren, un homme qu’elle sait qu’il n’est pas fait pour elle mais qu’elle aime, Zach qu’elle essaye de séduire ou Wesley, qu’elle considère comme son fils (du moins au début). Les histoires de ces trois personnages m’ont beaucoup plu ainsi que les jeux de séduction de Nora.

Bien sûr, ce roman étant qualifié d’érotique, il y a quelques scènes érotiques Néanmoins, je les ai trouvé beaucoup moins "choquantes" que dans Fifty Shades. L’auteur nous initie un peu à l’univers du sado masochisme avec une plume et un style d’écriture agréables qui rendent la lecture soft et non choquante. D’ailleurs, j’ai beaucoup apprécié le style d’écriture de l’auteur qui a rendu ma lecture addictive. Je l’ai lu en très peu de temps car je voulais absolument connaître le dénouement final concernant les personnages.

Tiffany Reisz a également très bien réussit à me tenir en haleine. Jusqu’au dénouement final, je ne savais pas comment ces trois relations allait se terminer. Vous serez d’ailleurs assez surpris…

Je vous conseille la lecture de ce roman. Un roman érotique, oui, mais bien écrit,passionnant, soft et avec des personnages intéressants."
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'achève à l'instant ce livre et j'en suis toute retournée...

A toutes fins utiles, et pour celles qui cherchent un livre romantique ou édulcoré (euh... Mauvais choix !!).. je précise qu'encore une fois...le cadre est planté au milieu du petit monde SM...Si vous avez suivi mes commentaires précédents, vous allez être surpris par ce revirement... Attention, ohhhh tout doux "joly jumper" non ni Pierre ni Sirius ne m'ont convertie( allez les gars un peu d'humour DIANTRE !!!) au risque de passer pour une radote, je tiens à préciser encore et encore que je ne suis toujours pas friande de ces scènes SM mais... mais.... à la différence de certains auteurs qui se cantonnent et se contentent de nous livrer des scènes hard trop crus à mes yeux, Tiffany Reisz, a l'art et la manière de nous faire aimer ses personnages.

En l'occurrence, sa "Nora" nous entraîne dans ses dérives, dans ses passions et dans ses amours...

Nora.. on ne peut que l'aimer...parce qu'on comprend dès le départ qu'elle est en proie à une passion destructrice, qu'elle essaie de s'en sortir et que malgré tous ses démons et ses souffrances, elle donne et c'est la gentillesse personnifiée et puis, en plus, elle assume complétement sa personnalité et arrive à nous expliquer pourquoi elle fait ça et ce qu'elle ressent (alors bien sûr, j'ai du mal à comprendre mais au moins on m'a expliqué).

C'est un livre truffé de sens, d'humour et d'amour...Un livre original où les protagonistes croisent leurs destins, s'aiment, se détruisent et (se) reconstruisent malgré tout.... TF ne succombe pas aux happy end et nous bleuffe jusqu'au bout.. parce que moi la fin, je l'avais imaginée différente...je veux bien vous dire comment en bonne vraie romantique que je suis...donc pour celles qui ne veulent pas savoir ou qui ne l'ont pas encore lu... Ne lisez pas les lignes qui vont suivre...

J'aurai aimé que Nora brûle tous ses souvenirs du passé surtout ceux qui la rattachent à Soren et que Wes lui révèle sa véritable nature "vanille"... qu'elle se prenne de passion pour Zak..

....Zak qui aurait compris que sa femme Grace n'est pas la perfection incarnée mais un fantasme de ses 13 mois de célibat...Quant à Soren lui (je l'aime pas celui là) éliminé..Game over...

Bref, vous avez compris que oui j'ai beaucoup aimé ce livre ..Je salue d'ailleurs son auteur pour sa fluidité, son écriture efficace, son imagination et sa fine psychologie... A bientôt de vous lire Mme Reisz !!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2013
Magnifique roman érotique qui repousse les limites dans les rapports entre les personnages et le sexe. Plusieurs histoires d'amour se croisent toutes différentes et belles. Cependant,la relation érotique qu'entretient l'héroïne avec l'homme de sa vie peut perturber un certain public non averti, car c'est une forme d'amour violente mais très intense. Ceci fait partie du milieu Bdsm , mais j'ai adoré le livre.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
L'histoire a un peu de mal a commencer mais ensuite, c'est un roman tout a fait intéressant. On ne s'attend pas a cette fin, et l'on se prend d'affection pour Zach et Wesley.
J'ai bien aimé ce livre qui ne ressemble pas du tout à 50 nuances qui est quand meme la référence dans ce domaine.
Lisez vite les 80 premières pages ensuite, vous vous attacherez aux personnages et aimerez connaitre la fin.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2015
je suis une adepte des romans érotiques et après avoir lu pas mal de trilogie, je croyais avoir fait le tour de ce genre de livre et bien non!
"sans limite", nous plonge dans l'univers sulfureux du SM avec une héroine attachante, surprenante et combien ambiguë. les personnages sont forts, violents, perturbés et l'écriture nous les rend réels. un vrai bijou du genre! dans ce livre, Nora nous fait découvrir son monde et la fin nous donne une seule envie, celle de découvrir le volume 2...
je suis en train de le lire et il commence très fort!!!!! prometteur........affaire a suivre !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2015
Pitch :

Zach Easton, un éditeur de la vielle école, n’a pas quitté l’une des maisons d’édition les plus prestigieuses d’Angleterre pour s’occuper d’un vulgaire livre pornographique. C’est ainsi qu’avec beaucoup de mépris pour son genre littéraire, il accepte néanmoins de s’occuper du nouveau livre de la magnifique autant que sulfureuse Nora Sutherlin. Mais il ne lui reste que six semaines avant de quitter New York pour Los Angeles. C’est donc sans ambiguïté ni la moindre courtoisie qu’il annonce à l’auteur que son roman pourrait éventuellement être publié si elle le réécrit entièrement sous sa direction dans ce délai.

Loin de la choquer, son approche abrupte et sans concession séduit la belle Nora qui n’aime rien tant que les coups de cravaches, au propre comme au figuré. Elle se plie aux instructions de son éditeur avec une docilité et une obstination qui force l’admiration de cet homme si austère que l’un de ses collègues l’a surnommé le brouillard de Londres.

Mais Nora Sutherlin n’est pas n’importe qui. Ex soumise à un mystérieux et charismatique Soren, elle est aujourd’hui la Domitratrix la plus connue et la plus dangereuse du « sous-monde ». En véritable sirène, elle entraîne peu à peu Zach dans cet univers inquiétant autant que fascinant qui ne connaît que ses propres règles. Au huitième cercle, une claque bien sentie veut dire bonjour et un passage à tabac, un acte d’amour infini.
Dans ce jeu de dominant dominé, chacun pense ses blessures grâce et malgré l’autre. Mais Tiffany Reisz excelle dans l’art de la manipulation. Elle nous entraîne avec délice dans un jeu de dupe qui nous fait pressentir et craindre tout à la fois l’issue inévitable de cette histoire.

Commentaire critique :

Tiffany Reisz a la courtoisie d’avertir le lecteur au début du livre : elle n'écrit pas des romans d’amour mais des histoires d’épouvante. J’aurais dû prendre l’avertissement au sérieux.

Après moult lectures plus ou moins sirupeuses badigeonnées de BDSM expurgé de l’après « Fifty Shade », « Sans limites » dépassent effectivement toutes les limites. Oubliez tout ce que vous saviez du soft BDSM (bondage - sadomasochisme) car vous allez faire connaissance avec le vrai sadisme. Pire que tout, passé le premier moment d’horreur, vous allez vous surprendre à continuer votre lecture … à votre sens moral défendant et en tremblant. Lorsque j’étais adolescente, c’est ainsi que je lisais jusqu’au bout de la nuit les romans de Stephen King. J’ai trouvé mon Stephen King pour adultes avertis seulement.

Inutile de se leurrer, Tiffany Reisz ne fait pas de quartier et ne vous épargnera rien : de la claque administrée avec force après un « je t’aime » parce que l’autorisation de parler n’avait pas encore été donnée, aux punitions gratuites et injustes, en passant par des actes sexuels violents mais toujours consentis, vous n’en finirez pas de vous demander où l’auteur place-t-elle la limite. Contrairement aux adeptes du BDSM, vous ne pouvez pas lancer votre mot d’alerte pour que tout s’arrête et surtout pas quand vous apprenez que le maître tout puissant de ce monde sous terrain n’est rien d’autre qu’un authentique prêtre de l’église catholique. De temps en temps, Tiffany Reisz a l’art de nous faire éclater de rire alors que l’on devrait dénoncer haut et fort tant d’irrespect.

A l’instar de son héroïne, Nora Sutherlin, Tiffany Reisz est insolente, irrespectueuse des codes et de la bienséance, n’écoute que son instinct et aime écrire. Car tout cela est mené de main de Maître. Contrairement à beaucoup de livres du genre, mais nous pouvons nous demander à ce stade si Tiffany Reisz n’a pas créé un genre à part entière, « Sans limites » est bien écrit et c'est avec une certaine pudeur qu’elle nous fait voyeur de ce monde, juste ce qu’il faut pour qu’on comprenne et avec une distance qui rend la lecture supportable aux non-initiés. Tiffany Reisz maîtrise son histoire de bout en bout et manie à la perfection l’art de nous cravacher pour ensuite adoucir la douleur avec la caresse de sa plume.

Face à tant de maestrias, je m’incline et ne peut dire autre chose que « Merci Madame ».
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2013
CHANGE DES AUTRES TRILOGIES MAIS UN PEU LONG PAR MOMENT. PAS VRAIMENT VIBRANT. MANQUE DE PIQUANT ET D UNE HISTOIRE DE FONDS
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici