• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Saturday Night Wrist a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Saturday Night Wrist

4.6 étoiles sur 5 14 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
22 neufs à partir de EUR 3,63 10 d'occasion à partir de EUR 1,99 1 de collection à partir de EUR 14,03
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Deftones


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Saturday Night Wrist
  • +
  • Koi No Yokan
  • +
  • Diamond Eyes
Prix total: EUR 34,15
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1970)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Maverick
  • ASIN : B000ION6F4
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 79.427 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Hole in the earth
  2. Rapture album version
  3. Beware
  4. Cherry waves
  5. Mein
  6. U u d d l r l r a b select start
  7. Xerces
  8. Rats rats rats album version
  9. Pink cellphone album version
  10. Combat
  11. Kimdracula
  12. Riviere

Description du produit

Description du produit

DEFTONES Saturday Night Wrist (2006 UK 12-track CD album with highlights including the lurching menace of FM the manic violence of Rats and the ethereal slow-burner Beware plus System Of A Downs Serj Tankian lends vocals to Mein whilst PinkCellphone features an explicit monologue courtesy of Giant Drags Annie Hardy housed in the original hype-stickered jewel case with the picture / lyric booklet)

Critique

Il est loin le temps du juvénile Adrenaline, au son cru, débordant d’ennui craché, de guitares acérées, de fragilité et de rage mêlées. Deftones a fait évoluer peu à peu son metal vers des sonorités plus éthérées, ce qui était déjà contenu, à l’état embryonnaire, dans ce premier album (avec, notamment, le morceau-fantôme, « Fist »).

Si Deftones (2003) avait déçu, comparativement au splendide White Pony (2000), ce cinquième album semble, quant à lui, marquer un véritable pas en avant de la part d’un groupe qui est de moins en moins brutal et de plus en plus envoûtant.   Chino Moreno n’est, au fond, jamais meilleur que lorsqu’il sait délaisser ses hurlements d’écorché (ce qu’il a compris, y recourrant plus parcimonieusement) pour un chant mélodique, intensément expressif, parfois éblouissant. Et le groupe jamais meilleur sans doute que lorsqu’il donne chair à l’émotion dont le chant fournit le squelette. Ici, la basse est vrombissante, vibrante, bondissante et jette aux tripes ses ondes chaudes ; la guitare alterne entre broderies mélodiques du meilleur effet et orages de férocité ; le batteur impressionne encore par sa capacité à jongler entre puissance et délicatesse, entre vélocité et douceur. Quant au DJ, il est celui qui achève de donner forme aux morceaux, avec ses discrètes nappes de synthé et ses touches trip-hop (comme sur les deux précédents albums, il est certainement à l’origine du seul morceau trip-hop du disque, cette fois-ci « Pink Cellphone »).  

Divers sans jamais être incohérent (ce qui est surprenant pour un enregistrement qui a nécessité cinq studios et s’est étalé sur environ un an et demi), Saturday Night Wrist est traversé par une mélancolie sourde, prenant tour à tour la forme d’éclats de colère et de nervosité (« Rapture », « Rats ! Rats ! Rats ! »), de tristesse languide (« U, U, D, D, L, R, L, R, A, B, Select, Start »), de rêverie (le sombre« Pink Cellphone », le brumeux « Cherry Waves ») ou d’envolées aériennes (presque tous les morceaux, mais surtout « Beware »,« Xerces », « Hole in the Earth »).   Jamais sans doute le groupe n’avait paru si audacieux. Dans la lignée de White Pony, il met à profit les influences new wave (celle du Cure de Disintegration, notamment, qui est évidente)et electro, qu’il approfondit.

Cela donne lieu à de belles surprises, comme l’instrumental (une première pour le groupe) ambiant « U, U, D, D, L, R, L, R, A, B, Select, Start », à la batterie jazzy et aux forts accents post-rock, évoquant Mogwai, voire Tortoise ; comme aussi le très beau « Beware », qui démarre lentement avec un bourdonnement et des cordes de guitare caressées, pour s’envoler dans les airs avant de conclure dans une lourdeur massive digne du meilleur doom metal. Seul « Mein », le single en duo avec Serj Tankian (System Of A Down), est en dessous du niveau global de l’album.  

Si Deftones est connu pour être un « groupe de scène », aux concerts intenses et énergiques, Saturday Night Wrist semble attester les capacités de création d’un vrai groupe de studio, que la scène ne parvient pas à rendre (et c’est pourquoi le groupe joue davantage des compositions agressives que mélodiques, notamment parce que Chino Moreno y chante souvent faux et préfère hurler). Ce cinquième album pourrait, avec le temps, être considéré comme un des meilleurs.  

Guillaume Mougel - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 19 octobre 2012
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 9 novembre 2006
Format: CD
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2007
Format: CD
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 8 novembre 2006
Format: CD
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2007
Format: CD
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 6 novembre 2006
Format: CD
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2013
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?