• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Scary Monsters a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,49
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : inandout_france
Ajouter au panier
EUR 11,96
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : hifi-media-store
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Scary Monsters CD, Bonus, Enregistrement original remasterisé

CD inclus dans notre offre Bestsellers à moins de 10€
4.5 étoiles sur 5 26 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
50 neufs à partir de EUR 3,85 12 d'occasion à partir de EUR 3,21
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste David Bowie


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Scary Monsters
  • +
  • Station To Station
  • +
  • Low
Prix total: EUR 31,48
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (17 septembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Bonus, Enregistrement original remasterisé
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B00001OH7Y
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 26 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 699 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
6:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:45
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

14th studio album released in 1980. Incl. "Ashes to Ashes", "Teenage Wildlife"," Its No Game" & "Fashion"

Amazon.fr

Certains prétendent que c'est le dernier grand disque de Bowie, et certainement son seul grand album des années 80. Même s'il lui manquait le mordant de ses camarades punk du moment, il sut séduire certains fans du genre ainsi que des fans de rock plus classique. Le jeu énergique est doté d'une production sans fioritures, donnant un produit au style "arty" dans son ensemble. L'album débute sur "It's No Game (Part I)", chanté en japonais. Et se termine sur "It's No Game (Part II)", en anglais. Une des chansons ("Kingdom Come") est écrite par le New- Yorkais Tom Verlaine. "Scream Like A Baby" est une histoire sombre et violente, hurlée. Sur "Ashes To Ashes", Major Tom confesse son penchant pour les drogues, tout en étant brillant et séduisant, alors que "Fashion" fut un hit de dancefloor. Le joyau de cet album reste le titre éponyme, avec la guitare implacable de Robert Fripp. Bowie n'a plus été aussi inspiré depuis belle lurette... --Lorry Fleming

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par jorginho TOP 1000 COMMENTATEURS le 16 janvier 2016
Format: CD
Cela fait plusieurs jours que je tourne autour de mon ordinateur à savoir quoi écrire au sujet de la mort de David BOWIE. Même taper ce p... de terme mort sur le clavier est en soit une souffrance. Le monde est un peu moins beau, en tout cas mon monde à moi.
Alors, ce jour, j'ai choisi de me souvenir de l'artiste caméléon par le biais de mon album préféré: SCARY MONSTERS AND SUPER CREEPS. Choix assumé et totalement subjectif au vu de la carrière du monsieur et de la quantité de chansons phares et inoubliables composées sur cinq décennies (Heroes, Life on Mars?, Young Americans, Space Oddity, China Girl et toutes les autres: tubes ou pas, certaines même très torturées) All the days of my life comme tu le dis sur DAYS que j'écoute en écrivant ces dérisoires lignes, le cœur gros, un peu paumé. Tous les jours de ma vie, ton art DAVID B. a rempli mon âme d'un peu de légèreté, m'a mis du baume au cœur dans certains moments difficiles. Tu es parti avec un peu de moi, une part de ma jeunesse et le rêve idiot que tu étais immortel. Un dieu en quelque sorte... ou l'artiste des artistes.
Lorsque je te découvris vraiment ce fut sous les traits d'un clown blanc, à la télévision dans un clip fantasmagorique et fascinant, aujourd'hui ces images sont cultes (merci David Mallet) et souvent montrées et critiquées...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je connais deux façons de faire halluciner des amis qui aiment la musique sans connaître à fond les légendes du rock :

1/Helter Skelter sur le Blanc des Beatles (qui fait passer la reprise de U2 pour une berceuse)

2/Scary Monsters de Bowie avec sa violence inouïe (It's no game part 1), des voix à fleur de peau (Screaming like a baby), de la tendresse (Because you're youg) les délires de Fripp dont le jeu reste à ce jour un mystère pour les gratteux de tous bords (particulièrement sur le titre éponyme) en bref pour TOUT.

L'album d'un mec qui a les nerfs qui lâchent face à la société des années 80 qui se dessinent... mal ! L'asile (Ashes to Ashes) avant la boîte de nuit (Let's Dance).

Réaction générale de ceux qui ne connaissent que peu le Thin White Duke : mais...c'est Bowie, ça ??? Mer%£$ alors, c'est GENIAL.
2 commentaires 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 13 janvier 2004
Format: CD
Apres la trilogie berlinoise, on se demandait ce que Bowie allait bien pouvoir nous pondre...Scary Monsters est en dehors de toute attente, il marque la fin de la periode new-wave de l'auteur (alors que d'autres y entrent a peine) avec un retour a des rythmiques rock (It's no game - Scary Monsters), un avant gout de Let's Dance (Fashion) et des melodies sorties on ne sait d'ou (Teenage Wildlife *** - Scream like a baby - Because you're young). Bowie a condense dans cet album 10 ans de sublime creation (Space Oddity 1969 - Scary Monsters 1980).
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Un album au delà des descriptions, il faut l'écouter pour réaliser à quel point en 80 Bowie avait adopté un style qui résume ce qu'allait être le paysage musical d'une décennie...des sons parfois à la limite de l'expérimentation, toujours innovants.
A posséder absolument, ne serai-ce que pour le mythique "Ashes to ashes" ou la tonitruante intro de "because you're young".
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Bowie a toujours su surprendre tout en restant dans son "rôle", ses "rôles" créés au fil des années ( Ziggy, Thin white Duke ...) . Super album autant par sa musicalité ( comme toujours accompagné par de super musiciens ... Rythmique d'enfer et autres ) que par ses vocals / lyrics ! .... Grand cru de mister David B' !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 22 février 2014
Format: CD Achat vérifié
Et David Bowie entra triomphalement dans les années 80... Dernier album réalisé avec la fantastique section rythmique qui l’accompagne depuis STATION TO STATION (Carlos Alomar, Dennis Davis et George Murray), marqué à nouveau par l’empreinte indélébile d’un Robert Fripp revenu en renfort dissonant, SCARY MONSTERS est généralement considéré comme la dernière grande œuvre créative et influente de David Bowie. A juste titre.
Réalisant-là le parfait crossover entre les expérimentations de l’époque berlinoise et un son plus commercial pour les radios, Bowie atteint le nirvana sur toute la première face du disque avec quatre singles à l’impact dévastateur : ASHES TO ASHES (un de ses plus fabuleux hits avec son entêtant motif de guitare-synthé), FASHION et son funk cancéreux et chaloupé, UP THE HILL BACKWARDS et sa dynamique à la Bo Diddley qui se mute en refrain pop, et surtout le morceau-titre, fabuleux exercice de hard rock post-moderne aux sons inouïs, qui annonce le métal industriel avec dix ans d’avance. Le morceau en deux parties IT’S NO GAME, qui ouvre et clôt l’album, vaut lui aussi le détour contrairement à une seconde face franchement ennuyeuse. Peu importe, l’artiste venait d’atteindre ici l’alliage difficile du gros succès et de la crédibilité artistique conservée.
Tops : ASHES TO ASHES, SCARY MONSTERS (AND SUPER CREEPS), FASHION, UP THE HILL BACKWARDS, IT’S NO GAME
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?