Acheter d'occasion
EUR 39,98
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par tousbouquins
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédié d'Allemagne; prévoir une livraison entre 6 à 9 jours ouvrables. Satisfait ou remboursé
3 d'occasion à partir de EUR 39,98
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Schubert : Die Winterreise - Le Voyage d'hiver

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

3 d'occasion à partir de EUR 39,98
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Interprète: Werner Güra
  • Compositeur: Franz Schubert
  • CD (23 mars 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Harmonia Mundi France
  • ASIN : B003064CZK
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.805 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
1:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
2:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
3:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
1:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
16
30
2:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
17
30
2:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
18
30
0:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
19
30
1:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
20
30
3:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
21
30
3:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
22
30
1:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
23
30
2:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
24
30
4:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Un absolu du répertoire du lied. Le Voyage d'hiver, composé en 1827, est l'incarnation du romantisme en musique, expression absolue de la "Sehnsucht", cette nostalgie existentielle qui habite la création de ce courant artistique sous toutes ses formes. C'est aussi un voyage dans le temps que nous proposent Werner Güra et Christoph Berner, autour d'un magnifique pianoforte Rönisch. Christoph Berner joue sur un pianoforte Rönisch, Dresde, 1872.

Critique

Der Münchner Tenor Werner Güra und der österreichische Pianist Christoph Berner, beide seit Jahren ein eingespieltes Team in Sachen romantisches Kunstlied, wissen um die Anforderungen und Untiefen des Repertoires. Heraus kommt eine musikalische Reise, die an Verstörungs- und Desillusionspotential nichts zu wünschen übrig lässt: Man bleibt zurück, gleichermaßen gebannt und bestürzt. (BR-Klassik 17.03.2010)

Güras Winterreisender ist auf mitreißende Weise verletzt, gehetzt, verzweifelt, zynisch, aufbrausend, haltlos emotional - und er ist all dies sehr differenziert und in schnellem, bisweilen fast nervösen Wechsel. ... Für diese 'Winterreise' sollte man sich lieber warm anziehen. (Rondo 14.05.2010)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 7 décembre 2010
Format: CD
Se faire remarquer en 2010 dans Le Voyage d'hiver, il fallait y arriver. En proposant la première version avec ténor et piano ancien ? Même pas, car sur ce créneau les nouveaux venus ont été devancés, et pas par n'importe qui : Prégardien et Staier. Mais Güra a, en plus de la clarté qu'il partage avec Prégardien, une fraîcheur, quelque chose de juvénile et de spontané que celui-ci n'a pas. Il y a ici de bout en bout, jusque dans la blessure, jusque dans la déréliction, toujours une franchise, une droiture, une simplicité idéalement schubertiennes. Et aussi une pulsion de vie jamais reniée : ce voyageur ne se complait pas dans la douleur et le désespoir, il lutte contre eux jusqu'au bout. Berner, sur un merveilleux Rönisch de 1872, est un partenaire modèle. Il ne développe pas de son côté sa vision autarcique de l'œuvre, mais ne se confine pas non plus dans le pur soutien. Il passe avec à-propos du second au premier plan, accompagnant quand il faut, mais sachant aussi intervenir pour commenter, relancer ou compléter. Si vous êtes un passionné de lied schubertien qui ne rechigne pas à avoir plusieurs enregistrements d'une même œuvre, voici sans aucun doute un Winterreise qui mérite de figurer dans votre collection. Et si vous êtes un amateur plus "casual" qui n'a qu'un Voyage d'hiver, il n'y a aucune raison que ce ne soit pas celui-ci.
2 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jacqueslefataliste COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURS le 11 mai 2012
Format: CD
Captivé par le dernier récital Schubert de Werner Güra et Christoph Berner (Willkommen und Abschied-Lieder pour les âges de la vie), j'ai emprunté ce Winterreise dans la médiathèque de ma ville. Possédant déjà une bonne dizaine de versions de ce cycle (notamment Hotter, Fischer-Dieskau/Moore, Fischer-Dieskau/Brendel, Hampson, Goerne/Johnson, Goerne/Brendel, Haefliger, Pregardien, Mammel), je pensais que cette version aurait du mal à capter mon attention, à m'apporter un plaisir neuf. C'est pourtant ce qui s'est passé. Werner Güra chante en effet ces poèmes avec une présence et une implication exceptionnelles. Rien d'expressionniste, non. La sobriété, toujours. Mais un art de la diction, de l'intonation, une incarnation du voyage et des déchirements intérieurs qui empoignent l'auditeur. Le chant est bien là, mais le sens aussi, constamment: tout ce qui est chanté a un sens vivant et palpable. Ecoutez, par exemple, Einsamkeit ou Die Krähe: c'est fabuleux.
Cette version n'est donc pas (earthlingonfire a mille fois raison) une version de plus: c'est l'une des meilleures, et pas seulement dans la catégorie ténor/pianoforte (qui comprend pour l'instant Haefliger/Dähler,
...Lire la suite ›
3 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x91f90408) étoiles sur 5 8 commentaires
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9169ee4c) étoiles sur 5 One of the very best Winterreises from a tenor, or any other voice 14 avril 2010
Par Santa Fe Listener - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Lately The Gramophone has lavished praise on the Winterreise of Mark Padmore, who brings to Schubert's great, mournful song cycle many years of experience, most of it in Baroque music. I was interested in hearing a light lyric tenor attempt the work, since that is the voice Schubert wrote it for, but the price one pays is that the more desperate and anguished songs are somewhat shortchanged emotionally. Fairly or not, we tend to ascribe weightier feelings to weightier voices. Werner Gura's timbre is just as light as Padmore's but more youthful-sounding and ardent, as befits the lovelorn wanderer's age. Already the singer has to his credit a moving Schwanengesang where he delivered anguish and passion with great emotional impact. For me, Gura stands above Padmore in his mastery of lieder.

So I came to his Winterreise with heightened expectations. The first few songs reveal what Gura's strategy is. He takes pains over his phrasing to add interest in the repetitive strophic songs, and when given a chance, he dramatizes the melody with theatrical flair. There's a sense of vibrancy and risk-taking that marks the best lieder singers. Another prominent song specialist, Ian Bostridge, follows the same strategy, but Gura has the advantage of a more naturally beautiful voice, not to mention complete ease with his native language. When Bostridge underlines the poetry, I feel that he's applying a studied gloss; when Gura does the same thing, it feels right because there's a felt connection between text and music. Others may take the reverse view, but few could argue against the beauty and force of Gura's new version. It is tender and touching from the outset and grows in stature until it reaches the eerie hushed catharsis of Der Leiermann at the very end. Nowhere along the way is emotion overblown into self-pity or melodrama.

Padmore's recording was extolled for having the accomplished soloist Paul Lewis as accompanist. I'd offer Christoph Berner, though far less known, as arguably finer. Lewis bends over backward to be unassuming, while Berner takes Schubert's piano part to be equal to the singer's. One hears him as an independent voice, which was also true of Benjamin Britten when paired with Peter Pears in the most wrenching and emotionally deep Winterreise I know. Berner plays an 1872 fortepiano, we are told, but it sounds exactly like a modern pianoforte to me.

Finally, Gura must be praised for finding a variety of tones where so many singers wind up giving us an emotional landscape that is too uniform and plaintive. The lost, lonely youth becomes alive before our eyes, and that's the ultimate compliment in lieder singing. His Winterreise belongs among the best from the past.
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9169eea0) étoiles sur 5 memorable Winterreise interpretation 6 août 2010
Par Ivor E. Zetler - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The tenor Werner Gura, born 1964, gives an exemplary performance of Schubert's dark masterpiece Die Winterreise. His voice is clear, firm as well as fresh and his interpretation is ardent and dramatic. He expertly portrays the various shifting moods of Schubert's song cycle. His equal partner is Christoph Berner, who plays a pianoforte Ronisch of 1872. This period instrument has a beautiful and solid tone which might easily be confused for a more modern instrument. Berner's descriptive playing is an ideal match for Gura'a singing. If you are seeking a performance of Die Winterreise by a tenor, this version is extremely satisfactory and belongs near the head of the list. The sound is well balanced, warm clear and realistic. A distinguished release.
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9169f2f4) étoiles sur 5 About the best tenor Winterreise, but five stars (-) for the fortepiano. 30 mars 2012
Par Abert - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I am not particularly keen on 'tenor Winterreises', as do in 'tenor Die Schone Mullerin', though both song cycles are outputs of Schubert/Mueller.
Winterreise is more melancholic than Die Schone Mullerin. The sense of doom is far more pronounced, as well as the emotion of despair.
Werner Gura and Christoph Berner have recorded a star set of Schwanesgesang, and this Winterreise is very much on par with that set, though perhaps I have some reservations on the 1872 Roenish fortepiano used in this Winterreise recording.
Gura's voice are sometimes drowned by the piano - this is probably because of the placing of microphones during the recording. The sounds of the fortepiano and the tenor aren't really very well integrated, and this detracts from the listening to a considerable extent.
On the performance itself, Gura is quite without doubt the best tenor interpretor of this set, though for reason stated at the start of this review, I prefer a slightly lower voice for this song cycle.
And this is reflected in the colouring or tone palettes - Gura has a wonderful tenor range in that he sings these songs with utmost ease and wonderful consistency of tone production throughout, with a well-covered voice. But still, in one or two odd places, the tone bursts forth in fortissimo moments in whitish hue that is seldom found in baritone versions.
Another point worthy of mention is that both Gura and Berner exhibit considerable amounts of musical extrovertism in this performance, which may otherwise be more aptly employed in song cycles like Die Schone Muellerin and Schwanesgesang.
These, of course, are personal tastes.
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Thomas More - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
There are SO many recordings of this set, probably Schubert's most famous lieder. I'm not certain, out of all the choices, what drew me to this recording, but it garnered an excellent review on the Music International website. Anytime a singer and accompanist can put forward an interpretation that instantly brings to mind the very best of versions past, Fischer-Dieskau or Goerne or Pears or Schreier, it has one pay notice. The tragedy is that we music buyers too often allow the old classic renditions to burn their way so deeply into our consciousness that a new offering can be easily dismissed or overlooked. I'm here to tell you Gura and Berner do an outstanding job, a "wow" job. Both offer incredibly committed performances, bringing the poignancy of Muller's poetry to life. It's so easy to close your eyes and imagine the young protagonist on his wanderings as he contemplates the end of love, the end of life. I highly recommend this recording!
HASH(0x9169f66c) étoiles sur 5 If you have to have just one. 6 mars 2015
Par jgus - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Mr. Gura's voice is a strong clear instrument, which can boldly stand with those other versions of this well know piece (Fischer-Dieskau, Goerne, Hotter, Hagegard, and a personal favorite, Pears). Now we need a great version in English. Is there someone out there that can translate and do justice to this text. I would love to hear Mr. Gura or Mr. Goerne sing this in my language. I have so enjoyed Bach's St. John Passion in English by Britten and Pears.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?