EUR 12,94
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par positivenoise et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Schubert : Sonates pour piano n° 16 et n° 21

4.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
21 neufs à partir de EUR 8,17 5 d'occasion à partir de EUR 11,87
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle



Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Maria Joao Pires


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Interprète: Maria Joao Pires
  • Compositeur: Franz Schubert
  • CD (4 février 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B005HS5RYO
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 63.144 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
12:38
Album uniquement
2
30
12:08
Album uniquement
3
30
9:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:19
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
20:32
Album uniquement
6
30
9:46
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
8:42
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
Digital Booklet: Schubert
Digital Booklet: Schubert
Album uniquement

Description du produit

Maria Joao Pires approfondit le lien qui l'unit à Franz Schubert : Avec plus de 60 ans de carrière derrière elle, la pianiste portugaise Maria João Pires fait d'ores et déjà figure de légende de son instrument. Elle s'est produite sur scène dans le monde entier et ses interprétations de pièces de Chopin, Mozart et Beethoven ont conquis la critique comme le public. Son nouvel enregistrement pour Deutsche Grammophon la voit revenir à l'un de ses compositeurs fétiches, Franz Schubert, figure de proue du romantisme allemand. Ses précédents enregistrements de Schubert ont été acclamés. Parmi eux, un récital consacré au compositeur (1989) et le "Voyage Magnifique" de 1997. Pour ce nouveau disque, Maria João Pires interprète la Sonate pour piano n°16 en la mineur et la Sonate pour piano n°21 en si bémol majeur, deux pièces tout en contraste. C'est la première fois que Maria João Pires enregistre la sonate pour piano n°16, une oeuvre sombre et élégiaque, expression de la mélancolie romantique. La sonate pour piano n°21 est quant à elle la dernière sonate de Schubert, une de ses compositions tardives les plus célébrées. Maria João Pires traduit avec une grande finesse le caractère éthéré de cette oeuvre qui illustre la face contemplative du romantisme. Les retrouvailles de Maria João Pires avec Franz Schubert, un moment de grâce.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Je suis une inconditionnelle de Maria Joao Pires. L'ayant écoutée en concert (et en disque) dans Chopin, Mozart, Beethoven, je ne suis pas déçue par ce disque de Schubert. Une musicalité toute en finesse et pleine de poésie, comme à son habitude...
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
On connaissait le talent de Maria Joa Pires et son amour pour Schubert. On n'est pas déçu avec cette dernière interprétation pleine de sensiblilté.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
remis à une amie qui ne l'avait pas j'avais peur de cela ; tout à fait enchanté elle est très fan de maria joao pirès
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Mon admiration pour la pianiste m'a conduit à acheter le CD avant d'avoir prix des renseignements sur les "Sonates 16 et 21 de Schubert".
Ces 2 sonates sont très ennuyeuses, et n'ont pas permis à la pianiste de démontrer sont talent énorme.
3 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.3 étoiles sur 5 7 commentaires
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime Beauty 3 juin 2013
Par Lloyd M. Shupp - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Like his C Major String Quintet, D. 956, Schubert's Piano Sonata in Bb Major, D. 960, enters that cosmic region only the greatest artists reach. Maria João Pires in her golden years makes this sonata golden--a sublime beauty from beginning to end. It is full of subtle interpretive details wrought from a lifetime of living with this piece (hear her other recording for Erato, ECD 88181, made twenty-five years ago, 1986). She captures the personal, intimate ethos of Schubert's thought. There are no superlatives to adequately describe her playing. It is mesmerizing. This is rarefied music in a rarified performance. The Sonata in A Minor, D. 845, is about as long as the Bb Major. It is a joy to hear under the hands of such a great pianist as Maria João Pires. This is a unique CD. Don't miss it.
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent! 3 mars 2015
Par Luna Benson - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Great disc, great piano player!
4 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Maria Joao Pires `s Schubert 30 mai 2013
Par P. Adrian - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
I think Schubert is a very special composer. His blend of inwardness and exuberance, of serene melancholy and awe-inspiring desolation often escape in interpreter's approach. Therefore, only some pianists are utterly suitable to this kind of music. Among my favourite interpreters of this repertory I can rank three greats such as Radu Lupu, Alfred Brendel and Mitsuko Uchida. It requires a minutely calibrated delicacy and an outstanding musical smartness in order to get a seductive reading of Schubert sonatas or Impromptus. The mighty style (of say Pollini or Perahia ) is ways far from the needed touché.

Accustomed with the Viennese style in many recordings and live performances of Mozart's works, Maria Joao Pires seemed much recommended to approach Schubert's realm. Unfortunately, the present release (comprising two famous sonatas D 845 and D 960 - the valedictory one, composed weeks before composer's death) is a honest reading of the two masterpieces but nothing more. The vision here is lacking that magic halo so persistent in Lupu's version, for example. All the technical aspects are admirable solved, phrasing contains a mellow delicacy, the melodies are soaring from time to time, but the sum of all these ingredients doesn't touch that ineffable grace Schubert is famous for.

Once more, I think each pianist has his/her foremost composer to whom he/she is the most suitable. Maria Joao Pires remains unparalleled in Mozart, and maybe in (certain) Chopin. Schubert now unfolded to her only few facets of his fascinating world.
3 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 I Love Quality! 22 avril 2013
Par rdlongpre - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Schubert interpreted by the best! A listening pleasure, even for those who don't know Schubert all that intimately. Just listen!
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 **** 1/2 Very accomplished Schubert playing but not a revelation 26 septembre 2013
Par Santa Fe Listener - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Schubert's piano writing is so individualistic that for a time after his death it was looked upon, essentially, as failed Beethoven - that is, Schubert defied the standard requisites of sonata form and interjected his own harmonic ideas to such an extent that only Beethoven seemed like a fit comparison. But Schubert learned as he went along, so the first fifteen sonatas seemed awkward and at times disjointed or amateurish. Now, taking the long view, we see a miraculously gifted teenager working through Beethoven to arrive at his own idiom, where "mistakes" are transformed into wonderfully unique gestures.

Pires begins with the A minor Sonata D. 845, the sixteenth sonata and also one of the most ambitiously Beethovenian form the young Schubert. Richter, who always heard the Beethoven in Schubert's music, offers a slam-bang reading that confronts the stamping interjections in the first movement and the dramatic crescendos as if they dropped out of the Hammerklavier. No one else goes quite that far, but every pianist has to figure out a strategy that solves the score's wild contrasts between gentleness and bold expostulation. Pires takes a middle course, not as refined as Kempff, as personal as Uchida, or as radical as Richter. I'm not sure her moderation is the answer, but it sounds musically convincing on its own terms. Personally, I find the stamping interjections too stiff and the finale lacking in spontaneity and thrills.

There's huge competition in the last of the three posthumous sonatas, D. 960 in B flat, which has been recognized as a masterpiece since Schnabel's classic recording in the 78rpm era. Its chief challenge is the long first movement, marked Molto moderato. Despite the unambiguous meaning of "moderate," this movement has permitted some interpreters, following richter's lead, to slow the pace dramatically, leading to very long timings. at 20 min., Pires is measured without going to extremes, and she's comfortable in the tempo she has chosen, which means that she handles the peculiarly Schubertian modulations of key and mood quite naturally. Schnabel's touch and phrasing tended to be straightforward in this work, where later interpreters (Perahia, Pollini, Afanassiev) aim for more nuance. Again Pires is about in the middle, which for me means that she is accomplished but not very interesting musically.

On advantage she has is DG's excellent, clear, close-up sound, which captures a fine instrument very well. by comparison, Pollini's masterful account on the same label is a bit thin, hard, and brittle-sounding. As an experience in pure sound, the Pires account is a pleasure, and she negotiates the other three movements well, even if I don't find myself very moved by the slow movement or buoyed up by the finale. The Scherzo strikes me as completely successful, however, and her accomplished playing can't be objected to.

The Gramophone, always a champion of Pires's Schubert and Chopin, lists this album as a candidate for Best of the Year in the category of solo instrumental. Perhaps that says something about who's left standing after the great pianists have faded from the scene.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique