undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:13,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 juin 2012
C'est une excellente version de cette musique si anormalement négligée,mais n'oublions pas l'enregistrement effectué en 1972 par Benjamin Britten,avec les extraordinaires Fischer-Dieskau et Peter Pears,ainsi que Jennyfer Vyvyan si inquiétante dans le rôle du Souci.(English Chamber Orchestra ,édition DECCA )Dommage que la traduction française du texte ait été faite par un incapable!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un casting de rêve: Mattila, Bonney, Vermillion, Graham, Rootering, Blochwitz, Terfel qui se taille la part du lion par le temps de présence que lui assure le cumul des rôles, Abbado et la Philharmonie de Berlin... Tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes si un phénomène bizarre n'empêchait d'accorder la cinquième étoile à cet enregistrement: pourquoi la prise de son, au demeurant spacieuse et détaillée, manque-t-elle à ce point de présence dans toutes les scènes dont les choeurs sont absents? Car dès que paraissent le Tölzer Knabenchor et/ou les choeurs suédois d'Ericson, il n'y a plus de problème, l'on plane sur les cimes. Les choeurs ont-ils galvanisé l'ensemble ou ont-ils été réellement privilégiés par les micros? Quoi qu'il en soit le résultat est là, complètement déséquilibré. Dommage quand la perfection était si proche.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2009
Très belle interprétation pour une belle œuvre peu connue, d'autant plus intéressante si l'on met en regard sa 3e partie et le 2nd mouvement de la Huitième Symphonie de Mahler (y est "mise en musique", dans les deux cas, la scène finale du Second Faust de Goethe).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)