• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Science infuse a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Science infuse Broché – 7 février 2013

4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 8,45 EUR 2,16
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

Avant-propos

Science infuse, société sous perfusion

S'il est une chose dont l'homme moderne est tout prêt à s'enorgueillir, c'est la science. N'est-elle pas ce génie de la lampe qui nous a fait maîtres et possesseurs de la nature, nous a mis sur la Lune et nous a révélé le secret de la vie ? N'est-elle pas cette étincelle qui toujours nous tirera d'affaire ?
Cette confiance béate est pour le moins paradoxale. Car les beautés de la science, on laisse à d'autres le soin de les explorer ; il suffit d'en attendre patiemment les applications les plus profitables, quitte à s'indigner devant les inévitables excès qu'impliquera leur commercialisation, ou les dégâts qu'elles ne manqueront pas de causer à l'environnement. La «technoscience», cela se consomme, cela se discute à l'occasion, mais la science, on n'en veut rien savoir : ces grandes synthèses philosophiques, ces formules incompréhensibles, ces visions profondes sont pour d'autres, ceux qui ont la science infuse.
Dichotomie bien artificielle que celle qui sépare la science de la technique, quand toute l'histoire, justement, montre leur lien indéfectible. Distinction bien commode surtout, qui permet de conserver son lustre à une science «ni bonne ni mauvaise», pure émanation du génie humain, quand la technologie, «humaine trop humaine», patauge tant et plus dans la boue du marché, de la guerre et du lobbying aux dépens d'une société qui, n'y comprenant rien, se maintient à niveau comme sous perfusion.
Cette attitude profondément erronée n'est pas pour rien dans les monstrueuses catastrophes scientifiques et techniques du XXe siècle, celui de la guerre chimique et de l'extermination programmée, mais aussi celui de la lampe d'Aladin - le champignon nucléaire n'est-il pas la figure même du génie appelé à la rescousse ? Et la fusée qui a mis sur la Lune les astronautes celle-là même qui propulsait les V2 nazis ? Comment ne pas voir que la technoscience est un alcool fort qui n'est pas à la portée de tous les estomacs ? Pour paraphraser Jean Rostand, une boisson pour des dieux, mais pas pour des hommes, esclaves de l'argent et de la puissance matérielle au point de perdre le goût de la vérité des choses.
Qu'est-ce qui pourrait faire croire que le XXIe siècle sera différent du précédent ? Deux phénomènes inciteront peut-être les plus endormis à se réveiller : la croissance de la population mondiale, qui souligne la finitude et l'inéluctable dégradation des ressources disponibles, et l'effet de serre engendré par l'activité industrielle, le chauffage et les transports, qui met en péril toute notre économie et impose une révision radicale de notre rapport à l'énergie et à la planète. En clair : y a l'feu au lac. Et à force de ricocher de crise économique en crise économique, le Terrien va vite comprendre que quelque chose s'est cassé et que rien ne sera plus comme avant. Ni son rapport à la planète, ni son rapport au pouvoir, ni son rapport à la science.
Qu'est-ce qu'elle a, la science ? Elle n'est pas infuse ? Pas assez diffusée ? Trop souvent présentée comme un épouvantail ? Manipulée par les experts, les industriels et les politiques ? La science serait donc politique ? Effarement bien compréhensible d'apprendre l'exact contraire de ce que transmettent la sagesse populaire et l'école républicaine. Oui, la science est pleinement politique, et concerne au premier chef le citoyen qui ferait bien d'y aller voir de plus près s'il ne veut pas (re)devenir le dindon de la farce totalitaire. Oui, elle est essentielle et le deviendra bien davantage dans les décennies à venir, qui verront la grande mutation économique et énergétique... ou rien de bon. Et cela ne se fera que si les maîtres-mots qui mènent le monde - progrès, croissance, réussite, domination - subissent une radicale réévaluation.
L'auteur de ce dictionnaire politique des sciences, enseignant, puis journaliste et éditeur, squatte depuis une trentaine d'années cette marge peu fréquentée d'où l'on bénéficie à la fois d'une vision perspective sur les sciences et sur les mouvements qu'elles provoquent dans la société. Il a tenté ici de définir, en près de 400 mots pas toujours attendus, les points d'achoppement et de convergence entre la raison scientifique et le bon sens ordinaire. Afin de montrer - en toute subjectivité - ce qu'il y a de politique dans la science, de scientifique dans la politique, et d'urgent dans une saine redéfinition de leurs rapports.

Présentation de l'éditeur

De réchauffement climatique en scandale sanitaire et d OGM en catastrophe nucléaire, la science et la technique sont devenues des questions pleinement politiques, tandis que la « technoscience » vient interroger les concepts moraux les mieux ancrés. Pourtant, ce qui devrait susciter un intérêt soutenu ne génère souvent que la résignation de « n y rien comprendre » - ce qui laisse le champ libre aux lobbies de la technologie et aux bluffs scientifiques les plus éhontés. Qu y puis-je, direz-vous, si la science m a toujours été présentée comme rébarbative et « chiantifique », et si la parole des experts, même de mauvaise foi, couvre la mienne quand je tente de m exprimer à ce sujet ? Et puis, cela me concerne-t-il vraiment ? Un seul remède : se plonger dans ce dictionnaire, qui vise moins à « faire passer » de l information qu à donner les outils nécessaires pour dégonfler les prétentions excessives de la technoscience. De « abeille » à « zz » en passant par « sérendipité » et « post-humanisme », c est tout le domaine de la science et de la technologie qui se révèle non seulement comme digne d être exploré mais aussi comme susceptible d être squatté efficacement : les théories les plus décoiffantes, les idées les moins convenues et les personnages les plus inattendus font de ce domaine un incomparable tremplin pour l imagination, et incitent à pénétrer sans crainte dans ce que tant d autres aimeraient continuer à considérer comme une chasse gardée.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Politique et science sont deux mots qui n'ont pas bonne presse, ce qui fait qu'on aborde cet ouvrage à reculons, prêt à fuir. Quelle erreur! Ici la connaissance infuse comme un exquis darjeeling dans une tasse de porcelaine : c'est un bonheur. Articles cours et clairs, où la finesse fait bon ménage avec la pédagogie. Et puis, oui, la science est profondément politique, comme l'auteur nous aide à le comprendre. Je regrette d'avoir découvert ce livre si tardivement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
livre assez intéressant. La présentation en dictionnaire coupe un peu l'intérêt.
Cependant, des réflexions de grande portée et parfois inattendues
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus