Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
70
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce livre exceptionnel de vérité a la faculté de nous montrer à quel point nous sommes conditionné par notre vécu , par la société et toutes les epreuves de notre vie passée...Un livre criant de vérité mais aussi dérangeant quand à nos rapports avec ce et ceux que nous cotoyons et qui peu nous permettre de briser les barrières que nous avons dressées et les images que nous nous sommes creées pour nous préserver ...S`affranchir de ses peurs ,de ses doutes ,du désir qui mène à la souffrance afin de se retrouver pleinement avec celui que l`on est vraiment est le message d`amour et de liberté qui émane de l` immense contenu de ce petit livre...
0Commentaire| 79 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2003
Par cet ouvrage, Krishnamurti pénètre tout au fond de la nature humaine. Par l'expérience qu'il réalise sur lui-même, par l'expérience qu'il en a, il élabore ici, un principe à la base même du bonheur et de sa quête universelle. Chaque être recherche le bonheur par mille chemins, mais il y traîne un lourd fardeau : les chaînes de sa mémoire du vécu, sa pensée en quelque sorte. Ce faisant, il se coupe du vaste champ de l'infinité des possibles... Et son horizon s'obscurcit... La violence, le guerre, l'intolérence sont autant de manifestations de notre mémoire. Se libérer du connu s'est s'ouvrir enfin à la compassion,à l'altruisme, au véritable amour...
22 commentaires| 47 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2007
Oui, ce livre est révélateur ! Révélateur pour soi car il nous apprend à nous voir tel que l'on est, à voir à travers les émotions qui déforment notre réalité et nos sentiments refoulés qui obscurcissent notre vision.

La structure du livre, en petits chapitres traitant un thème à la fois, rendent la lecture facile et digeste.

Sans aucun doute une référence pour le développement personnel.
0Commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2011
Ce livre est destiné aux personnes qui souhaitent passer de l'état d'individu (esclave des moeurs de la société (TV, voiture, propriétaire, ...), d'un dogme religieux ou autre, de son enseignement, de son éducation, ...) à l'état d'Etre Humain.

Nous nous disons tous des Etres Humains mais les dogmes successifs de l'Histoire pèsent sur chacun de nous et recouvrent nos yeux, à tel point que nous ne savons même plus quelles sont les caractéristiques de notre race animale, ainsi que ce que sont nos outils de perceptions nous permettant de déterminer nos sentiments, agréables ou non.
Les contextes judéo-chrétien et religieux plus généralement (le capitalisme reprenant les grandes lignes de ces dogmes n'en est pas différent) ont façonnés nos esprits en analyse exclusive du bien et du mal (d'un point de vue dictée et non ressenti bien sûr) pour mieux nous rendre aveugles et obéissants aux pouvoirs en quête de puissance par la richesse d'argent.

Krishnamurti nous ouvre sa vision simple de l'Etre Humain et tente, par les mots, de décrire le fonctionnement de nos sentiments, phénomènes nous permettant de réagir au contexte qui nous entoure. Peindre l'abstrait avec des mots n'est pas simple mais il réussit le tour de force de nous sensibiliser et nous amener sur le chemin de notre propre découverte.
Bien sûr, il ne faut pas attendre de quelconques recettes de sa part, sinon cela deviendrait une initiation dogmatique. Non, Krishnamurti nous sensibilise puis nous pose des questions, laissées en suspend, auxquelles chacun amène sa réponse afin d'assurer sa propre compréhension.

La clé à garder à l'esprit tout au long de la lecture est la suivante : vivre chaque instant du présent comme si le passé n'avait jamais été (la remise en question permanente pour une analyse pointue de chaque situation, cela évite les certitudes grossières sources de conflits internes ou externes à terme).
Cette première remarque entraîne la seconde, il faut mourir au passé, tuer le passé en permanence, car il est perpétuellement ancien et ne s'adapte jamais parfaitement au présent qui nous occupe. Réfléchir à travers lui est une perte de temps car la situation passée est révolue dans un contexte qui lui était propre, il est plus important d'employer ce temps à sonder le contexte présent pour y développer une conduite personnelle adaptée.
Dernière remarque, ne pas se projeter car imaginer le futur prend comme base le passé, qui rappelons-le doit être tué au fil du temps.

Il est temps de voir et entendre ce qui "est" et non pas être en recherche perpétuelle de ce qui "devrait être".

En bref, une lecture faite de retours en arrière pour une assimilation accrue de l'information et un grand pas du petit individu que vous incarnez vers l'Etre Humain que vous êtes...
0Commentaire| 33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Contrairement à ce qu'affirme la 4ème de couverture, cet ouvrage très dense est loin d'être "accessible".
La pensée foisonnante de Krishnamurti est complexe, subtile, profonde et elle peut dérouter le lecteur occidental. Il est difficile d'en percevoir toutes les nuances et le sens profond à la première lecture, tant les idées s'enchevêtrent les unes aux autres, au point parfois de sembler se nier. Il est bon de relire plusieurs fois certains passages. De s'arrêter et de méditer sur certains concepts pour essayer d'en saisir la substantifique moelle. Il est quasi-impossible de la synthétiser en quelques lignes.
Dans cet ouvrage on trouvera aborder les thèmes majeurs de la pensée de Krishnamurti. A savoir, la peur, la violence, la dépendance et la soumission, la liberté et la solitude, la vérité, l'impermanence, la mort, l'amour, et la pensée.

La démarche que propose Krishnamurti est très exigeante. Les préceptes exposés - qui n'en sont pas ! - s'avèrent très difficiles à suivre. Mais, et c'est sans doute cela qui fait la force de sa parole, ils éclairent de manière magistrale une façon radicalement différente d'être et de vivre dans le monde.

Sans concession sur la nature humaine et le monde qui n'est, selon lui, que la manifestation extérieure de ce que nous sommes intérieurement. La vie est décrite comme "angoissée, coupable, apeurée, compétitive". Les hommes sont "envieux, agressifs, jaloux, [...], avec d'occasionnels éclairs de joie et d'amour. Nous sommes une étrange mixture de haine, de peur et de gentillesse".

Il invite à se détacher complètement, de manière radicale, des autres, du regard des autres, des conseils, du support des autres. Selon lui, l'un des grands malheurs de l'homme c'est qu'il cherche toujours à être "respectable" et qu'il attend des autres toutes les réponses. Si on parvient à échapper à ce principe de respectabilité, alors l'état de recherche cesse. Il postule dans une sorte de théorie individualiste forcenée que chaque individu a tout en lui et qu'il ne peut atteindre la sérénité que s'il sait vivre seul. Vivre seul ne voulant pas dire "isolé", en ermite, mais au contraire présent dans le monde et complètement détaché des autres.
Il recommande pour cela de commencer par rejeter toutes les autorités morales et spirituelles, les rituels, les dogmes. Il récuse la foi qui "invariablement suscite la violence" et s'appliquant le principe à lui-même ne cesse de répéter qu'il n'est ni un guide, ni un instructeur. Il ne donne d'ailleurs jamais réellement de réponse, et ne cesse d'interpeler le lecteur d'aujourd'hui (les auditeurs d'hier qui venaient assister à ses conférences) en lui posant d'innombrables questions. "La cause fondamentale du désordre en nous-mêmes est cette recherche d'une réalité promise par autrui". "C'est extraordinaire à quel point nous acceptons l'autorité et la tyrannie de ceux qui déforment nos esprits et qui faussent notre mode de vie."

Pour Krishnamurti, nous sommes entièrement responsables de nos pensées, de nos actes, de nos sentiments, nous ne pouvons en aucun cas nous exonérer de nos responsabilités vis-à-vis de nous, du monde et des autres. "L'homme qui dit "je veux changer, dites-moi comment faire" n'est ni sincère, ni sérieux. Il est juste à la recherche d'une autorité." Vivre pleinement cette solitude ontologique, c'est vivre dans un espace intérieur qui comporte "une liberté d'être, d'aller, de fonctionner, de s'envoler." Ce thème de la solitude est central dans la pensée de Krishnamurti. Quoique très divergent en apparence, et toute différence culturelle gardée, il est intéressant de le comparer à la démarche spirituelle magnifiquement décrite par Jacqueline Kelen dans [L'Esprit de solitude].

C'est à une véritable révolution de l'esprit que nous invite ce livre. Puissant et magistral. Indispensable à toute personne qui s'interroge sur la nature humaine et qui ne craint pas d'être bousculé.
33 commentaires| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2008
Difficile de résumer toutes les pensées présentes dans ce livre. Celles-ci nous permettent de réfléchir sur notre vie, nous ouvrent de nouveaux horizons, et surtout nous apprennent à nous méfier des soi-disant évidences, nous font prendre conscience qu'on est conditionné.
Krishnamurti nous propose plus une démarche à suivre qu'une somme de réflexions.
A lire ou relire, globalement ou par petits bouts.
Je ne me permettrais qu'une citation : "L'homme plein d'assurance est un être mort". Si vous n'êtes pas convaincu, lisez ce livre. Dans le cas contraire, approfondissez cette perception en vous plongeant dans ce livre qui vous plaira.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2017
Comprendre, c'est être attentif, sans juger ni intervenir, à tout ce qui se passe en soi et autour de soi.
Comprendre la totalité de la vie, c'est faire attention à toute la vie comme un seul mouvement global, sans distinguer a priori entre intérieur et extérieur, important et secondaire. Il n'est donc pas question de se concentrer, de réduire le nombre de ses pensées, ou de se retirer à l'écart du flux de la vie, mais d'ouvrir et de déployer son attention à tout ce qui se présente, sans but ni direction fixe, déterminés à l'avance.
Car il s'agit rien de moins que de découvrir la vie (qui certes dépasse notre personne, mais l'inclut aussi) non telle que nous voudrions qu'elle soit, selon nos intérêts individuels, mais telle qu'elle peut se donner à vivre quand nous ne la déformons pas à notre profit apparent, et en réalité, à notre complet détriment.
"Se libérer du connu", c'est bien le mot car il s'agit de vivre de première main : directement, immédiatement au contact de la vie, sans aucune médiation extérieure ; et non par le filtre de ce que nous croyons savoir et comprendre, et que nous avons en réalité appris, par des ouïe-dires auxquels nous avons aveuglément fait confiance. Repartir de zéro, et pour cela, repartir de la vie telle qu'elle coule en chacun personnellement, et telle que chacun peut la comprendre par lui-même.
En n'oubliant pas que "le mot n'est pas la chose" : le mot (concept) "vie" n'est pas la vie elle-même, le mot "comprendre" n'est pas le fait de comprendre. Les mots ne feront toujours qu'effleurer les choses auxquelles ils réfèrent : il faut donc effectuer un jour ou l'autre un saut, passer des mots à la vie qui les inclut mais les dépassent aussi, comme elle le fait de notre personne. Vous ne pouvez pas apprendre à vivre : cela, vous devez le sentir. Du fait même que vous soyez vivant et conscient, vous avez avec la vie un lien, une identité qui vous ouvre la possibilité de la connaître non par le raisonnement, mais par l'intuition, de manière immédiate et directe. Et seule cette connaissance, qu'on pourrait appeler co-naissance - co-naître, naître avec, avec la vie - est véritablement transformante et permet d'accéder au sens ultime, à la fois si grandiose et si humble, si divin et si humain, de l'existence : vous dans le monde, vous et le monde. Cette connaissance n'est pas de celle que vous pouvez ni accumuler dans votre mémoire ni anticiper par l'imagination : elle est toujours actuelle, toujours dans l'instant, dans le vivant de la vie ; cette connaissance est vous-même. Aussi, tant qu'elle vous manquera, vous ne réaliserez pas votre pleine et entière potentialité. Mais il faut sauter : aucun mot ne peut vous faire connaître ce qu'est la vie elle-même et sa portée véritable ; aucun mot ne peut vous convaincre car il n'existe aucune preuve de la vie qui n'existe qu'en acte, et demeure insaisissable de l'extérieur. Il vous faudra donc faire le saut dans l'inconnu. C'est ce que la plupart des hommes se refusent à faire, et le temps n'y change rien. Vous pourriez étudier mille ans Krishnamurti, ou quelque autre maître, vous resterez ignorant de la vie. Alors pourquoi ne pas, dès maintenant, suivre le seul chemin effectif que décrit ainsi Krishnamurti : "Mourrez à la Durée... Mourrez à la conception totale du Temps : au passé, au présent et au futur... Mourez aux systèmes, mourez aux symboles, mourez aux mots... Mourez à toute distance qui pourrait se créer en vous entre ce que vous êtes et un idéal. Mourez à votre psychisme, car c’est lui qui fabrique le temps psychologique... ce temps n'a aucune réalité."
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2011
Ce livre est le premier que je lis de cet auteur et je reste assez partagée. Le contenu de sa réflexion me semble intéressant et intelligent mais sa façon de la dire me perturbe (je ne saurais dire si c'est le ton ou si c'est parce que ça vient trop bousculer ce que je crois connaître) et si je saisis le principal de sa pensée je me demande encore comment l'appliquer ... en cessant toute activité mentale d'après ce que j'ai compris ... en cessant de juger et de comparer, en regardant sans analyser, en acceptant ok, ça peut se faire sans doute avec un peu d'entraînement. Sans doute aussi ce livre demande t il un peu de temps, un peu de recul pour vraiment prendre tout son sens au quotidien ....
S'il ne restera pas le meilleur livre que j'ai lu, je sais qu'il laissera malgré tout une trace en moi, une invitation à la réflexion
11 commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2017
Si vous êtes très érudits, que vous avez plein de connaissances, que vous êtes très instruits, ce livre est sans doute bien pour vous. En ce qui me concerne, je ne suis ni très érudite, ni très instruite, ni bardée de multiples connaissances, et je reconnais que l'enseignement de Krishnamurti me semble très difficile, peut-être parce qu'il me paraît très intellectualisé. En effet, la seule chose que je sais, et encore pas tous les jours, c'est que je ne sais rien. Je ne connais vraiment pas grand-chose, alors j'apprends plein de trucs chaque jour, des tous petits trucs, mais ça me suffit. Et je me dis souvent que si c'est ainsi, alors c'est très bien. Mais si vous, vous avez plein de savoirs, peut-être qu'effectivement lire Krishnamurti peut vous aider à vous alléger de certaines choses. Je ne sais pas pour vous. Essayez, et vous verrez bien !
Mais si vous préférez les enseignements très simples, je vous recommande plutôt le bouddhisme zen, et les contes zen.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2004
Pour accoucher son esprit à sa propre vérité, il s'agit d'abord de désapprendre tout ce que l'on a appris, de renoncer à ses vieux vêtements en peaux d'habitudes, afin de pouvoir poser un regard neuf, lucide, dépassionné, sur le monde. Cela revient un peu à changer sa carte de la réalité et, par là-même, la réalité. En restant libre de toute influence.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici