Acheter d'occasion
EUR 5,29
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Seigneurs de la Crim' Broché – 16 mai 2012

3.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,29

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

2 SEPTEMBRE 1975,
ESCALIER A,
3E ÉTAGE, BUREAU 324

Le 36, évidemment, je connais ! J'ai passé neuf ans à la Mondaine, au deuxième étage. Passionné par mon métier, je n'ai pas gardé l'oeil fixé sur mes affaires de moeurs, ni uniquement fréquenté mes collègues de cette célèbre «brigade du spéculum».
J'adorais sentir les choses, renifler l'ambiance de l'état-major à l'époque logé dans un étroit bureau tout en longueur, proche de celui du directeur. C'était et c'est toujours, malgré la nouvelle salle ultra moderne équipée d'ordinateurs, le coeur, le poumon, le centre d'aiguillage de la PJ. J'y retrouvais mes «potes» en blouses blanches tachées de bleu comme leurs mains, traces des manipulations des liasses de carbones. Ce service, je pense unique au sein de la police nationale - 1 000 télégrammes traités chaque jour -, l'a été pour moi du début à la fin de ma carrière le cordon ombilical que je n'ai jamais «coupé».
Lorsque j'ai intégré la police à Paris, un collègue m'a dit :
- Retiens ces deux numéros : ODÉON 13 32 et ODÉON 81 43. C'est l'état-major. Si tu as le moindre problème, ils auront la solution.
Je n'ai jamais oublié ces numéros et, tout au long de ma carrière, je n'ai cessé de fréquenter, presque quotidiennement mes collègues de ce service, dont je deviendrai le chef en 1987, avant d'être nommé sous-directeur. Tout au long de ma vie de flic au 36, je ressentirai presque physiquement les «vibrations» du 36, les prémices d'affaires importantes, et leur suivi.
Il y a des bureaux dans lesquels je n'allais pas souvent, bien que fréquentant de nombreux collègues de la Crim', c'étaient précisément ceux de cette brigade mythique qui a fait rêver des générations de flics. La Crim', c'était le saint des saints. Moi aussi je rêvais d'intégrer un jour ce service.

Cet objet de fantasme devient réalité le lundi 2 septembre 1975, lorsque Pierre Ottavioli me convoque. Ce Corse aux yeux clairs, peu bavard, a été mon patron à la Mondaine. Tout naturellement, il est devenu le chef de la Crim', s'installant dans le célèbre bureau du commissaire Maigret, le 315. L'entretien peut paraître anodin. Que le patron d'un service reçoive un jeune commissaire de brigade territoriale n'a effectivement rien d'extraordinaire, à un détail près : je ne suis commissaire que depuis un an (comme mon camarade de promotion Patrick Riou qui me rejoindra quelques jours plus tard). Mais voilà que le lieu me saute à la gorge, en m'asseyant dans un des deux lourds fauteuils (simili-cuir digne de l'administration des années 1930), je songe aux criminels qui m'ont précédé. Je suis assis à la place du docteur Petiot, de Violette Nozière, de Raymond la Science... Je songe qu'ici on a fait tant de fois le «coup de la moquette», cette technique qui remonte sans doute à 1912, dès la création de la Crim', et consiste à emmener ici, dans le seul bureau moquette de l'étage - celui du patron - un suspect particulièrement retors en fin de garde à vue. Combien de ces hommes ou femmes ont fini par craquer ici, par tout avouer, pressés de questions, acculés par le rouleau compresseur de la Crim' ? Bien sûr, je sais que le patron recueille les fruits du travail d'un ou plusieurs groupes qui ont suivi des pistes, ont exploré le passé, n'ont rien laissé au hasard. (...)

Présentation de l'éditeur

AAvec l'ancien patron du 36, vous allez pénétrer le saint des saints, l'un des services les plus prestigieux du Quai des Orfèvres : la Brigade criminelle. La Crim'.
Pendant plus de trente ans, Claude Cancès a vécu une vie de flic exceptionnelle. Il ouvre à nouveau ses archives, nous raconte sa vie à la PJ et se penche sur le passé des " Maigret " qui ont fait les grandes heures du Quai des Orfèvres depuis un siècle. Un siècle d'affaires criminelles, de dossiers palpitants, émouvants et toujours étonnants, de Bonnot à Guy Georges en passant par Violette Nozière, le docteur Petiot, le gang des Tractions Avant, le Japonais cannibale, Michel le Fou et le calvaire du baron Empain ou encore les Irlandais de Vincennes.
Claude Cancès, conteur inimitable, prend le lecteur par la main, l'emmène dans les bureaux de la Crim' et l'invite à s'asseoir dans le fauteuil de Maigret, à partager le quotidien des flics de cette brigade, à traverser le temps et les époques. Avec lui, vous traquerez les kidnappeurs, les terroristes et les tueurs en série. Coups de gueule, nuits d'interrogatoires, filatures, planques, rien ne vous sera épargné !
Claude Cancès entre au Quai des Orfèvres, en 1963. Il connaîtra la Mondaine, la Brigade criminelle et l'Antigang avant d'être nommé directeur de la PJ parisienne. Il a publié Histoire du 36 quai des Orfèvres et Histoire du 36 quai des Orfèvres illustrée, avec Charles Diaz, aux Éditions Jacob-Duvernet.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
décris bien l'atmosphère du quai des orfèvres et j'ai assisté à ,une conférence de Claude Cancès.

Je peux recommander cet ouvrage
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Levallois le 7 juillet 2012
Format: Broché Achat vérifié
vendeur serieux et les articles conforment à l annonce. Je recommande il n'y a aucun soucis. Je serais prete à acheter d'autres articles si le cas se presenterait
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?