Senso a été ajouté à votre Panier

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,98
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : __The_Best_on_DVD__
Ajouter au panier
EUR 10,10
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Senso

4.0 étoiles sur 5 18 commentaires client

Prix : EUR 9,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par DVD_EN_STOCK et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
13 neufs à partir de EUR 9,92 8 d'occasion à partir de EUR 6,90
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Senso
  • +
  • Ludwig ou le Crépuscule des dieux
  • +
  • Le Guépard [Version Longue]
Prix total: EUR 27,33
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Alida Valli, Farley Granger, Heinz Moog, Rina Morelli, Christian Marquand
  • Réalisateurs : Alida Valli, Farley Granger, Heinz Moog, Rina Morelli, Christian Marquand
  • Format : PAL, Couleur
  • Audio : Italien
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Studio Canal
  • Date de sortie du DVD : 1 septembre 2009
  • Durée : 115 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 18 commentaires client
  • ASIN: B002CXG7W8
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.629 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

"Francesco Rosi : Visconti, mon maître" : interview de Francesco Rosi, assistant de Luchino Visconti sur le film (56'26")
Marco Tullio Girdana : "Visconti entre cinéma et opéra" (41'08")
Accès BD-Live

Descriptions du produit

Description du produit

Version remastérisée

Synopsis

A Venezia, alla vigilia della battaglia di Custoza, una patrizia veneta, la contessa Livia Serpieri, il cui marito parteggia per l'Austria, si innamora di un giovane ufficiale austriaco, Franz Mahler. L'amore diventa ben presto passione e non tarda a privarla di ogni ritegno. Franz è un individuo equivoco e vile che finge di amare Livia mentre in realtà mira solo al suo denaro perché ne ha bisogno per pagare un medico e farsi esonerare dal servizio militare. Livia è così cieca che non si accorge di nulla e quando lui le chiede il denaro lei non esita a dargli quello che i patrioti italiani le hanno affidato per le spese di guerra. Franz, avuto quello che voleva, non si fa più vivo con Livia, ma lei si mette sulle sue tracce e lo raggiunge. L'incontro è terribile. Livia fuori di sé, corre al Comando austriaco e rivela con quale inganno Franz sia riuscito a farsi esonerare. Il giovane viene fucilato e Livia perde la ragione. --Ce texte fait référence à l'édition DVD.

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Cassette vidéo Achat vérifié
Beauté. Beauté de Venise et de l'Italie, de la musique de Verdi et de Brückner. Beauté physique et morale: magnifiques costumes, raffinements aristocratiques, sentiments héroïques, grandeur d'âme, idéalisme et abnégation des résistants italiens, et puis, lors d'une soirée à l'opéra, le mal surgit.
Le mal beau et anodin, que l'on ne repère pas puisque, élément homogène à cette brillante société, il a l'élégante silhouette de Franz Mahler, lieutenant de l'armée autrichienne.

Une démarche généreuse devient le pas imperceptible qui va faire tout basculer: la belle comtesse italienne Livia Serpieri afin de sauver un parent conspirateur va s'adresser à Mahler.

Celui-ci va la courtiser, s'en lasser, puis exploiter la situation.
Malgré les feux-rouges qui clignotent de toutes parts, la comtesse, émue dans sa chair, pressée par on ne sait quels manques profonds, va se livrer à cet amour et, à ce jeu, de lâches concessions en manquements de plus en plus graves, amorcer une descente aux enfers, perdre tout sens de l'honneur et toute dignité.

Les deux amants, tels deux êtres qui, liés l'un à l'autre, s'entraînent vers le fond où ils vont se noyer, connaissent une dégradation parallèle, se fuyant et se recherchant tour à tour, mus par une fatalité portée par l'attirance sensuelle et un goût tout catholique de l'oblation pour elle ou, pour lui, l'intérêt ou on ne sait quel jeu.
Lire la suite ›
11 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 19 juin 2010
Format: DVD
Dans Senso (1954) de Luchino Visconti, qu'on ne présente plus (son premier en couleurs), la musique joue deux rôles au moins, si importants qu'on peut décrire une grande part du film à travers eux. Elle symbolise d'abord l'affrontement de deux mondes : d'une part l'Italie et sa fierté blessée par l'occupation étrangère- la représentation du Trouvère de Verdi au début, devant un parterre d'officiers en blanc; d'autre part l'empire autrichien et son royaume musical -lied (lorsque Livia vient chercher Franz chez lui, s'exposant aux moqueries des officiers, l'un d'eux chante le Lindenbaum de Schubert), et surtout symphonie ; c'est donc l'élément national, qui fait la toile de fond du film, dans le contexte de la bataille de Custoza (1866). Ensuite, la 7e symphonie d'Anton Bruckner (premier et second mouvement) n'est pas simplement là pour `faire romantique' comme le beau décor de Venise et de ses alentours, ou pour créer le leurre d'une idylle parfaite entre Alida Valli et Farley Granger. Elle incarne l'intensité et la complexité mouvante de la vie intérieure de la comtesse, la manière dont celle-ci passe de la mélancolie à l'exaltation, de l'espoir au désespoir, du sentiment patriotique (représenté par Roberto) à l'égoïsme aveugle de la passion. Avoir fait un film qui n'est pas platement illustratif et ne dénature pas une pareille musique en lui accolant une anecdote est en soi un exploit. Visconti compose une bande son où la musique de la symphonie et celle de la langue italienne se superposent et se répondent(la scène nocturne dans la chambre de la comtesse).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
L'histoire et le film sont très bien mais techniquement quasiment inaudible même si le curseur son est au maximum. Problème de repro? Merci de votre réponse pour corriger ce grave inconvénient. VD
2 commentaires 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Comme tous les films de Visconti, celui-ci est mgnifique -j'avais depuis longtemps l'envie de le revoir- au Portugal, où pratiquement tous les grands films de Visconti sont en vente, celui.ci ne peut se triouver nulle part.Heureusemeent, j'ai ou le trouver chez amazon et en version originale avec sous-titres. Cette mention -version originale sous-titrée en...devrait figurer sur vos annonces -Pour nous., portugais et cinéphiles, qui avons toujours respecté les versions originales,(sauf pour les enfants qui ne savent pas encore lire) cela est important- et respecte plus l'auteur du film et, surtout, les paroles -en ce cas surtout de ces magnifiques interprètes Marcello Mastroianni es Alida Valli.
2 commentaires 27 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par David W.J. TOP 500 COMMENTATEURS le 17 juin 2014
Format: DVD
Format télé et bande son en français avec un souffle énorme et un doublage peu convaincant. Est-ce cela une version restaurée
Les films de Visconti sont tellement soignés que ce DVD n'a aucun intérêt ; si son prix était 2 euros pour en avoir une vague idée.
Ce film n'est pas à mon avis le meilleur Visconti (malgré certains passages comme celui où la comtesse Livia débarque chez son amant qui se montre odieux envers elle).
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Clitandre TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 novembre 2011
Format: DVD Achat vérifié
Le compositeur italien Giuseppe Verdi (1813-1901) et l'autrichien Anton Brückner (1824-1896) éprouvaient tous les deux beaucoup d'admiration pour la musique de Wagner. Le premier connut la gloire, et le brio de ses grands airs d'opéra continue de plaire sur les grandes scènes internationales. Le succès du second connut des éclipses : en France, par exemple, il n'y a pas si longtemps il était de bon ton entre mélomanes, de trouver sa musique excessivement grandiloquente et surchargée, comme s'il n'était qu'un imitateur du Maître.
Dans « Senso », le mélodrame de Luchino Visconti, les lettres blanches du générique de début défilent sur l'image d'une représentation du « Trouvère » de Verdi, à la Fenice de Venise en 1866. Pendant deux minutes un travelling avant nous amène au plus près de la scène, puis de biais de façon à apercevoir côté jardin, dans les décors, un machiniste, au moment où le nom de Visconti lui-même est lisible sur l'écran. Nous sommes immédiatement plongés au caeur de la tragédie, mais donnée en spectacle : au troisième acte, en plein climax, le héros Manrico sur le point de s'unir à Leonora, « Ah si, ben moi, col'essere » est soudain informé du sort épouvantable qui attend sa mère. Il dégaine son épée et entonne l'irrésistible « Di quella pira »... Amour, Vengeance, Mort, comme un résumé de ce qui nous attend.
Lire la suite ›
3 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Voir les 2 discussions...

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?