Acheter d'occasion
EUR 28,20
+ EUR 2,79 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Stampper
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Envoi soigné, sous 10 jours Ouvré pour la France Métropolitaine et 20 jours pour l'étranger et Dom/Tom
1 d'occasion à partir de EUR 28,20
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Les Sentiers de la gloire

4.6 étoiles sur 5 44 commentaires client

1 d'occasion à partir de EUR 28,20
Logan
Cars 3
(Re)Découvrez la boutique Cars sur Amazon.fr.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Kirk Douglas, Ralph Meeker, Adolphe Menjou, George Macready, Wayne Morris
  • Réalisateurs : Stanley Kubrick
  • Format : PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Allemand (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono), Espagnol (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Néerlandais, Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : MGM
  • Date de sortie du DVD : 7 juin 2006
  • Durée : 86 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 44 commentaires client
  • ASIN: B000F7CB6E
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 76.717 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

1 Bande-annonce en VO

Description du produit

Description du produit

Livret (4 pages)

Amazon.fr

Invisible en France jusqu'en... 1975 en raison de son sujet, pamphlet anti-militariste plutôt que brûlot pacifiste, Les Sentiers de la gloire retrace un épisode bien peu glorieux de l'histoire de l'armée française : en 1916, un général lance ses troupes dans un assaut impossible. Suite à la débâcle, le général fait fusiller trois militaires, pour l'exemple. Au-delà de l'impact historique et de la violence de la charge dressée ici contre la hiérarchie militaire, il est jubilatoire de voir à l'œuvre tous les thèmes du futur réalisateur de 2001, Orange mécanique ou Full Metal Jacket : l'ambiguïté de la nature humaine, l'individu broyé par la société, les relations de l'homme au pouvoir, la folie meurtrière. On y décèle aussi les principaux motifs visuels qui ont mené Stanley Kubrick au statut d'ogre cinématographique : la fascination pour le Siècle des lumières via ce château du XVIIe siècle, le tribunal militaire avec son sol en damier d'échec, les longs travellings arrière dans les tranchées – autant de motifs qui soulignent le pessimisme ironique et désespéré d'un Kubrick alors aux prémices de la gloire. --Sylvain Lefort -- Dieser Text bezieht sich auf eine andere Ausgabe: DVD.

Voir l'ensemble des Description du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD Achat vérifié
Mené d'un bout à l'autre par un monstre sacré du cinéma. Exellent également comme leçon d'histoire, une page très noire de nos armées menées par un idéale de médailles plutôt que par un désir de paix.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
En pleine bataille de VERDUN, dans un salon luxueux ,qui se trouve dans un immeuble bourgeois et pompeux , deux généraux se rencontrent.
Le général Broulard et le général Mireau. Le premier donne les ordres qui émanent des hautes sphères gouvernementales ,le second est un officier qui se trouve sur le front et qui commande le feu.
Broulard ordonne à Mireau de déclencher une offensive à risque voire suicidaire pour prendre la « fourmillière », citadelle imprenable . Mireau déclare que ses effectifs ont été décimés lors des
précédentes attaques, les hommes sont épuisés et cet ordre est inapplicable.
Broulard, qui a été dépéché par les autorités gouvernementales, annonce que, si malgré tout,
Mireau changeait d'avis, celui-ci pourrait obtenir une promotion, voire une étoile supplémentaire.
Alléché par ces promesses, Mireau change d'avis, et ordonne l'attaque, en se retournant vers son subordonné le Colonel DAX ( KIRK DOUGLAS ), qui exécute à contre-coeur cet ordre à haut risque et suicidaire.
Les hommes se lancent donc à l'assaut de l'objectif à prendre après un court barrage d'artillerie, dans
la boue, à travers les barbelés , les mitrailleuses allemandes crachent le feu et sèment la mort parmi les attaquants.
Les combattants tombent les uns après les autres , quel massacre !!!
C'est l'échec , et malgré leur attitude courageuse et téméraire , pour la compagnie , qui a été laminée, c'est le repli.
Lire la suite ›
26 commentaires 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par catcat TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 décembre 2010
Format: DVD
Le 11 Novembre de chaque année nous fêtons la victoire de cette première guerre mondiale, la gloire d'être vainqueur ? non ? Mais quel prix fut le prix d'une telle horreur, s'en souvient-on ?
Pourtant maintenant, timidement, près d'un siècle après on ose dire la douleur, l'injustice, les blessures de ceux qui l'ont vécue...

Ici Stanley Kubrick nous offre un chef d'oeuvre, un film qui a cinquante ans tout de même et qui a été interdit en France plus de vingt ans ...

Kirk Douglas est un officier qui se sent responsable de ses hommes, un colonel qui fera l'impossible pour sauver ses soldats du peloton d'exécusion. Ils seront en dépit de son combat martyrs de la cour martiale (une cour martiale, partiale et curieusement reconstituée à l'américaine ..."objection votre Honneur" !) Des martyrs pour l'exemple, pour faire peur.
La dénonciation de généraux politiciens qui jouent à guerroyer, aux petits soldats dans des salons luxueux, est soulignée par le contraste avec leurs audaces à dire des mensonges...mensonges qu'ils font pour masquer leur irresponsabilité.
Kirk Douglas est particulièrement convainquant, humain, militaire tout de même, obéissant aux ordres...mais prêt au sacrifice pour la Vérité.

Si la chanson finale chantée en allemand par une jeune prisonnière (allemande) ne nous tire pas les larmes comme le peloton d'exécution, elle nous rapelle que les allemands souffraient aussi Joyeux Noel [Import anglais]...et si l'on n'est pas tout jeune on peut la chantonner encore ...Marjolaine...
11 commentaires 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Erewhon TOP 500 COMMENTATEURS le 21 septembre 2014
Format: DVD
Proche parent des films "For King and Country" (Pour l'Exemple) de Losey, ou de "Uomini Contro" (Les Hommes Contre) de Rosi, "Paths of glory" est le premier chef-d'oeuvre de Kubrick. Il est clairement antimilitariste, comme tous les films du cinéaste qui ont la guerre pour thème, Kubrick la montrant toujours dans toute sa monstruosité et en insistant à chaque fois sur son absurdité.

Avec ce premier "grand" film, le réalisateur finit de mettre sa technique au point: on retrouve ainsi les mouvements de caméra qu'il affectionne (les travellings arrière dans les tranchées), sa capacité à mettre en exergue son point de vue sans lourdeur de propos (sa façon subtile d'opposer les soldats "enterrés" sous terre dans la boue, la crasse, les rats et la vermine et les généraux installés dans leur immense château) mais aussi son cynisme, son pessimisme, son ironie très noire à travers sa peinture des jeux de pouvoir et d'influence auxquels se livrent les hauts gradés à l'ambition débordante, dont les soldats payeront lourdement le prix.

Il faut noter au passage la qualité d'interprétation de l'ensemble des comédiens. Surtout, il offre ici quatre séquences absolument magnifiques de maîtrise cinématographique.

La première est l'attaque suicide des soldats français que Kubrick accompagne avec une série de mouvements de caméra toujours judicieux.

La seconde est le procès expéditif (mené selon la procédure américaine et non française...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique