Acheter d'occasion
EUR 1,97
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Serious Play: How the World's Best Companies Simulate to Innovate (Anglais) Relié – 1 novembre 1999

Rentrée scolaire et universitaire : livres, agendas, fournitures, ordinateurs, ameublement …découvrez notre boutique

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 47,96 EUR 1,97

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Revue de presse

Les processus d'innovation sont modifiés par l'essor des technologies et l'apparition de nouveaux outils.
Il devient plus facile et moins coûteux d'élaborer des prototypes. Dans les entreprises les plus créatives, les prototypes sont à l'origine d'interactions entre collaborateurs, clients et fournisseurs, indispensables à la création d'un produit adapté aux besoins du consommateur. Améliorer le processus d'innovation nécessite donc de changer les comportements à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise.
Celle-ci doit apprendre à utiliser les simulations pour poser les bonnes questions. En restant ouverte aux réponses inattendues, voire contradictoires, elle développe son aptitude à gérer les risques et opportunités de créer de la valeur.
Il est indispensable d'évaluer tous les gains potentiels liés à l'innovation.
Les échecs sont souvent liés à l'absence de clairvoyance concernant le rôle du prototype.
Difficulté à gérer l'abondance de modèles, incapacité de les confronter à la réalité de l'entreprise et du marché, absence de formalisation des meilleures pratiques : le prototype peut aussi se transformer en jouet inutilement coûteux. Une évaluation des bénéfices générés par l'innovation sur les plans humains, techniques ou commerciaux est donc indispensable. -- Idées clés, par Business Digest

Une idée centrale structure le livre de Michael Shrage. Cela doit d'ailleurs retenir notre intérêt tant il se trouve de gens, des deux côtés de l'Atlantique, qui ont fait fortune avec une seule idée qu'ils ont suivie sans dévier parce qu'elle était heureuse. "Expérimentez, faites des prototypes, améliorez-les", telle est la fameuse idée.

On le sait, la nouvelle technologie abaisse, dans beaucoup de cas, la barrière capitalistique à l'entrée sur certains marchés. Une activité qui n'était accessible qu'avec de lourds investissements devient tout à coup ouverte avec une mise de départ réduite, ainsi que le montre par exemple le cas désormais classique d'Amazon face à Barne & Noble. Il en résulte des bizarreries concurrentielles parfois saisissantes.

La baisse des prix de revient des prototypes est un des aspects de cette baisse de l'intensité capitalistique. Là où les prototypes étaient onéreux et donc rares, ils deviennent bon marché et donc courants. La gestion des prototypes nombreux devient une méthode d'innovation. En théorie de l'évolution, on appelle cela la "saturation du prédateur".

De cela l'auteur déduit une méthode de management qui se résume à : "ready, fire, aim" que l'on traduira par : "prêt, tirez, visez". Toute la philosophie du prototype se concentre sur la propitiatoire inversion de "tirez" et "visez" par rapport au sens commun ou à l'intelligence stratégique telle qu'on la conçoit en France. On a longtemps pensé qu'il fallait beaucoup étudier et réfléchir avant de décider et fabriquer. Cette fausse évidence est remise en question. Le meilleure management possible d'une entreprise est celui du management de son processus de production... de prototypes.

La pensée de l'auteur se déroule sur ce mode de retournement et c'est sans doute en cela qu'elle illustre le mieux l'innovation qu'elle prône. Ainsi, ce ne sont pas les équipes innovantes qui créent les bons prototypes, ce sont les bons prototypes qui génèrent des équipes innovantes. La méthode des prototypes devient un méthode de management des hommes. Le prototype 0.7 a déjà produit des changements dans l'entreprise avant la commercialisation du modèle 1.0.

Microsoft qui a fait tester par 300 000 utilisateurs la bêta version de Windows aurait ainsi économisé un milliard de dollars. Faire produire la valeur par le client est souvent une bonne idée stratégique.

On pourra mettre en contrepoint de ce livre le classique de Bruno Latour Aramis ou l'amour des techniques (La Découverte, 1987). Ce livre traite de l'acceptation de l'innovation par son environnement, montrant bien que l'innovation est en fait un processus polémique. Le prototype constitue un fait technique qui amène les acteurs et les résultats à constituer des alliances qui pèsent sur la décision. L'originalité de Bruno Latour est de mettre sur le même plan les résultats des prototypes et les acteurs. Ceci revient à éclairer la scène de l'innovation d'un côté peu exploré, celui de la polémique.

De ce point de vue, le prototype cher à Michael Shrage constitue un accélérateur d'innovation obligeant les acteurs à se positionner et à décider. Ce ne sont plus les hommes qui prennent des décisions mais les décisions qui prennent les hommes. En ce sens, partant d'un objet particulier qui est le prototype, il nous livre un leçon plus générale sur le pilotage d'une organisation et sur l'élaboration d'une stratégie.

On regrettera - ultime scorie de l'esprit français - que l'auteur développe sur 213 pages ce qui, de notre point de vue, aurait pu être dit, expliqué et démontré en trente pages. On dit que la démocratie moderne se définit par l'axiome : "Un homme égale une voix". Héritiers d'une tradition qui aime mêler l'esprit de finesse à l'esprit de géométrie, nous regretterions que la littérature moderne sur le management se résume à : "Un livre égale une idée". -- Bruno Jarrosson et Ivan Gavriloff -- -- Business Digest

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com

Amazon.com: 3,9 sur 5 étoiles 23 commentaires
Une personne a trouvé cela utile.
5,0 sur 5 étoilesKnowing your process performance is important
le 9 août 2009 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
37 personnes ont trouvé cela utile.
5,0 sur 5 étoilesThis book changed how I think about simulation
le 18 novembre 1999 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
12 personnes ont trouvé cela utile.
5,0 sur 5 étoilesThree years on, still a great book
le 16 septembre 2002 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile.
5,0 sur 5 étoilesThis is an awesome book and must have
le 9 juin 2010 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
20 personnes ont trouvé cela utile.
5,0 sur 5 étoilesSerious Play is Serious Fun
le 20 mars 2000 - Publié sur Amazon.com

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?