Acheter d'occasion
EUR 26,84
+ EUR 2,79 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis! Tous les DVD vendus sont la région 1 englobant l'Amérique du Nord
5 d'occasion à partir de EUR 21,99
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

The Seventh Seal - Criterion Collection [Import USA Zone 1]

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

5 d'occasion à partir de EUR 21,99
Logan
Cars 3
(Re)Découvrez la boutique Cars sur Amazon.fr.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Bengt Ekerot, Nils Poppe, Max von Sydow, Bibi Andersson, Inga Gill
  • Réalisateurs : Ingmar Bergman
  • Format : Noir et blanc, Edition spéciale, Sous-titré, NTSC, Import
  • Audio : Suédois (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Anglais
  • Région : Région 1 (USA et Canada). Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Home Vision Entertainment
  • Date de sortie du DVD : 26 janvier 1999
  • Durée : 96 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • ASIN: 6305174083
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 199.447 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

Filmographie(s)
S�lection des sc�nes
Bande(s) annonce

Description du produit

Classic, much-parodied allegorical drama from director Ingmar Bergman. A knight (Max von Sydow) returns from the crusades to his plague-ridden homeland and engages Death (Bengkt Ekerot) in a game of chess. This leads the knight to ponder the question of whether or not God exists.

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
Il existe chez Ingmar Bergman 2 grandes époques comme il en existe 2 chez Fellini.
Ce film est peut-être la charnière transitionnelle entre les 2 phases de son oeuvre.
Le cinéaste y pose de manière très explicite la question de l'existence de Dieu et du sens à donner à la vie.Bergman nous démontre sa Métaphysique à l'évidence et beauté photogénique.
C'est un véritable travail de peintre que nous propose Ingmar Bergman à travers sa vision du Moyen-Age (Pour exemple,remémorez-vous la scène dans l'église à la découverte des fresques murales...).
D'ailleurs une grande partie de l'imagerie et de l'intrigue du Septième sceau a été inspirée à Ingmar Bergman par des fresques suèdoises datant du Moyen-âge
C'est dans l'une d'entre elles que le cinéaste a trouvé l'idée du combat d'échec entre son personnage et la mort. Cette source est directement citée dans le film. Quand Antonius Block et son écuyer se rendent dans une église et rencontrent un peintre, sur sa fresque, on peut voir une procession religieuse telle qu'on en trouvera également plus tard dans l'intrigue.
Le Septième sceau reste une des oeuvres préférées de son réalisateur : "C'est un de mes rares films qui me tiennent vraiment à coeur. Au fond, je ne sais pas pourquoi. Ce n'est pas une oeuvre sans défaut. Elle est entachée de toutes sortes de folies et on devine la hâte avec laquelle elle a été faite. Mais je la trouve énergique, pleine de vitalité, débarrassée de toute névrose.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
On ressort de ce film en pleine méditation. Les questions qui y sont posées sont très profondes, et le réalisateur n'apporte pas vraiment de réponse, laissant les différents protagonistes évoquer diverses pistes. A première vue, c'est un film sur le sens de la mort et sur l'au-delà, mais le film pose en fait plus largement la (vaste !) question du sens de la vie. Le fameux "pessimisme bergmanien" est bien présent, mais le film est également empreint d'optimisme et de fraîcheur, notamment par la présence du couple de comédiens.
Les acteurs sont très bien choisis et donnent de la consistance aux personnages. Le film est en quelque sorte une succession de scènes qui ont chacune une cohérence interne, et peuvent être analysées indépendamment, même si le film doit bien sûr être aussi appréhendé dans sa globalité.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 17 novembre 2004
Format: DVD
Il est décidément des oeuvres que le snobisme des intellectuels décrète intouchables, et le Septième Sceau est sans conteste l'un d'entre elles. Un peu d'iconoclasme sera le bienvenu : disons sans ambages que le pessimisme métaphysique bergmanien sent son vieux temps et sonne désormais faux, car notre époque a au moins le mérite d'avoir fait souffler (tantôt d'Orient, tantôt du Nouveau Monde) un vent de renouveau spiritualiste, solidement argumenté scientifiquement, et qui laisse sérieusement entrevoir à tout chercheur sérieux que la vie et l'après-vie sont belles. Restons modérés toutefois dans notre critique de ce maître des images, en nous interdisant de le noter en-dessous de la moyenne. D'où les trois étoiles.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 4.3 étoiles sur 5 247 commentaires
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hamlet would have liked this movie. "To be or not to be, that is the question...." 17 novembre 2015
Par E. J. Ludwig - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
This is one of my all-time favorite films. It is pretty slow-paced for the modern audience, and the subtitles are a barrier to enjoyment for some people. For me, however, the pace and subtitles are part of the exotic ambience of the film. A knight and his squire are returning to Europe after about ten years away in the Crusades. They are returning to a Europe that is being devastated by the Black Death, a disease of bubonic plague that ravaged Europe (25%-50% are estimated to have died from it) in the mid-14th century (it's a bit late as far as "returning from the Crusades"). They are headed for Elsinore (in Denmark) where the knight's castle is. He does not know if his wife is alive or dead, or what he will find. I won't repeat the story line, but the stark theological/philosophical themes of life v. death, God v. Satan, sophisticated, experienced worldview v. innocent and naïve worldview, hope v. despair, and God v. atheism all bring this film to the cutting edge where art and metaphysics meet.
3.0 étoiles sur 5 Great themes, would have been fantastic 60 years ago 16 juin 2017
Par Darian Colgrove - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
The Seventh Seal is a movie which wrestles with the topics of faith and mortality. It is an incredibly dark movie and (small spoiler alert) does not have a happy/satisfying ending. That being said, I enjoy those types of movies, and I enjoying movies which leave me with a lot to think about--I even had to do some research to get some other perspectives on the movie and it's themes. As far as overarching ideas go, The Seveth Seal did very well. What warranted only three stars, though, was the cinematography. The movie was made in the late '50's, and cinematography has come a long way since then. By today's standards, some of the acting, sets, and costumes may be considered almost juvenile. Of course, this is likely an unfair comparison, however, it did take away a lot from the movie, in my opinion. Also, the movie is not historically consistent for various reasons.
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Perennial Favorite of Mine 27 juillet 2014
Par Cory Heym - Publié sur Amazon.com
Format: Cassette vidéo Achat vérifié
My first encounter with this movie was at my local library. I was intrigued by the name Ingmar Bergman because I liked INGRID Bergman. Also the death guy on the box looked interesting. The chess angle was explained in the summary on the back of the box. Like a good number of people, I had dabbled enough with that game to know that it was difficult; I always lost.
It was and remains an interesting movie. It is one of those things that each year you watch it you take something different from it.
I look forward to watching it again.
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 One of the best films ever. 8 juillet 2014
Par Eric R. Finkelman - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
This is a must-watch film. The imagery is unforgettable, and the perfomances of Von Sydow's as Antonius Block, the jaded Knight returning from the Crusades and Gunnar Bjornstrand as his cynical squire, Jons, are brilliant. The film is not all bleak--it is filled with moments of beauty--and Von Sydow bears himself with incredible dignity and strenght as he pursues his quest to find meaning in life. I've seen this film over 6 times now, and it gets better with each viewing.
5.0 étoiles sur 5 Absolute treat of a film. Masterpiece. 23 septembre 2015
Par Teaholic - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
First off, to people that complain about subtitles and this being a foreign film -- read the synopsis and do not watch foreign films with subtitles if you're so sensitive. Dubbing over the beautiful Swedish language would be atrocious just to please the noobs.

Had to watch this for class. I was apprehensive at first, but it surprised me. It is a deep film, and it does hold up to the title of masterpiece. I absolutely loved the character of Death, he steals the show with the best lines.
Highly recommend it!!!
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique