EUR 10,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 15 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Seventh Star

3.9 étoiles sur 5 12 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
27 neufs à partir de EUR 8,11 8 d'occasion à partir de EUR 8,10
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Black Sabbath


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Seventh Star
  • +
  • Born Again (Edition Deluxe)
  • +
  • Mob Rules - Edition Deluxe
Prix total: EUR 39,33
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 avril 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Sanctuary
  • ASIN : B0002XMF5S
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 142.538 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. In for the kill
  2. No stranger to love
  3. Turn to stone
  4. Sphinx (the guardian)
  5. Seventh star
  6. Danger zone
  7. Heart like a wheel
  8. Angry heart
  9. In memory

Descriptions du produit

BLACK SABBATH


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Brutor MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 février 2010
Format: CD
En 1986, Tony Iommi, le roi du riff sombre et lourd, l'artisan du Triton, en a marre du Sab, et veut passer à autre chose. Après une absence discographique de 4 quatre ans (le précédent étant Born Again de 82), Tony veut passer à autre chose. Pour cela, il forme un groupe neuf, sans Geezer, sans Ward, Appice, Dio, Gillan, encore moins Ozzy. Non, rien que du matos neuf. Iommi embauche alors la section rythmique de sa futur ex-compagne, la jolie Lita Ford. C'est donc Dave « the Beast » Spitz à la basse (futur White Lion, Impelliteri, Great White,), et Eric Singer à la batterie (futur Badlands, Alice Cooper, The Cult, Gilby Clarke, Gary Moore, Kuni, Kiss, Avantasia, M. Schenker). Geoff Nichols aux claviers que l'on retrouvait déjà sur Heaven & Hell.
Mais la surprise vient du chanteur. En effet, Tony a arrêté son choix sur Glenn Hughes (ex-Trapeze, Deep-Purple et Hughes & Thrall). Choix un peu étonnant dans le sens où, bien que Glenn soit un chanteur éclectique, ayant tâté du Heavy-rock, du Funk-rock plombé, du Blues-rock, du Hard-FM, d'un Rock ouvragé et raffiné, il n'avait jusqu'alors, jamais approché une terre de riffs aussi lourds et ténébreux.
Initialement conçu pour être le back band de la carrière (ou de la parenthèse) solo de Iommi, le groupe sera tout de même rebaptisé..... Black Sabbath.
Lire la suite ›
16 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
L'album "Seventh Star", est paru après une période pour le moins trouble pour le leader de Black Sabbath. Les albums enregistrés avec Ronnie James Dio qui relancèrent le groupe semblent déjà lointains, et puis Ian Gillan, qui lui avait succédé le temps d'un "Born Again", est parti rejoindre Deep Purple qui s'est reformé début '84. Tony Iommi, après une brève apparition du quatuor originel lors du Live Aid en Juillet '85, se retrouve alors seul aux commandes d'un groupe au point mort.
Reparti de zéro le guitariste entreprendra d'abord de réaliser les démos d'un projet en solo, avec de nouveaux musiciens dont seul subsiste Geoff Nicholls aux keyboards. Jeff Fenholt tenant le micro sur de premières maquettes déjà bien avancées, avec des morceaux s'intitulant alors "Dark Side Of Love", "Eye Of The Storm", "Star Of India", "Chance On Love" ou "Love On The Line", avant que l'affaire n'avorte. Iommi va alors recruter Glenn Hugues, qui devint son troisième chanteur à avoir auparavant collaboré avec Ritchie Blackmore. Hugues va s'approprier les morceaux initiaux en les réécrivant entièrement, et va réaliser une superbe performance en apportant une sacrée ampleur aux compositions du guitariste qui lui s'est ressourcé auprès de ses premières influences. L'album assez court, publié en '86 et produit par Jeff Glixman, ayant une teneur heavy forcément mais teinté de blues. Emmené par un cheval de bataille tel que le conquérant "In For The Kill", le duo fait aussitôt un malheur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je ressort cet album des oubliettes, en me disant, "tiens, j' ai un trou de mémoire !!!" ...mes souvenirs vagues n' étaient guère enthousiastes...
Je lis ici les commentaires de mes "collègues ", certains érudits de la "rock-chronique" restent généralement objectifs, et ça aide... Pas comme certains !!!
Et que vois-je à propos de ce seventh star ? Pratiquement que des éloges !

Je réécoute donc l' album (officieusement) solo de notre maître à tous, Tony iommi.... Et il me fait l' effet habituel, voire pire, toutes ces années après...
De belles belles guitares, oui... Il n' aurait plus manqué que ça !!!
" in for the kill " démarre en trombe... Bravo au duo rythmique SPITZ/SINGER, qui, avec les claviers de NICHOLLS, sauvent l' album... De la platitude...
La ballade "no stranger to love " suit... Bof... Iommi a fait mieux... Et fera mieux avec TONY MARTIN...
"Sphinx/seventh star", super... Mais déjà entendu, ce Riff oriental... Mais bon, quel plaisir... Tout comme le bluesy "heart like a wheel"...
Le reste de ce court album (moins de 35 minutes) ne me fait pas frémir... Redites, redites, redites... Pas là moindre innovation, aucune prise de risque surprenante...
Composition bâclée...? Pas loin... Pas grave, tout le monde crie "hourra" !

Explication probable pour ma réaction epidermo- allergique à cet album ? Le choix de GLENN HUGUES au chant !!!! Mais POURQUOI LUI ???
Ça lui va comme des bretelles a un lapin, BLACK SABBATH !!!
Lire la suite ›
10 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique