• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Sieste assassinée a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La Sieste assassinée Broché – 5 mai 2005

3.8 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,40
EUR 2,41 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Sieste assassinée
  • +
  • La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules
  • +
  • Les Eaux troubles du mojito
Prix total: EUR 24,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

La Sieste assassinée : le titre résonne comme un coup de feu. Éclatant dans le silence des dimanches pluvieux et autres paix minuscules auxquelles nous avait habitués Philippe Delerm ! Mais on aurait bien tort de chercher la goutte de sang ou la moindre trace de violence, d'angoisse ou même d'inquiétude dans son nouveau recueil épicurien. Le crime a été commis à l'arme blanche : comprenez la plume toujours aussi éblouie de notre buveur de bière national. Vous n'y trouverez donc d'anxiété, de mélancolie, d'accablement qu'inventés, de souffrance, de peine, de misères qu'imaginées, évoquées dans le seul but de savourer toujours plus, toujours mieux, le moindre plaisir de tous les jours ! Un petit hic, cependant (de circonstance, certes !) : sa soif de bonheur ayant été passablement étanchée par ses goulues Gorgées de bière et autres plaisirs minuscules, Philippe Delerm s'émerveille de tout… de vraiment tout : la conquête des cœurs d'artichaut l'émoustille, la contemplation des déchets de sa poubelle (comment ne pas citer ce moment où l'épluchure d'orange s'acoquine avec la sensuelle coquille d'œuf, le tout sous la délicate pluie du marc de café !) le ravit ! Au final, on lui pardonne toutefois : ses rêveries ronsardiennes au jardin et ses interprétations savoureuses de nos comportements – dans le métro, devant un verre d'Orangina ou avec nos téléphones portables – retrouvent la fraîcheur de ses longues lampées de bière ! --Laure Anciel --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

" Mais la minute qui compte, c'est tout à la fin. Les gestes se sont alentis, le coiffeur vous a délivré du tablier de nylon, qu'il a secoué d'un seul coup, dompteur fouetteur infaillible. Avec une brosse douce, il vous a débarrassé des poils superflus. Et l'instant redouté arrive. Le coiffeur s'est approché de la tablette, et saisit un miroir qu'il arrête dans trois positions rapides, saccadées : sur votre nuque, trois quarts arrière gauche, droite. C'est là qu'on mesure soudain l'étendue du désastre... Oui, même si c'est à peu près ce qu'on avait demandé, même si l'on avait très envie d'être coiffé plus court, chaque fois on avait oublié combien la coupe fraîche donne un air godiche. Et cette catastrophe est à entériner avec un tout petit oui oui, un assentiment douloureux qu'il faut hypocritement décliner dans un battement de paupières approbateur, une oscillation du chef, parfois un "c'est parfait" qui vous met au supplice. Il faut payer pour ça. " Quelques courts textes, pleins d'humour, qui sont autant de petites madeleines, tantôt venues de la mémoire de l'enfance, tantôt contemporaines, et saisies à la surface du temps.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
J'avais entendu Philippe Delerm. J'avais entendu Philippe Delerm à la radio, une émission de France Inter je crois. J'étais sur la route, je sortais de Tarbes et je l'avais entendu chanter des chansons de Souchon. Fredonner plutôt, de sa voix un peu fausse au début et qui s'était en suite imposée, ajustée à la musique du piano.
Ca m'a donné envie de lire son dernier livre, après quelques années d'infidélités.
Voilà, je l'ai chez moi maintenant. Il est à ma merci, avec son bandeau rouge un peu pompeux 'Philippe Delerm" (qu'on ne présente plus !). Il est maintenant chez moi, sur la commode de ma chambre et j'ai du mal à l'ouvrir. Je crois savoir pourquoi : d'abord, la peur d'être déçu. Est-il possible de faire aussi bien que "la première gorgée de bière..." ? Ensuite, et ça c'est moins facilement avouable, Delerm est connu maintenant. Et l'effet "comment, tu n'as pas lu Delerm ?" perd un peu de son efficacité, de la valeur d'une supériorité durement acquise par la lecture.
Alors, je tourne autour du livre. Je le prends. Le repose.
Enfin je l'ouvre, au hasard, les yeux fermés. Juste à la page "Cet air un peu penché". Et je lis. Et aussitôt, l'enchantement : justesse des mots, explosion des images. Cette inconcevable poésie des brefs instants, des petites choses me prend à la gorge, à l'âme.
Ce sorcier de Philippe Delerm parle directement au coeur et vous envoûte, comme un peintre. Comme un peintre il construit des phrases et vous emmène dans le présent là juste chez vous, devant votre porte, dans votre poubelle. Des poèmes du quotidien.
Lire la suite ›
1 commentaire 30 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Tous ces gestes de la vie de tous les jours, vus avec beaucoup de poésie, presque de philosophie.
Vous ne regarderez plus jamais votre pain de la même façon, ni mangerez un cep de la même manière.
Je vais m'empresser d'acheter d'autres livres en espèrant retrouver cette merveilleuse embiance!
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 5 février 2002
Format: Broché
Notre vie est faite de petits riens, à priori sans intéret. Mais c'est faux, au contraire, ils sont notre vie et c'est avec justesse que Delerm leurs donne leur juste valeur, avec cette petite pointe d'humour propre à l'auteur.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
36 instantanés de vie que chacun a deja pu vivre vu au travers du prisme de la poésie et de, parfois, la mélancolie. D'ailleurs, lorsque l'on lit ce livre on comprend mieux l'ambiance des chansons de son fils, Vincent Delerm (qu'on aime ou pas). L'ensemble est bien écrit et très léger puisque les nouvelles ne dépassent quasiment jamais plus d'une page et demi. Certains textes sont touchants par leur naiveté et leur simplicité. Que ceux qui pensent que les évènements les plus routiniers et les plus communs ne sont d'aucune utilité lise ce recueil. Un livre parfait pour l'été, sur la plage, pour des après midi les doigt de pieds en éventail.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par louga de montelimar MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 18 août 2012
Format: Broché
Certes ce n'est pas déplaisant, amusant par endroit, disons même qu'on a parfois, en s'égarant au détour d'une phrase dans des considérations méditatives, le sentiment d'élever son âme, mais globalement ça ne casse pas trois pattes à un canard; ceux qui adorent Delerm seront sans doute comblés, ceux qui ne l'ont jamais lu peuvent se servir de celui-ci pour se faire une idée, mais ceux qui avaient gardé de précédents Delerm une impression mitigée peuvent passer leur chemin et somnoler en toute bonne conscience plutôt que de ne retenir de ce livre que son titre prémonitoire.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus