EUR 32,00 + EUR 57,00 Livraison en France métropolitaine
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 4 à 5 jours.
Expédié et vendu par Les Livres du Château.
EUR 32,00 + EUR 57,00 Livraison en France métropolitaine
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Signe, geste, parole: De Heidegger à Mead et Merleau-Ponty Broché – 11 septembre 2015

Envie d'offrir un livre ? Découvrez les succès de l'année 2017, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 32,00
EUR 32,00 EUR 29,88

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Malgré les abondantes recherches de la philosophie (et de la psychologie) contemporaine autour du «langage» (il y a trente ans, Derrida remarquait déjà le développement presque excessif de ce thème dans la production philosophique ainsi que dans le champ des sciences humaines), plusieurs questions restent encore en suspens. Tant l'herméneutique, dans le sillage de Heidegger, que la philosophie analytique, à partir de Wittgenstein, ont fait du «langage» et des «actes linguistiques» les fils conducteurs de la recherche philosophique. Toutefois, plus supposée qu'interrogée, l'assise des réflexions n'a pas été saisie dans toute son ampleur. C'est pour cette raison que nous avons voulu examiner la notion problématique du «langage» et en établir une «généalogie».
Cet essai s'articule en trois étapes, respectivement liées aux réflexions de Heidegger, de Merleau-Ponty et de Mead, suivant ainsi un parcours exclusivement théorétique et non pas historique.
Dans un premier temps, nous faisons le point quant au traitement du langage par Heidegger (qui fut considéré comme le partisan d'une «linguistisation» de l'être, du moins d'après la lecture gadamérienne) : le «langage» est d'une part élevé au statut de «maison de l'être» et d'autre part, singulièrement soumis à une purification, à une désomatisation, à une désincarnation. Si le langage est premier en tant que «montrer originaire», conduite éminente du Dasein, il est toujours second en tant que langue parlée, parole, corps du sens. Nous avons tâché d'analyser les arguments qu'il développe : quels sont les enjeux fondamentaux de la thèse heideggérienne du langage ? Pourquoi Heidegger, dans Être et temps, n'accède-t-il pas à une conceptualisation satisfaisante du langage et de sa manière d'être ? Qu'est-ce qui obstrue l'accès à cette expérience de la «parole» (laquelle n'obtiendra droit de cité qu'à un deuxième moment, et non sans une défiance persistante envers le corps du langage) ? Ces questions occuperont la première partie du volume.
Dans la deuxième et troisième partie, le problème du langage est appréhendé à travers la pensée de Maurice Merleau-Ponty et de George Herbert Mead. Ces deux différentes matrices et perspectives philosophiques (d'un côté, l'originale appropriation merleau-pontienne de la phénoménologie, et de l'autre, la version meadienne du pragmatisme) s'entrecroisent et entrent en dialogue avec les thèses de Heidegger. Ces analyses nous conduiront à examiner les champs où Heidegger ne s'est pas avancé, mais aussi à éclaircir ou à soulever autrement certaines questions qui, bien qu'elles soient explicitement posées dans la réflexion heideggérienne sur le langage, restent «phénoménologiquement» encore non affrontées.
Bien plus résolument que d'autres philosophes, Merleau-Ponty a redonné à la parole son étoffe gestuelle et son épaisseur pathico-charnelle, restituant d'un seul coup et réciproquement la parole au geste, au corps : «le corps humain est symbolisme», chaque geste, la première et la plus élémentaire perception, est toujours déjà expression, «stylisation». Redonner le corps à la parole signifie donc symétriquement réinterpréter le corps comme «symbolique générale du monde». C'est par cette voie, double et unitaire, que Merleau-Ponty pose la question de la genèse et de l'essence du langage. Il réalise cette opération avec l'intention de repenser la relation corps-esprit, et de mettre en lumière la genèse du dualisme platonico-cartésien, parvenant ainsi à établir un rapport chiasmatique d'implication originaire entre ce qui est traditionnellement opposé.

Présentation de l'éditeur

En dépit des multiples recherches de la philosophie contemporaine sur le langage, plusieurs questions restent en suspens : le langage est-il la voie d'accès première au monde ? Ou n'est-il qu'un geste, une modalité d'expression du corps qui serait par lui-même symbolisme ? Comment passe-t-on du geste vocal au geste linguistique ? Comment naît la première parole ? Pour y répondre, l'auteur choisit une approche généalogique, pratiquée dans le cadre d'une philosophie phénoménologique de l'expérience, dont la démarche est distincte de toute anthropologie ou de toute psychologie empirique. Les thèses de Heidegger, Merleau-Ponty et Mead sont ainsi discutées, et sont soulevées des questions qui réclament encore un traitement rigoureux. Traduction et notes de Matteo Scarabelli, avec la révision d'Anne-Camille Charliat.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?